Bring Me to Life
Bienvenue à Green Hill

Rejoins-nous le plus vite que possible, soit en créant un nouveau personnage, soit en prenant l'un des postes pré-définis disponibles, sans oublier de consulter avant tout le règlement & le contexte

N'attends plus une seconde =)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fini// Settling |ft. Bryan Badgley

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bryan Badgley
Bryan
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 10/05/2010
Métier : Responsable Achats et Production
Multicompte : Anton Clarke-JOnes

My Life
Age du Personnage: 26
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Jeu 20 Mai - 16:40

Visiblement, il ne s'agissait pas de sa voiture, mais celle de Steven. Ca devait être drôle de sortir avec une célébrité, surtout lorsqu'on en était une aussi, elle devait avoir l'habitude des paparazzis, encore plus que d'habitude. Mais sur cela, il ne l'enviait pas: avoir toujours des gens qui épient sa vie privé, ça devait vraiment être insupportable. Lui avait déjà eu du mal à vivre en couple avec les rumeurs et les regards extérieurs, alors qu'il s'agissait d'habitants de sa propre ville. Alors il imaginait mal ce qu'elle devait vivre tous les jours, ou qu'elle aille.


- Oui je fais quasiment tout à pieds, je n'ai pas vraiment prit le temps de regarder les...voitures dit-il en s'approchant de celle de Steven. A vrai dire, il n'y connaissait strictement RIEN en voitures, il regardait essentiellement l'apparence, la couleur, la forme, mais sur les capacités et ce genre de choses, il ne s'y était jamais interessé. Pour lui, c'était juste un moyen de transport comme un autre, mais il avait toujours prit le bus de Green Hill, il adorait ces petits moments passé entourés de plein de monde. Il aimait les observer, ou juste réfléchir, rêvasser assis dans le bus en écoutant de la musique. Alors il n'était pas pressé de s'en acheter une. Même si, plus d'une fois, ça aurait pu lui rendre bien des services. Il n'allait donc pas se mettre à parler voiture, surtout si ce n'était pas la sienne, c'était tant mieux. Il changea donc de sujet histoire de ne pas tomber dans une discussion monotone sur les voitures....

- Steven donc...pas trop difficile de sortir avec une célébrité?

Est-ce qu'il était en train d'halluciner ou est-ce que Lyraa Jones était en train de lui noter son numéro de téléphone? Il savait bien que ce n'était pas de la drague mais à l'époque du lycée beaucoup de monde aurait tué pour avoir ce numéro de téléphone. Le lycée était loin, mais dans une petite ville, les gens changent rarement, et l'époque du lycée suit donc pas mal de monde. Alors oui, c'était toujours bizarre de se retrouver là. Il fixait le papier puis reposa ses yeux sur elle lorsqu'elle le lui tendit. Il l'accepta avec un petit signe de tête de remerciement et mit le papier dans son portefeuille. Oui, il n'hésiterait pas à l'appeler, du moins en théorie. Il savait bien que sa personnalité était tout autre et qu'il flipperait sûrement pendant tellement longtemps qu'il finirait par ne plus oser l'appeller du tout. Ca l'énervait profondément d'être comme ça, mais c'était tout lui: il cogitait trop, tout le temps, sur tout. Et cela ne lui rendait pas toujours service. Il fut sorti de ses "pensées trop poussées" lorsqu'elle lui proposa de le déposer quelque part. Il fut prit un peu au dépourvu. Mais oui, pourquoi pas, il était temps qu'il arrête de toujours hésiter avant de faire les choses. Il acquiesça donc et fit le tour de la voiture afin de se mettre sur le siège passager.

- Oui Eum, pourquoi pas !

Une fois dans la voiture, il remarqua un petit nounours en coeur qui était attaché au rétroviseur principal. Il sourit, et trouvait ça vraiment adorable, surtout si c'était la voiture de son petit ami. Il tendit la main et joua avec un fragment de secondes:

- Super le nounours, puis il réalisa qu'une fois de plus, il fallait qu'il arrête de faire tout ce qui lui passait par la tête...- Hum, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Jeu 27 Mai - 3:36

    Je souris quand il comprit qu'en effet il ne s'agissait pas de ma voiture mais de celle de mon petit ami. Mais je ne disais rien pour le moment. Non avoir des paparazzo aux trousses partout n'était vraiment pas quelque chose d'agréable, mais à quoi bon, je m'y étais fait depuis le temps. Et puis comme mon métier était plutôt agréable même si on avait peu de vie privée, il fallait bien qu'il y ait des désavantages quand même. Cet absence d'intimité était parfois pesante, mais on devait faire avec … Quand je lui demandais s'il était à pied il me disais qu'il faisait en effet presque tout à pied, que les voitures n'étaient pas vraiment son truc en gros. Je souris me disant que moi aussi j'étais comme ça avant. « Je comprend, j'étais comme ça aussi quand j'habitais encore ici. La ville n'est pas bien grande alors des fois on a plus vite fait de faire les choses à pieds. » je souris doucement puis posait la main sur le capot de la voiture. « A Los Angeles c'est quasiment impossible de marcher, on risquerait de se faire rouler dessus, du coup tu prends le pli de conduire ou de te faire déposer en taxi ou avec chauffeur » je réalisais tout d'un coup qu'il était assez impoli de ma part de commencer à parler de ça. « Oh pardon, ça n'est pas vraiment très interessant. » je souris gênée.

    Puis il parla de Steven. Est ce que sortir avec une célébrité était difficile. Je fis mine de réfléchir. « Hé bien en fait ça dépend, nous sommes tout les deux acteurs, alors on sait très bien ce qu'est le métier. J'imagine que pour les gens … qui ne sont pas acteurs ça peut être un peu déroutant. Mais on a l'habitude au moins des horaires de travail, les heures supplémentaires, les promotions à faire. Et puis même les scène de nu ou les baiser. Il sait que c'est du travail et vice-versa. » *Tu parles, Devan est pas acteur et si tu le voyais embrasser une autre personne tu serais pas contente! OUI MAIS C'EST PAS SON METIER D'EMBRASSER DES FILLES*. « En fait je crois que ce qui me gêne le plus c'est de savoir que plein de filles vont fantasmer sur lui en le voyant faire ça ». Je souris puis tapota de mes doigts sur le capot de la voiture. « C'est pour ça qu'on tourne ensemble le plus possible! » dis-je en souriant. Quel beau mensonge, mais on m'avait appris à sortir ce genre de choses. Bon j'avais quand même exprimé mes sentiments, mais personne ne devait savoir que Steven et moi ça n'était pas aussi sérieux qu'il y paraissait. J'espérais de tout mon cœur qu'ils -nos agents- ne voudront pas que la prochaine étape soit l'annonce d'un futur mariage …

    Puis je lui donnais mon numéro de téléphone. Cette matinée avait été assez agréable et ça faisait plaisir de revoir des têtes connues. Même si c'était de loin. Les gens changent et pourquoi ne pas essayer de se fréquenter maintenant. Nous n'avions plus les stéréotypes imposés au lycée pour réguler notre vie. Il le rangea dans son porte monnaie en souriant. J'espérais qu'il m'appellerait, j'aurais bien besoin de sortir un peu à Green Hilll. Des soirées saines, pas comme à L.A. … No comment.

    Je montais dans la voiture et lui demandais s'il voulait que je le dépose quelque part. Il acquiesça et monta côté passager. Je reculais et doucement sortait du parking. Je faisais bien attention, Steven tenait beaucoup à cette voiture, soit il en avait toujours rêvé soit il en avait hérité, je ne savais plus. Je passais les vitesses et sortit du parking. Il regardait l'intérieur de la voiture. On disait que l'on reconnaissait une personne à sa manière de décorer son intérieur j'imaginais que c'était le cas également pour les voitures. Il repéra le nounours en cœur qui pendait au rétro intérieur. Je ne pus m'empêcher de sourire à se remarque. « Oui il adore les nounours. Mais chut hein! Il ne faut pas le dire »
    Je roulais maintenant en direction de la ville « Sinon on va devoir te tuer! » je souris et ajoutais toujours en rigolant « Ou te régler un énorme pot-de-vin! » Il riait de bon cœur avec moi et ça faisait plaisir. Qui aurait pu dire il y a sept ans qu'on se retrouverait dans cette voiture à se marrer comme des bossus? *Hé bien absolument pas moi!!!*

    Nous arrivions maintenant en ville et tournant ma tête vers lui je demandais « Je te déposes où? »

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Badgley
Bryan
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 10/05/2010
Métier : Responsable Achats et Production
Multicompte : Anton Clarke-JOnes

My Life
Age du Personnage: 26
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Jeu 3 Juin - 21:13

Bryan passait vraiment un bon moment avec Lyraa, il avait l'impression qu'il n'avait plus autant ri depuis une éternité. Elle lui parlait de Los Angeles, et il essayait de s'imaginer la vie là bas. Il aurait eu du mal à vivre dans une aussi grande ville, quoique dans un sens, cela lui aurait permit d'être une personne comme une autre. Ici, les gens savaient qui il était, et ce n'était pas vraiment positif, au vu de ce que les gens pouvaient dire les uns sur les autres... il arrivait à passer outre mais cela l'atteignait tout de même de temps en temps. Mais comparé à Lyraa, il n'avait pas à se plaindre: elle devait avoir bien pire tous les jours, et dans toutes les villes. Dur dur ! Et puis il y avait le fait de voir son petit ami embrasser d'autres personnes, même si ce n'était que du cinéma, c'était quelque chose qu'il ne s'imaginait pas du tout faire. Voir la personne qu'on aime dans les bras de quelqu'un d'autre, ça ne faisait jamais plaisir, travail ou pas travail. Il l'admirait dans un sens, si cela ne la touchait vraiment pas, mais peut-être aussi qu'elle disait ça histoire de. Dans tous les cas, la vie de star, les paillettes, ça ne l'attirait pas du tout....

- Moi j'aurai du mal, je pense que la jalousie prendrait rapidement le dessus...

En même temps, qu'est ce qu'il en savait? Il n'avait jamais vraiment eu de relation longue, quelques mois au plus, voir carrément moins que ça. Alors il n'était pas du tout le spécialiste des relations amoureuses, ni de la jalousie. Du peu d'expérience qu'il avait, il n'avait jamais été jaloux, parce qu'il avait justement trop peur d'embêter l'autre et de la faire fuir. Il était plutôt... conciliant, attentif, et faisait toujours tout pour être irréprochable. Mais visiblement, ça n'avait pas vraiment bien fonctionné jusque là. Il faut dire que les jolies filles à Green Hill étaient en général soit en couple, soit trop "classes" pour se préoccuper de lui... Quoiqu'il en soit, chaque couple est unique et a sa propre histoire, et il ne faut jamais dire jamais. Il l'enviait tout de même d'avoir un compagnon de route, lui commençait à se sentir bien seul, surtout depuis que sa grand-mère n'était plus là et que la maison était atrocement vide. Il continua de regarder le petit nounours, il aurait cru que c'était un cadeau mais visiblement non, c'était juste par passion, ce qui était encore plus adorable. Bryan prit un ton faussement sérieux et enchaîna comme s'il s'agissait d'un sujet très grave digne des plus grands agents secrets, la main posée sur le coeur:

- J'emporterai ce lourd secret dans ma tombe

Quant à savoir ou elle pouvait le déposer, il n'avait plus grand chose à faire de sa journée donc tant qu'a faire, il n'avait plus qu'a rentrer chez lui... dans cette maison qu'il avait toujours connu, ou presque. Une vieille maison qui avait des airs de demeures coloniales miniatures, dans un quartier ou il n'y avait pas grand monde en dessous de 60 ans...

- J'habite à Lester Street, à quelques rues d'ici, pas très loin de l'ancienne église

Oui, c'était un quartier de "personnes honnêtes", de petits vieux, petites vieilles, et quelques familles qui voulaient être tranquilles. Tout le monde se connaissait, tout le monde faisait des petits barbecues de temps en temps, et on pouvait toujours voir quelques personnes qui traînaient à l'entrée de leur maison, observant la rue, les passants, ou juste là pour prendre le soleil lorsqu'il faisait bon... c'était un joli petit quartier, quoique quelque peu "vieux" comparé au restant de la ville qui était en pleine rénovation. De grands arbres peuplaient toujours l'allée, et on se serait vraiment cru dans un monde plus paisible, moins moderne, et plus proche de la nature. Sa grand-mère avait toujours adoré ces arbres, et Bryan se dit qu'elle lui manquait vraiment. Elle avait toujours le sourire, et c'était elle qui l'avait élevé après tout... c'était elle qui lui avait apprit à ne pas faire attention aux rumeurs ou à la méchanceté des autres. C'était elle qui lui avait apprit à rester positif, à lire, écrire, et à ne pas devenir comme tous ces jeunes qui ne faisaient rien de leur journnée à part traîner dans la rue ou faire la fête. Dans un sens, être élevé par une personne âgée l'avait fait mûrir plus rapidement, mais cela l'avait aussi exclu de beaucoup de choses de son âge. Il n'avait jamais eu d'image parternel, et même s'il n'en avait pas l'impression, cela l'avait sûrement atteint quelque part... Il resta pensif en regardant ces gros arbres au loin, et espérait vraiment que le nouveau Maire n'allait pas décider de tous les couper...

- Comme tu peux le voir, y a encore quelques quartiers qui n'ont pas changé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Ven 4 Juin - 2:05

    Qui aurait cru que Bryan et moi, qui nous nous fréquentions que très peu au lycée devenions amis aussi rapidement? Certainement pas moi. Je souriais c'était vrai, sa compagnie était agréable et je me demandais pourquoi il n'avait pas réussi à se fondre dans le groupe au lycée. Il était pourtant gentil, agréable et blagueur. Mais bon le passé était le passé, moi même je n'étais pas toujours ainsi, alors peut être que lui aussi.

    Nous parlions de la jalousie de sortir avec des acteurs, face à certaines scène ou des baisers. Je pouvais tout à fait comprendre que ça puisse le gêner ou lui poser problème. C'est comme tout il faut s'y habituer. Je souris. « Oh tu sais c'est une question d'habitude, a force, on s'y fait. Et puis quand ton partenaire est aussi un acteur, tu te dis qu'il peut être jaloux mais que toi aussi. » je souris.

    Nous avancions dans la ville qui avait tellement changé. Et même si je faisait attention à la route, je regardais la ville qui avait changé. Ca faisait tellement bizarre. Je ne reconnaissais vraiment pas ma ville. La ville ou j'étais née, ou j'avais grandis et vécu, ri et pleuré … notre attention dévia doucement sur le nounours que Steven avait accroché au rétro intérieur. Je souris. « Hm merci, je t'en serait éternellement reconnaissante! Et Steven aussi! » je rigolais C'était hallucinant, je passais vraiment un bon moment en sa compagnie. Et c'était agréable de rencontrer des gens qui ne vous voient pas simplement comme la fille qui est à la télévision.
    Plus nous avancions en ville moins je reconnaissais la ville. « Marcus y est vraiment allé fort. »

    Il m'indiquait où il habitait et j'en prenais doucement la direction. Souriant et heureuse de retrouver un quartier qui n'avais pas tant changé que ça. Je souris à sa remarque. « Heureusement qu'il reste encore des quartiers que Marcus n'a pas touché. » je soupirais, nous étions arrivés dans la rue. « C'est quelle maison? » demandais-je doucement pour pouvoir me garer où il fallait.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Badgley
Bryan
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 10/05/2010
Métier : Responsable Achats et Production
Multicompte : Anton Clarke-JOnes

My Life
Age du Personnage: 26
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Dim 6 Juin - 18:54

C'était bizarre de l'entendre appeler le Maire par son prénom. Bryan l'avait connu plus jeune lui aussi, mais il ne lui parlait pas vraiment, comme tout le monde en fait. Il avait toujours été "content" qu'il y ait un souffre douleur qui soit pire que lui, et grâce à Marcus, Bryan avait passé une scolarité presque normale. Il avait effectivement apporté beaucoup de changements, mais ça n'avait affecté que les personnes âgées sur beaucoup de points, car les jeunes prenaient vite leur marque. Un petit coup de neuf ne faisait pas de mal non plus, même si Bryan était ravi d'habiter dans le même quartier qu'il avait toujours vécu. Changer le centre ville n'était pas un problème tant que les jolies petites maisons restaient les mêmes. Elles se ressemblaient d'ailleurs toutes, mais ça faisait le charme du quartier. Bryan pencha un peu la tête pour se repérer grâce aux arbres, et cherchait le grand saule pleureur dans le jardin de la maison. Qu'est-ce qu'il avait pu y jouer lorsqu'il était petit !

- Qui aurait cru que Marcus allait finir Maire hein?

Les Maisons défilaient doucement, et ils se rapprochaient de la maison. Il l'aurait bien invitée à boire un verre, mais il n'était pas certain qu'elle ait le temps, encore moins l'envie d'aller dans cette vieille maison miteuse qu'il n'avait pas encore eu le courage de rénover. Ils approchaient et arrivaient bientôt à destination, lorsque le portable de Bryan vibra. Il le sortit, l'ouvrit et lu un texto idiot accompagné d'une photo de Lyraa et lui, qui avaient été prises par les gens du magasins quelques minutes auparavant. C'était un texto de sa meilleure amie, alias miss potin, qui avait eu la photo on ne sait trop comment. Le texto joint était "Bryan, m'aurais tu caché des choses? Depuis quand tu traînes avec des stars du petit écran? Bisous, Lizzy". Bryan rigola tout seul :

- Génial...

Non mais franchement...les gens n'avaient que ça a faire d'envoyer ça? Lyraa sembla interessée par ce qu'il venait de lire. C'était un peu gênant de lire ça, mais bon, au fond, tout le monde le faisait. Il leva son portable d'un geste de la main et dit à Lyraa:

- Visiblement, on est déjà sur tous les portables de la ville et...c'est ma maison juste là.

En parlant, il avait presque raté la maison, mais heureusement, Lyraa avait ralenti lorsqu'il avait rit en regardant son portable. Lizzy le faisait toujours rire, mais ils avaient un humour bien à eux, et peu de monde semblait arriver à entrer dans leur petit univers. Il lui montra la photo, et faillit faire un commentaire comme quoi ce n'était pas son meilleur profil. Ils avaient même réussi à prendre une photo d'eux ou ils avaient l'air complice, presque très proches. Si des simples adolescents dans un supermarché arrivaient à faire des photos comme ça, alors il n'imaginait même pas ce que celles de paparazzis allaient donner....


Dernière édition par Bryan Badgley le Lun 7 Juin - 5:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Lun 7 Juin - 22:41

    Que de changements. A la fois c'était agréable parce qu'en effet il y avait des choses qui avaient eu grand besoin d'être rénovées, mais également désagréable parce qu'on ne reconnaissait presque plus certains endroits de notre si jolie ville. Les gens me demandaient en général pourquoi je l'appelais Marcus. Parce que tout simplement je l'avais appelé ainsi toute la scolarité, sans y ajouter de surnom ou autre. Et puis qu'il me l'avait tout simplement demandé. J'étais maintenant dans la bonne rue et roulait un peu plus lentement pour ne pas louper la maison de Bryan.

    « Pas moi en tout cas. Mais coment est ce qu'il a pu être élu? Je veux dire tu étais là au moment de la campagne électorale? » je soupirais « C'est bien pour lui je veux dire, mais j'aurai juré qu'il avait plus d'ennemis que d'amis dans cette ville. » je roulais toujours aussi doucement dans la rue en appréciant le paysage, c'était agréable de voir qu'au moins un quartier n'avait pas changé. Bon je ne venais pas souvent dans ce quartier avant, mais quand même. Je tournais la tête quand j'entendis Bryan qui reçevait un message. Il le lut et se mit à rigoler. J'arquais un sourcil et lui demandais doucement

    « Qu'est ce que c'est? » Je ralentis fortement et il me tendit le téléphone et je vis la photo de nous deux ce qui me fit rire aux éclats « Je me doute que ça va faire le tour de la ville en peu de temps. Et bien entendu The Life, notre bonne vieille amie prendras le relais! » il m'indiquait la maison. Je me garais et il me montrais mieux la photo. Je ne put m'empêcher de rigoler. « Hé bien, Bryan! Te voilà sur la toile! »

    Je regardais par la fenêtre la maison qu'il m'avait désignée. Elle semblait agréable, familliale et remplie de souvenirs. « Jolie Maison, tu t'ennuie pas dans une si grande maison pour toi tout seul? »

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Badgley
Bryan
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 10/05/2010
Métier : Responsable Achats et Production
Multicompte : Anton Clarke-JOnes

My Life
Age du Personnage: 26
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Mar 8 Juin - 0:59

Est-ce qu'il avait été là pendant les élections? Techniquement non, il avait passé la moitié du temps à l'autre bout du monde à parler à plein de gens, à fumer et boire un peu tout et n'importe quoi pour faire des nouvelles expériences. Il n'avait même pas voté, mais n'aurait pas voulu le faire: la politique ne l'avait jamais intéressé. Il ne savait pas comment Marcus Jenkins avait réussi à devenir maire, mais il avait une petite idée. Oui, il n'avait pas d'amis, mais tous les ennemis qu'il pouvait avoir étaient une petite bande du lycée qui était au fond détestée de beaucoup de monde. Oui, ces gens là étaient populaires parce qu'ils étaient beaux et parce qu'ils restaient entre eux, mais cette situation n'était pas si étrange: les gens voulaient du changement, et c'est exactement ce qu'il avait promis. C'était même exactement ce qu'il était en train de faire: tout chambouler. Tenter d'écraser cette pseudo élite. Et Bryan était plus ravi que tout ça change, lui qui n'avait jamais été parmi ces personnes populaires que tout le monde adulait. Oui, Bryan était plus proche de Marcus, même s'il n'avait jamais été ami avec, et bien qu'il ne soit pas d'accord avec toutes les décisions prises par ce nouveau Maire, il trouvait qu'au moins, ça faisait de l'action. Et de toute façon, à l'époque des élections, il était tellement déconnecté de la réalité qu'il se fichait pas mal de ce qui pouvait se passer. Entre son séjour au bout du monde, la mort de sa grand-mère, et surtout le fait d'avoir retrouvé son père qui n'était pas mort mais en prison... dur dur. Enfin dur, pas vraiment, il avait toujours eu cette capacité à surmonter les épreuves. Il savait se pendre en main, et il le faisait bien. Il avait juste prit son temps avant de retourner à une vie "normale".

- Non je n'étais pas vraiment là, disons que... j'ai fait un petit tour du monde.

Petit? Il était allé dans des tonnes de pays, et il avait eu l'impression de faire en un an bien plus qu'il n'en avait fait de toute son existence. Hé oui, ça devait sonner bizarre, Bryan Badgley qui partait tout seul et prenait sa vie en main. Mais bon, malgré ce qu'on disait, c'est ce qu'il avait toujours fait: travailler, avoir des bonnes notes, pour avoir un avenir pas trop mal. Et l'amour? En fin de compte ce n'était pas plus mal d'être célibataire, il avait pu se concentrer sur ses études et sur sa vie. Et il avait aussi réalisé qu'en dehors de Green Hill, voir en dehors des Etats-Unis, il plaisait vraiment pas mal. Comme quoi, c'était qu'une question de réputation, ou plutôt, d'être incognito. Etre soit-même, le bonheur. C'était aussi pour ça qu'il avait été "choqué" par la photo qu'on venait de lui envoyer: c'était étrange de se voir au naturel, prit sur le fait, en photo. Ca montrait la vraie nature des gens: les prendre en photo lorsqu'ils ne s'y attendaient pas. Et si ça allait faire le tour de la ville...

- Super, peut-être même que j'aurai une super réputation à partir de maintenant... Oui bon je sais, faut pas rêver, merci The Life !

Bon, sa réputation avait été établie bien avant que The Life n'existe. Rien qu'avec sa famille, son milieu, tout. Il savait bien que ça n'allait pas changer, même s'il pouvait... si les gens connaissaient son secret, leur attitude changerait sûrement. Mais bon, il n'était pas prêt, et préférait au fond sa petite tranquilité. Au moins, les gens étaient sincères avec lui, et il ne voulait pas que ça change. Ils étaient arrivés devant la maison et Lyraa lui demandait s'il ne s'ennuyait pas dans une si grande maison...

- Non ça va, j'ai pas mal de travaux à y faire donc ça m'occupe, et puis Lizzy est souvent avec moi... Je ne sais pas si tu vois qui c'est, je trainais déjà avec au lycée.

Il avait évité de dire qu'elle traînait avec lui depuis sa rupture, il ne voulait pas l'embêter à raconter sa vie, et puis elle ne voyait peut-être même pas qui était Lizzy après tout, lui et elle passaient un peu inaperçus à l'époque, ils passaient l'heure du déjeuner à écouter de la musique dans un coin de la cour, hors de vue, pour éviter les insultes et autres remarques enervantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Mar 8 Juin - 22:56

    Il n'avait donc pas été la quand Marcus avait été élu. Donc il ne savait pas par quel miracle il avait été élu. Mais quand on y réfléchissait bien, tout les gens du groupe qui l'embêtaient étaient partis de la ville en même temps que moi. On avais tous pris la tangeante. Bon je ne me considérait pas particulièrement comme faisant partie de ce groupe, plutôt disons qu'au lycée j'avais été populaire, alors qu'au collège c'était tout l'inverse. J'étais également le vilain petit canard. Je l'avais été et pourtant je ne savais pas si j'aurais élu Marcus si j'avais été là. Ou du moins si j'avais su qu'il instaurerait tant de changements. Il était donc en train de faire son petit tour du monde. Je souris quelle chance il avait eu.

    « Ah oui c'est vrai. C'était comment? C'était bien? J'imagine que ça devait être super, en tout cas moi j'adorerai ça. » mes yeux brillaient, c'était une chose que j'adorerais en effet. Partir courir le monde. Bon j'avais déjà fait pas mal d'endroit sur le globe, mais je pensais à visiter des endroit, pas vogue d'hôtel Hilton en hôtel Hilton et de plateaux en plateaux. Vraiment se fondre à la population, aller sur un souk, en haut de la tour Eiffel, dans le théâtre de Syndney … mon esprit voyageait quand il me ramenait à la réalité avec le MMS photo de nous deux. Je me garais devant la maison qu'il m'indiquait et sourit quand il disait que maintenant il aurait peut être une super réputation. « Oui une super réputation. Oh c'est pas ce qui compte dans la vie. On verra bien ce que The Life en dira... après tout c'est plus elle que nos actions qui fait notre réputation dans cette ville. »

    Je regardais doucement sa maison qui avait l'air pas mal. Il disait qu'il aurait pas mal de travaux à faire mais qu'ainsi ça le tenais occupé. « Hé bien tu as le temps de faire des travaux quand tu reviens du boulot! Tu es motivé, mais j'imagine que tout changer est très motivant. ». Il me parlait de Lizzy, mais seulement son nom me disait quelque chose. Je rougis un petit peu « Heu non je ne me souviens que de son prénom. Je suis désolée. » je souris puis ouvrit la fenêtre de la voiture il faisait vraiment étouffant pour un mois de Juillet. « Mais c'est bien que tu sois resté en contact avec elle, c'est important les vais amis. Pas seulement ceux qui sont là pour les bons moments. » je souris, de toutes mes amies pseudo proches je n'en avais gardée aucune. Gabrielle s'était révélée une totale déception. Mais j'avais trouvé deux bonnes amies, deux très bonnes amies : Ayla et Haley. « Et Lizzy qu'est ce qu'elle est devenue? » puis je rougis « Enfin ça me regarde peut être pas. »

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Badgley
Bryan
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 10/05/2010
Métier : Responsable Achats et Production
Multicompte : Anton Clarke-JOnes

My Life
Age du Personnage: 26
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Mer 9 Juin - 17:07

Bryan pensait à son tour du monde et ce qu'il en avait retenu. Il avait surtout été bluffé par l'Asie, la gentillesse des gens en Thaïlande et leur simplicité. Là bas, juste des sourires, dans toutes les situations. Peut-être lié au fait que tout le monde était bouddhiste, mais on avait l'impression qu'il n'y avait jamais de jugement, jamais de haine, et ce n'était pas juste parce qu'il avait l'air d'un touriste. Il avait adoré voir toutes ces personnes qui vivaient leur vie sans jamais se préoccuper des choses superficielles de l'occident comme la mode, le look, ou les milieux... Des gens qui se contentaient de vivre sans toujours se poser des tonnes de questions, c'était vraiment un plaisir. Bryan trouvait que le monde soit disant moderne et les grandes villes étaient en fin de compte peut-être moins évoluées que les pays du tiers monde sur une chose essentielle: la personnalité. C'est pourquoi Bryan s'était sentit bien dans des pays comme l'Inde. Pas à sa place non, mais il avait vraiment passé du bon temps malgré la pauvreté. Au moins, les gens étaient simples...et puis il avait rencontré tellement de monde qui lui avait apporté quelque chose dans sa vie, bien plus qu'ici, étrangement, alors qu'ils n'avaient rien en commun. Ou étais-ce justement parce qu'ils n'avaient rien en commun? Il était tout de même content de retrouver son chez lui, car les voyages étaient vraiment fatiguant, et à force on avait envie d'avoir un endroit fixe avec ses affaires, du calme, et un bon bouquin.

- C'était vraiment génial oui, surtout l'Asie, et l'Amérique du sud, ça donne une autre vision de la vie !

Mais maintenant qu'il était revenu, il était temps de se bâtir un avenir. Il avait déjà un bon travail, fait des bonnes études, il était temps de se faire une belle maison. La base était déjà jolie, mais il voulait avoir un intérieur plus moderne, tout en restant personnel, pas d'art moderne, pitié ! Il prenait son temps, et passait en général tous ces week-ends à faire ça avec Lizzy: peinture sous fond de musique rock, et bière. Bon, dire qu'ils faisaient de la peinture c'était peut-être vite dit, ils passaient surtout la moitié du temps à faire n'importe quoi, ce qui rendait des murs en fin de compte plutôt artistiques, avec des petits éclats de peinture dans tous les sens. Son ex petite amie était aussi passée l'aider, elle qui était branchée sur l'art, et ils avaient passé deux jours à s'amuser avec de la peinture et des brosses à dents, à faire des toutes petites tâches de couleur noir sur un mur rouge. Bryan s'amusait vraiment bien à refaire la maison, et ça commençait à prendre forme. Un gros côté pop art, quelques posters de rock, et quelques vieux vinyls accrochés au mur dans sa chambre. Il ne restait que la cuisine, la salle de bain, et surtout sa chambre, qui pour l'instant ressemblait juste à une réserve géante de vinyls. Lyraa lui parlait de The Life et il n'était que trop d'accord avec elle: c'était une vraie plaie de ne devoir sa réputation qu'au bon vouloir d'une petite peste derrière son ordinateur. Il essayait de ne pas trop y penser, mais il aurait changé de ville depuis bien longtemps s'il n'avait pas eu cette maison qui le rattachait ici. C'était un sentimental là dessus, autant il ne s'attachait pas à grand chose au niveau objets, mais cette maison avait une âme, et sa grand-mère était la seule famille qui avait compté à ses yeux. Elle n'aurait pas aimé voir quelqu'un d'autre vivre ici, et il avait donc décidé de continuer sa vie ici sans une minute d'hésitation. C'était ce qu'elle aurait voulu, et lui aussi. Il aquiesca lorsqu'elle parlait de The Life, puis la conversation dévia sur Lizzy. Oui, évidemment , elle n'avait aucune raison de se souvenir d'elle, elle était encore plus discrète que lui dans le passé. Mais elle l'avait beaucoup aidé, et il était effectivement content d'avoir une amie comme ça dans sa vie. Surtout sans qu'il n'y ai jamais de tension ou de désirs sexuels ou amoureux entre eux, c'était quelque chose de rare entre un garçon et une fille. Et même si Bryan la soupçonnait discrètement d'être lesbienne, il était ravi d'avoir ce genre d'amie, avec qui parler de tout sans qu'il n'y ait de sous entendus bizarres. C'était agréable de pouvoir s'endormir sur le canapé contre quelqu'un sans que ce soit autre chose que de l'amitié, vraiment.

- Lizzy s'en sort bien on va dire, et c'est vrai que les vrais amis font du bien, même si ça se fait rare de nos jours, je sais qu'on sera toujours proche quoiqu'il arrive.

S'il savait que Lizzy était en fait amoureuse de son ex, il ne dirait sûrement pas ça...quoique? Ils se trouvaient maintenant devant sa maison, et il aurait bien proposé à Lyraa de venir boire un verre, mais elle devait être pressée et il ne voulait pas être trop indiscret. Ou c'était aussi que personne ne venait jamais chez lui à part justement Lizzy, et son ex... C'était un peu son sanctuaire et c'était bizarre d'y voir de nouvelles personnes, mais bon...

- Elle m'a pas mal aidé pour la décoration, si ça te dit de passer voir, maintenant ou un de ces jours, vu que tu as sûrement des choses à faire, mais c'est comme tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Jeu 10 Juin - 12:56

    Il ne dit plus rien pendant un long moment. J'imaginais qu'il pensait à son tour du monde. A ce qu'il avait vu ce qu'il avait vécu. Les nouvelles cultures qu'il avait découvertes. Ça me faisait vraiment rêver. J'adorerai aller en Europe. Ou en Asie. Ça doit être magnifique. Encore une fois, pour sortir et se promener. Incognito quoi. Ça doit être libérateur ne connaître personne, seul avec le monde. Je souris oui je m'imaginas seule dans ce genre de voyages. Pas que je ne sois pas facile à vivre! *Quoi que!* mais c'est quelque chose qui – pour moi du moins – se fait tout seul. Tu n'y vas pas pour les même raisons à deux et tu n'y trouves pas non plus les même choses. L'espace d'une seconde j'eus envie de me rendre tout de suite à l'aéroport et prendre un biller pour … n'importe où! Mais je ne pouvais pas j'avais un contrat. Le tournage commencerait en Aout. Alors si une des actrices a pris ses clic et ses clas ça ne va pas le faire. Sans compter que ça ferait trop plaisir à la peste de prendre de l'importance.

    « Oui l'Asie ça doit être magnifique. Tant de cultures différentes des notres. »

    Puis nous parlions de sa maison et de son amie Lizzy dont je ne me souvenais pas. Le nom me disait quelque chose, mais je n'arrivais pas à remettre de visage sur son nom. Mais elle semblait bien s'en sortir donc ça allait. Je souris. « C'est bien d'avoir des gens comme ça sur qui on peut toujours compter. » je souris quand il dit qu'elle avait pas mal aidé pour la décoration et quand il proposa de venir voir. Je hochais la tête. Oui pourquoi pas. Après tout j'étais pas pressée. Steven avait mon numéro au cas ou il avait besoin de moi. « Pourquoi pas oui. » je sortis de la voiture et attendit qu'il en fasse de même pour la verrouiller. « Je suis curieuse de voir si tu as une pièce fluo » dis-je en rigolant. « On aurait vraiment du le prendre ce hibou! »

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Badgley
Bryan
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 10/05/2010
Métier : Responsable Achats et Production
Multicompte : Anton Clarke-JOnes

My Life
Age du Personnage: 26
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Lun 14 Juin - 16:53

Non, Bryan n'aurait jamais osé se faire une pièce fluo, bien qu'il ait eu envie de faire une pièce bien kitch a un moment donné. Il avait envie de faire des choses complètement délirantes, mais ça aurait demandé de détruire une bonne partie du charme de la maison, et il n'avait aucune envie de faire ça. Et il ne voulait pas que sa maison devienne le style d'endroit péteux et gonflé d'art comme dans les films. Non, il voulait juste avoir des canapés, plein de coussins, un très gros lecteur de vinyl, et plein plein de musique. Il vivait vraiment à travers ça et voulait que son chez lui reflète qui il était vraiment, même si personne n'allait y aller, en théorie. Il n'y avait pas encore grand chose dans le salon en question, vu qu'ils avaient fini la peinture il y a seulement une semaine. Mais les travaux avaient bien avancés et il n'y avait plus qu'a trouver des meubles. Il y avait tout de même un canapé dans un coin, histoire de. Il y a quelques jours, il y avait encore des matelas par terre et des tonnes de couvertures dans tous les sens, car Bryan et sa meilleure amie avaient passé environ 2 jours à picoler comme des fous pour fêter ça, et avaient passé tout ce temps allongés sur les tonnes de coussins et de couettes à écouter de la musique, un verre de champagne à la main. Bryan monta les quelques marches qui menaient à sa maison et ouvrit la porte, puis se dirigea vers la cuisine pour prendre des verres et quelque chose à boire. Sur la gauche se trouvait le salon, et il laissa Lyraa y entrer pendant qu'il prenait des verres sur l'étagère.



Il ne savait pas ce qu'elle voulait boire, il ouvrit son frigidaire qui était pour une fois plein à craquer. Il n'allait peut-être pas lui proposer de l'alcool si elle conduisait, mais un verre ne faisait pas de mal. Il posa les verres sur un petit plateau qui avait appartenu à sa grand-mère, puis passa sa tête dans l'encolure de la porte pour lui demander ce qu'elle voulait: c'était une maison sans portes, sauf la chambre, les Wc et la salle de bain, toutes les pièces donnaient quasiment l'une sur l'autre.

- Qu'est ce que je te sers?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   Ven 30 Juil - 0:34

    J'entrais dans la maison de Bryan doucement et après lui. Ca devait être une chose bien sympathique de rénover une maison avec un ami. Moi je pense que ça me plairait, ça oscillerait entre travail et délire. Je voyais déjà la scène. Danser devant un miroir avec un pinceau en guise de micro, ou faire une bataille de peinture *Tant qu'elle part au lavage!* Je le suivais et dans la cuisine il prenait quelques verres et me menait jusqu'au salon. Il était spacieux et très agréable. Ils avaient bien bossé pour que ça ait un tel rendu. Je m'avançais dans la pièce et regardais autour de moi en souriant. Puis voyant un petit meuble je m'y dirigeais et souriant je me retournais vers lui pour lui dire « Le Hibou aurait été très bien là je pense! » je rigolais doucement puis revenait au centre de la pièce.

    Il me demandais ce que je voulais boire, sans réfléchir beaucoup je haussais les épaules et dit « Oh n'importe quel jus de fruit m'ira bien tu sais. » je souris. « Et du coup tu vas prendre des meubles au fur et à mesure? » demandais-je en souriant. « C'est le genre de truc si tu n'as pas de grande voiture tu es un peu coincé! »

    Il m'apportait un verre avec du jus d'orange et je le sirotais doucement en l'écoutant parler de la manière dont il s'était occupé de rénover cette maison avec sa meilleure amie. Je souriais c'était agréable de discuter avec des gens en dehors des fans ou des stars du cinéma ou d'autre chose. Au moins Bryan était sincère. Du moins je le pensais.

    Tout d'un coup j'entendis mon téléphone vibrer. Faisant une grimace je répondais. C'était Steven qui avait besoin de la voiture. Je m'excusais auprès de lui et lui dit que j'arrivais à la maison dans une dizaine de minutes.

    « Je suis désolée Bryan je vais devoir y aller. Steven à besoin de sa voiture. Et comme s'est la sienne … je n'ai pas d'autre choix que d'aller le retrouver ».
    Je repris mon sac à main et le mit sur mon épaule. Il me raccompagna à la porte et je me retournais pour lui faire la bise « Bon mais à la prochaine fois n'est ce pas. N'hésites pas à m'appeller! » je me retournais et entrais dans la voiture. Avant de démarrer je lui adressais un signe de la main et m'éloignais en direction de ma maison.


FIN DU TOPIC

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fini// Settling |ft. Bryan Badgley   

Revenir en haut Aller en bas
 
fini// Settling |ft. Bryan Badgley
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bring Me to Life :: || Green Hill || :: Quartier Est :: Supermarché General Stores-
Sauter vers: