Bring Me to Life
Bienvenue à Green Hill

Rejoins-nous le plus vite que possible, soit en créant un nouveau personnage, soit en prenant l'un des postes pré-définis disponibles, sans oublier de consulter avant tout le règlement & le contexte

N'attends plus une seconde =)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crush me like a flower in the rain {Devan}

Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 10:00

Crush me like a flower in the Rain

Ruby O'Neill ft. Devan Smith

    Il était dans les environs de vingt-trois heures je roulais sur la route qui devait me mener à Green Hill. J’arrêtais la vieille Mercedes volée à l’entrée de la ville. Surprit par les changements que je voyais en ville, je restais un long moment bouche bée. Qu’est-ce qui s’était passer à Green Hill ? Pourquoi tout ces changements ? D’où venait tout ces changements tout à coup ? Peut-être que ce n’était pas une si bonne idée pour revenir à Green Hill, c’était comme ci j’étais dans une toute autre ville. Les rues semblaient avoir changés, l’atmosphère était différente, tout semblait différent. Je posais ma tête sur mon volant. Qu’est-ce que j’étais entrain de faire ? Cela faisait maintenant des semaines, même des mois que j’essayais à échapper à Nelson. Je ne doutais pas de sa capacité de me retrouver dans cette ville. Mais au moins j’avais de l’avance sur lui, et peut-être que si je continuais à avancer, il n’allait jamais me rattraper ? Pourtant j’avais envie de le voir, de plonger mes yeux dans son regard, d’entendre ses remarques sarcastiques sur mon comportement, et même de sentir ses mains sur mes poignets lorsqu’il me met les menottes. D’un geste brutale je me cognais la tête contre le volant. *Tu es stupide, ma vieille ! Tu penses à l’embrasser alors qu’il veut te mettre en prison ! Réveille toi !* Frottant mes mains sur mon visage, je finis par redémarrer la voiture et de continuer mon chemin. *C’est une course contre la nuit*. Tôt ou tard, il allait se retrouver face à moi. D’une certaine façon, plus ou moins confuse, je réfléchissais. Il n’y avait pas vraiment moyen d’éviter la vieille forêt sur la longue route étroite qui menait au centre de la ville, alors je portais mon regard devant moi. C’est en sortant d’un virage que je vis l’arbre abattu : je freina juste à temps pour stopper la voiture dans un crissement de pneus, presque à angle droite avec la route. Ensuite, je du réfléchir. Impossible de détourner l’arbre, j’étais au milieu de la forêt. Prudemment, je baissa la vitre côté conducteur et jeta un œil dans les bois pour essayer de voir les racines de l’arbre. Impossible de distinguer les racines : pourtant cet arbre semblait bien trop sain pour s’être bêtement écroulé. Pas un souffle de vent, pas une goutte de pluie, pas de foudre, pas de castors. *Et aucun bûcheron à l’horizon* Mon regard tournait vers le fossé sur ma droite, il avait l’air trop profond pour essayer de passer par là. La voiture n’allait jamais en ressortir. Je soupirais, prit les clés et en sortant de la voiture je donnais un coup violent à l’aide de mon pied à l’arbre. Il me semblait que j’allais jamais savoir avancé si on me mettait des bâtons dans les roues. J’ouvrais le coffre de la Mercedez, prit mon sac à dos, le peu de mes affaires que j’avais. Tout mon argent était parti vers le payement de ce détective privé et j’avais tout abandonné lorsqu’on m’accusait de meurtre. Me voila une fugitive…. Encore une fois cette vie ne me déplaisait pas autant que ca. C’était une vie comme une autre, et de plus je ne me voyais pas avoir un beau avenir avec mari, enfants et maison. Depuis toujours on m’avait traité comme de la merde et je m’étais comporté comme telle. Encore aujourd’hui je me mettais à l’image qu’on me donnait. Pourquoi ? Parce qu’il est plus simple de faire croire aux gens qu’ils ont raison, plutôt que d’essayer de leur montrer le contraire. J’étais une meurtrière ? Et bien j’agissais comme telle. Mon sac à dos sur mon épaule je sautais à l’aide d’une main au dessus de l’arbre et marchait dans le noir en direction de la ville. Certaines filles auraient surement eu peur de s’aventurer la nuit, toute seule, sur une route abandonnée. Mais pas moi. Je n’avais peur de rien… Enfin presque de rien. Car bien sure, tout le monde a peur de quelque chose et ca va de soit que je n’échappe pas à cette règle. Mais à vrai dire je ne savais pas trop de quoi j’avais peur. De me retrouver en prison ? Non j’avais pas peur de ca. J’avais tout simplement pas envie de me retrouver en prison. Et je ne voulais pas donner la satisfaction au marshal de m’attraper et d’accomplir sa mission. Je le détestais mais je l’aimais en même temps. J’aimais sa façon de sourire, ses remarques remplit d’ironie et de sarcasme, sa façon de se défendre quand on l’attaque. Mais je détestais le fait qu’il voulait qu’une chose : me ramener au Texas pour me livrer à la justice et à ses supérieurs. Je savais très bien que si je mettais les pieds au Texas, j’en avais pour plus que sept ans. Cause perdue. Qui voudrait me défendre ? De plus mon dossier en disait assez sur moi, sans parler de tout l’argent que j’avais dépensé au détective privé. J’étais coupable et si je mets pieds sur le territoire texacien j’étais condamné. Et c’était cela que le Marshal souhaitait. Haine et amour ne sont pas si loin l’un de l’autre que l’on le croit. Soudainement je fus éblouis par des lampes. Une voiture avançait en ma direction. Mettant mon bras devant mes yeux, car la lumière était bien trop forte, je me mit au bord de la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan Smith
_Admin_
    Sexy Captain

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 29
Localisation : Green Hill
Métier : Capitaine dans l'armée américaine
Multicompte : non

My Life
Age du Personnage: 26 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 15:37

    Devan n’arrivait pas à trouver le sommeil. Ca lui arrivait souvent ces derniers temps, il posa son regard sur la belle qui dormait à côté de lui et un petit sourire effleurait ses lèvres. Mélissa Riverson. Qui aurait cru qu’elle allait rentrer dans l’armée ? Qu’ils allaient tomber amoureux l’un de l’autre et finit par emménager ensemble ? La vie peut être très étrange. Se levant doucement, car il ne voulait pas la réveiller, il finit par aller dans le salon ou il allumait la télévision. Comme d’habitude, il n’y avait rien de bien spécial à la télé. Un grand soupire échappait de la bouche de Devan et il finit par prendre les clés de sa jeep pour faire un petit tour. Il avait besoin de sortir, de prendre l’air, de mettre ses idées en place. Green Hill avait tellement changé qu’il ne savait pas trop quoi en penser. De plus que ces derniers temps il avait vraiment du mal à s’en dormir. Peut-être qu’il devrait prendre des somnifères ? Oui… C’était une idée. Mais il avait peur de ne pas se réveiller si jamais quelque chose se passe. Montant dans sa jeep, il se mit à rouler jusqu’à la sortie de la ville. Mais tout à coup, il remarqua une silhouette sur la route, une jeune femme. Il s’arrêtait à sa hauteur, et descendit la vitre.

    -Bonsoir, vous vous êtes perdue ?

    Il ne comprenait pas pourquoi une jeune femme pouvait trainer sur cette route, et surtout pas à une heure si tardive de la nuit. Il l’observait avec plus de détails. Et c’est alors qu’il la reconnut. Ruby…. O’Neill. Ils avaient encore eu une aventure d’un soir à l’époque du lycée. Surprit il la regardait. Qu’est-ce qu’elle faisait ici ?

    -Ruby ? C’est toi ? Qu’est-ce que tu fais ici ?

    Finalement il remarquait au loin l’arbre qui bloquait la route et il écoutait les explications de Ruby. Il la regardait. A première vue, elle n’avait pas changé. Elle était toujours aussi belle qu’à l’époque du lycée. Non, peut-être qu’elle était même plus jolie. Elle avait quelque chose de dangereux, de sauvage dans ses yeux, qui ne faisait que de renforcer sa beauté. D’un signe de tête, il lui dit.

    -Allez, monte, je te ramène en ville.

    Il ignorait ce qui avait bien pu se passer dans la vie de Ruby. Tout comme la plupart des jeunes, elle était partie à la fin du lycée. Pourquoi est-ce qu’elle était revenue ? Il attendit qu’elle monte avant de démarrer la voiture et de faire marcher arrière pour retourner à Green Hill.

    -Qu’est-ce que t’amènes à Green Hill ? Tu n’étais pas partie en…

    A vrai dire il avait complètement oublié ou la jeune femme était partie. Est-ce que c’était New York ? Los Angeles ? Il ne s’en souvenait plus.

_________________

    Ever since the day you left me,
    ever since you went away
    I’m lost and I don’t know
    where am I supposed to go,
    I still miss you so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 15:44

    Alors que la voiture s’arrêtait et que le conducteur m’adressait la parole, je restais un court instant silencieux. Devan ne m’avait peut-être pas directement reconnu, mais moi oui. Devan Smith, le grand playboy du lycée. Un petit sourire apparaît sur mes lèvres. On avait passé une nuit ensemble. Non, il n’y avait pas eu de sentiments d’amour, juste d’amitié et d’envie. Faut dire que jamais j’étais tombée amoureuse. Jamais jusqu’à maintenant. Je lui souris lorsqu’il finit par me reconnaître. -Bonsoir Devan. Ca me faisait étrange de le voir, mais j’étais assez contente de voir un visage connu, un visage qui ne me détestait pas. Car j’avais encore plus d’ennemis à Green Hill qu’on pouvait l’imaginer. Voleuse d’hommes, je n’avais pas eu une très bonne réputation. Je montrais du doigt l’arbre qui bloquait entièrement la route. -Je suis de passage. Et je voulais visiter cette vieille petite ville, mais malheureusement je n’ai pas réussit à faire passer ma voiture. Du coup je me suis mise à marcher. Je savais qu’il allait me proposer à monter. Devan était un coureur du jupons, du moins il l’avait été, mais ca avait été quelqu’un de très attentionné envers ses amis. Et même envers les inconnus. Je n’hésitais pas une minute et je montais. Premièrement j’avais nullement envie de marcher encore des kilomètres et secundo c’était plus sure de voyager en compagnie de quelqu’un que de prendre le risque que Nelson arrive à me rattraper. Je montais. -Merci.. Je n’avais pas trop envie de parler. Du moins, c’est ce que je pensais, car au fil du temps qu’on passait dans la voiture, au plus que je me rendais compte que j’avais besoin de parler à quelqu’un. Le grand problème était : Est-ce qu’il allait me rendre à la police ? Quel réaction est-ce qu’il allait avoir ? -Je voulais visiter mon père. C’était la pure vérité. Je voulais voir la tombe de mon père. En passant devant le commissariat de police, je me laissais plus descendre dans mon siège. Plus un reflex qu’autre chose. Devan l’avait remarqué et je savais qu’il n’allait pas tarder à me poser des questions, ainsi pour le devancer. -J’ai pas mal de problèmes avec la police. A vrai dire des très grands problèmes…. Je laissais échapper un grand soupire. Pourquoi est-ce que j’avais dit ca ? Maintenant il allait me jeter en dehors de sa voiture et me livrer à la police. Oh, je ne craignais pas ces petits agents de police de Green Hill, ado j’avais déjà réussit à les semer. C’était le fait qu’ils allaient directement amener le Marshal à Green Hill, me donnant aucun autre choix de partir d’ici, avant que j’ai le temps de faire ce dont j’étais venu. Je regardais à travers la vitre. Green Hill avait beaucoup changé. -Green Hill a beaucoup changé… Je n’essayais pas de changer de sujet, je savais que cela ne servait strictement à rien. Mais j’avais besoin du temps. J’avais besoin de parler, mais je ne pouvais pas tout dire d’un coup. Surtout que je ne savais pas comment Devan allait réagir. -Je suis dans la merde, Devan…. On me recherche pour meurtre. Ce n’était pas facile de lui dire ca, mais j’avais le besoin de parler à quelqu’un et je n’avais personne. Devan m’avait toujours traité comme toute autre personne, ma réputation de croqueuse d’hommes ne lui avait jamais dérangé. Je fermais mes yeux et laissait ma tête se reposer contre le dossier du fauteuil de la voiture. J’étais fatiguée. Nelson me collait aux fesses et je savais que ca n’allait pas tarder avant qu’il pointe son nez à Green Hill, mettant les autorités au courant qu’il y a une meurtrière. Une meurtrière… Et dire que j’avais tué pour lui sauver la peau. Ne savait-il donc pas me laisser tranquille ? Ah j’imagine que non… Même si il abandonnait, on mettrait un autre homme sur mon dossier. J’étais épuisé, je n’avais dormi que deux petits heurs et mon corps réclamait du repos, mais je ne pouvais pas le lui accorder. J’ouvrais mes yeux, je tournais mon regard vers Devan. -Tu devrais me laisser sortir. Je ne veux pas que tu ailles des problèmes à cause de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan Smith
_Admin_
    Sexy Captain

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 29
Localisation : Green Hill
Métier : Capitaine dans l'armée américaine
Multicompte : non

My Life
Age du Personnage: 26 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 15:57

    Ruby montait dans la voiture de Devan, et il commençait à manœuvrer pour retourner à Green Hill. Elle lui répondit être ici pour visiter son père. Comme tout le monde il se rappelait très bien l’accident du père de Ruby. Renversé par un camion, il était mort sur le coup. Si ces souvenirs étaient bien, ca avait été la seule famille de Ruby. Il était désolé pour elle. Déjà adolescente, elle n’avait pas eu beaucoup d’amis sur qui elle pouvait compter. Mais il ignorait qu’elle en avait plus aucun sur cette terre à ce moment précis. Passant près du commissariat Devan remarquait qu’elle essayait de se cacher. Il fut surprit par sa réaction. Pourquoi est-ce qu’elle semblait avoir peur de la police. Est-ce qu’elle aurait eu des problèmes avec eux ? Mais avant qu’il puisse lui poser la question, elle lui disait déjà la réponse. Elle avait beaucoup de problèmes avec la police. Devan la regardait un court instant, se demandant ce qu’elle avait bien pu faire, avant de tourner son regard vers la route. Elle changeait de sujet en parlant de Green Hill. Devan se contenta d’hocher la tête et de lui répondre.

    -Oui, elle a beaucoup changé. Tu ne peux pas t’imaginer à quelle point. Mais Ruby… Tes problèmes avec la police… elles sont de quelle ampleur ?

    Sa réponse le choquait. Il la connaissait, il savait qu’elle était impulsive et qu’elle se jetait dans chaque bagarre. Mais meurtre ? Tuer un homme ? Il ne la voyait pas du tout tuer quelqu’un. Il la regardait et ne disait rien. Devan avait toujours été quelqu’un de fort silencieux, quelqu’un qui ne savait pas comment il devait parler aux gens, d’où il la gardait fermer et l’écoutait. Meurtre… Ruby… Il était entrain d’aider une fugitive… Génial… Toujours le don de s’attirer des problèmes. Il l’examinait de son coin d’œil. Elle semblait être épuisé. Depuis combien de temps est-ce qu’elle était sur la route ? Il soupirait. Il savait qu’il était sur le point de faire une énorme bêtise. Mais c’était totalement lui. Capitaine Smith qui ne faisait qu’à sa tête pour sauver les gens. Suite aux paroles de Ruby, il sourit doucement et tourne son regard vers elle.

    -Ne t’inquiète pas, au pire je dis que tu étais armé et que je n’avais pas de choix.

    Il finit par rentrer dans le quartier résidentielle et s’arrêtais devant le bâtiment. Il coupa le contact et se tournait vers Ruby.

    -Ecoute Ruby… j’ai fait pas mal de bêtises dans ma vie et à vrai dire je n’arrête toujours pas d’en faire. J’ai pas besoin que tu me racontes le comment et le pourquoi tu as tué, ni combien tu en as tué. J’ai juste une question à te poser. Est-ce que tu as tué quelqu’un ?

    Il voulait de l’honnête de sa part. Bien sure, elle pouvait lui mentir, il ne le saurait pas. Mais il se devait de lui poser la question. Il posa doucement sa main sur celle de Ruby.

    -Allez viens, la fugitive. Tu dois mourir de faim et de soif.

    Est-ce qu’il était entrain de faire une bêtise en laissant rentrer Ruby dans sa maison ? Celle qui avait une très mauvaise réputation ? Qui était recherché pour meurtre et qu’il aidait malgré tout ? Oui, aucun doute, mais c’était plus fort que lui. Il avait également tué des hommes pendant des missions et contrairement à Ruby, on ne l’avait jamais accusé de meurtre. Alors qu’il n’y avait surement peu de différence. Doucement il ouvrait la porte de son appartement il ne voulait pas réveiller Mélissa. Il allumait la lumière dans la cuisine et finit par faire des œufs. Minuit passé et il était entrain de faire des œufs. Il lui manquait plus qu’une casse. .

_________________

    Ever since the day you left me,
    ever since you went away
    I’m lost and I don’t know
    where am I supposed to go,
    I still miss you so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 16:07

    Est-ce que j’avais tué ? Oui. J’avais tué. Un coup de feu et le corps de l’homme s’était écroulé par terre. Je n’avais pas de remords, ca avait été un mécanisme. La seule chose que j’avais pu faire pour l’aider, pour le sauver. Signant mon propre arrêt de mort. Je plongeais mon regard dans celui de Devan. -Oui, j’ai tué un homme. Il ne voulait pas des explications, je n’allais pas lui en donner. Je m’attendais qu’il me dise de quitter la voiture, mais au lieu de ca, il semblait vouloir m’aider. Qu’est-ce qu’il avait pas comprit dans la phrase : ‘J’ai tué quelqu’un ?’. Mais trop heureuse de sa réaction je ne faisais que de le suivre. Je ne devais pas m’inquiéter, personne savait que j’étais chez lui. J’entrais dans son petit appartement. C’était petit mais chaleureux. Et tout à coup, je fus jalouse de lui. Il avait son chez lui, vivait tranquillement, alors que ma vie n’avait jamais été très rose. Depuis la mort de mon père il y a 9 ans, il me semblait que je vivais sur une route qui menait droit vers l’enfer. J’examinais son appartement et fut surprise de voir une photo de lui et Mélissa. Prenant la photo entre mes mains, je marchais vers la cuisine ou il semblait avoir commencé à cuisiner des œufs. M’appuyant contre le mur. -Toi et Mélissa ? Vous formez un couple ? Ca me surprenait. Certes ils étaient sortis un moment au lycée. Mais je pensais que lui et Lyraa allaient se marier et avoir beaucoup d’enfants. Apparemment je m’étais trompée. -J’aurais cru que toi et Lyraa… Il me semblait que vous vous aimiez vraiment… Qu’est-ce qui s’est passé ? J’avais raison de ne pas faire confiance à l’amour. Mes parents… Ma mère qui quitte mon père pour un autre. Devan et Lyraa qui casse… Des exemples. Car oui, même si je n’avais jamais été fort proche de Devan ni de Lyraa, ca restait un couple mystique dans mes yeux. Je pensais réellement qu’ils allaient terminer leur vie ensemble… Mais non. Comment est-ce que je pouvais encore croire en l’amour après ca ? L’amour n’était qu’un mensonge. Une épine qui infecte votre cœur et qui vous pousse à faire des choses stupides pour finalement vous briser et vous emprisonner. Je déposais la photo et finit par m’asseoir. Lorsque Devan me mit l’assiette devant moi, je me rendais compte à quelle point j’avais faim. Mais je ne comprenais pas la réaction de Devan. Pourquoi cette gentillesse ? -Devan… Pourquoi est-ce que tu fais ca ? J’ai tué un homme, je suis coupable, tu risques gros si on sait que tu m’as aidé. Pourquoi ? Fallait que je le lui demande. Fallait que je sache pourquoi il faisait ca. Je terminais mon assiette et me levais pour faire la vaisselle. Je ne voulais pas qu’il fasse tout. Déjà qu’il risquait énormément si jamais Nelson savait qu’il m’avait aidé. Nelson ne vivait que pour son travail. Il serait fou de rage, en savant que j’avais des gens, du moins une personne, qui m’aidait malgré le fait que j’avais tué quelqu’un, Devan en risquait de s’y mordre les doigts. -Merci pour la nourriture, Devan. Mais je pense qu’il est mieux que je parte à présent. Je ne veux pas te causer des problèmes. Surtout que le Marshal qui me court après, est quelqu’un de tenace et qu’il risque de t’en faire voir de toutes les couleurs, si il sait que tu m’as aidé. Oui, je ne voulais pas qu’il risque sa propre vie à cause de la mienne, ca ne fallait pas la peine. Je lui souris et marchait vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan Smith
_Admin_
    Sexy Captain

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 29
Localisation : Green Hill
Métier : Capitaine dans l'armée américaine
Multicompte : non

My Life
Age du Personnage: 26 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 16:17

    Elle avait tué. Devan ne dit rien, mais se contente de sortir de sa voiture et de l’inviter chez lui. Une meurtrière dans sa maison ? Non il ne la voyait pas ainsi. Lui-même avait tué et pas pour des raisons très convaincants. Alors pourquoi est-ce qu’il y avait de la différence entre lui et Ruby ? De plus il ne tenait pas trop à savoir les détails. Au moins qu’il savait, au mieux que c’était. Arrivé dans l’appartement il se mit à faire des œufs. Ruby le surprend en venant avec une photo de lui et Mélissa. Il sourit doucement.

    -Oui, ca fait environ un an qu’on est ensemble. On s’est retrouvés dans l’armée. D’ailleurs on vit ensemble. Alors essaie de ne pas la réveiller. J’ai pas envie de lui expliquer ta venue tardive.

    Lorsqu’elle se mit à parler de Lyraa, il eut un petit pincement au cœur. Lyraa… son premier grand amour. Jamais il ne pourrait l’oublier. Lui aussi, aurait pensé qu’ils allaient terminer leur vie ensemble, mais la vie est imprévisible. Il se concentra sur les œufs tout en répondant.

    -Elle est allée vivre ses rêves et moi je suis rentré dans l’armée. Il n’y a rien à dire de plus. On n’était surement pas fait pour être ensemble.

    Est-ce qu’il pensait vraiment ce qu’il était entrain de dire ? D’une partie oui. Lyraa était devenue une actrice célèbre et lui, malgré qu’il soit nommé capitaine, il était quand même fort absent. Ca n’aurait pas su tenir avec leurs deux carrières. C’était bien que Mélissa et lui travaillaient ensemble, sinon ils ne se voyaient presque jamais. Il finit par déposer l’assiette devant Ruby et sourit lorsqu’il la voyait mangé. Elle n’avait surement pas su mangé beaucoup. Ca ne devait pas être facile d’être à la fuite. Il se demandait pourquoi elle n’allait pas se rendre, c’était la meilleure chose à faire non ? Mais il ne voulait pas lui donner des conseils. Lorsqu’elle lui demandait pourquoi il faisait ca, il hochait les épaules.

    -J’ai toujours aimé prendre des risques. De plus, je te connais. Je sais que tu n’es pas quelqu’un de mauvais. Alors peu importe ce que tu as pu faire, tu es mon amie.

    Il la regardait faire la vaisselle, et lorsqu’elle voulait quitter son appartement, il la retenait par le bras. Pourquoi est-ce qu’il faisait ca ? Il ne comprenait pas trop sa réaction. Après tout, Ruby et lui, ca n’avaient jamais été une grande relation d’amitié ni autre chose. Des connaissances qui s’appréciaient, c’était tout.

    -Attend. Reste dormir. Tu n’as pas un endroit ou aller. Alors reste dormir sur le canapé, ainsi avant de partir tu pourrais prendre un petit-déjeuner et prendre une douche. Personne sait que tu es ici, Ruby. Tu ne risques rien. Et ne t’inquiète pas pour moi. Je suis un bon menteur.

    Devan finit par la lâcher le bras. Elle pouvait partir, il la laissait le choix. Mais si elle était intelligente elle resterait et profiterais d’un peu de luxe avant d’affronter la dure réalité d’une fugitive. Il marchait vers le salon.

    -Le canapé n’est pas très grand, mais c’est mieux que rien non ? De plus tu me semble être épuisé. Tu ne peux pas continuer ainsi, Ruby. Si tu ne te reposes pas, il va vite te rattraper. Allez… reste, ne fais pas ta têtue.

_________________

    Ever since the day you left me,
    ever since you went away
    I’m lost and I don’t know
    where am I supposed to go,
    I still miss you so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 16:36

    Mon regard se posait sur sa main qui tenait mon bras. Je finis par croiser son regard et par l’écouter. Rester ? Passer la nuit ici ? Mais est-ce que cela n’allait pas poser des problèmes pour sa relation avec Mélissa ? Après tout, qu’est-ce qu’il allait dire ? Ruby est venue à l’improviste et il n’y avait plus de place dans l’hotel alors j’ai proposé de la laisser dormir sur le canapé ? Oui… Très convainquant, surtout que l’hôtel à Green Hill n’était jamais complètement remplit. -Je ne sais pas Devan… Qu’est-ce que Mélissa va en penser ? C’est vrai qu’un lieu chaud pour dormir, une douche et de la nourriture m’attirait beaucoup. Etrange comme des choses si simples puissent vous manquer. Devan avait finit par me lacher le bras et par se diriger vers le salon. Il n’avait pas tord. Le Marshal dormait, mangeait et ne souffrait pas des circonstances difficiles de bouger tout le temps. Si je voulais continuer à fuir, je devais me reposer. Du moins physiquement. Ma main glissait de la poignet de la porte. -D’accord. Mais juste une nuit et fais moi la promesse que si un jour tu as besoin d’un service, n’hésite pas. Je n’ai plus rien à risquer. Je finis par m’approcher du salon. Mon cœur de pierre semblait avoir reçu une touche de douceur. Je ne pensais pas que j’aurais des amis à Green Hill, je ne pensais pas avoir des amis sur toute la planète. Mais il me semblait que je m’étais trompé. M’approchant du bureau, je prit une feuille et y notait un numéro. -Voici mon numéro. Je ne note pas mon nom dessus car on ne sait jamais que le Marshal décide de venir fouiller. Si tu as besoin d’aide pour quelque chose, n’hésite pas. Comme j’ai dit je n’ai rien à perdre. De plus… Pour mes amis je fais tout. Etrange de dire le mot ami. Moi qui n’aurais jamais cru en avoir. Je m’approchais du canapé et finit par m’asseoir. Il n’était pas si mal que ca et c’était mieux que toutes mes autres options. Mon regard se posait sur Devan. -Est-ce que c’est mal de ne pas avoir des remords ? J’avais tué un homme et je n’avais pas de remords, ma conscience semblait être éteint sur ce sujet-là. Je regardais Devan. Je savais que si je ne pouvais pas lui poser des questions pareils, je ne pourrais les poser à personne. Est-ce qu’il ne m’avait pas prouvé qu’il était de mon côté ? Oui, je lui faisais étrangement confiance. Il aurait pourtant très bien téléphoner au Marshal, pour venir me chercher. Mais je ne pensais pas qu’il aurait fait ca. Je ne me trompais que rarement sur les gens. J’examinais le lieu. -Tu as un beau appartement Devan. Petit mais bien. J’aimerais aussi avoir un chez moi. Je posais ma tête entre mes mains. L’épuisement me guidait et affaiblissait mon mur derrière lequel mes sentiments se cachait. -C’est pas facile, c’est tuant de devoir s’enfuir à chaque fois. Tu as de la chance d’avoir quelqu’un qui t’aime et un chez toi. Je ne sais pas pourquoi, surement la fatigue, mais des larmes coulaient sur mon visage. J’étais fatigué, mais j’avais peur. Peur que lorsque je me réveille je vois son visage. Ce visage qui ne m’inspirait pas de la peur, mais de l’amour. Mais qui marquait également la fin de ma liberté. -Je ne sais pas quoi faire, Devan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan Smith
_Admin_
    Sexy Captain

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 29
Localisation : Green Hill
Métier : Capitaine dans l'armée américaine
Multicompte : non

My Life
Age du Personnage: 26 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 16:52

    Devan la regardait et l’écoutait. Elle ne devait pas se préoccuper de Mélissa. Il trouverait bien une excuse. De plus que Mélissa était quelqu’un qui ne se levait que très tard. Alors avec un peu de chance, il ne devrait rien lui expliquer. Ruby serait déjà repartit. Elle lui disait qu’elle pourrait toujours lui téléphoner si il avait besoin de l’aide pourquoi ce soit. Il regardait la feuille ou elle avait noté son numéro. Il doutait fortement lui téléphoner pour lui demander un service, mais il rangeait la feuille dans un tiroir du bureau avant de s’asseoir en face d’elle sur le fauteuil. La question de Ruby, lui surprenait. Ne pas avoir des remords est-ce que c’était mal.

    -Je n’en sais rien, Ruby. Comme tireur d’élite j’ai tué plusieurs hommes et j’ai des remords. Mais ca ne veut rien dire. La question que tu dois te poser est plutôt : Si tout était à refaire est-ce que tu le tuerais encore ? Ou pas ? Si tu ferais la même chose, c’est normale que tu n’as pas de remords, c’est que pour une quelconque raison tu ne t’en veux pas. Mais ca n’a rien avoir avec le bien ou le mal.

    C’est vrai que si elle n’avait pas des remords, ca pourrait expliquer pourquoi elle ne voulait pas se rendre à la police. Pourquoi elle vivait cette vie de fugitive. Mais Devan ne jugeait pas les gens. Il avait apprit que dans ce monde rien n’était que blanc et noir. Ca aurait pourtant été plus simple si c’était le cas, mais c’était plus compliqué que ca. Puis une chose à laquelle il ne s’attendait pas du tout se produisait. Ruby pleurait. Oui, il l’avait bien vu, elle pleurait. Il se rapprochait doucement d’elle et la prit dans ses bras. Il lui caressa doucement les cheveux.

    -Ca va aller, Ruby. Tu vas voir, ca va s’arranger.

    Il ne savait même pas ce qu’il était entrain de dire. Est-ce que ca allait s’arranger pour elle ? Il n’en avait aucune idée. Elle était accusé pour un meurtre qu’elle avait commit, alors il est sure qu’elle allait devoir passer du temps en prison. Il aurait cru que Ruby était forte assez pour survivre la prison. Mais maintenant qu’il la sentait dans ses bras, qu’il entendait ses sanglots, il n’en n’était plus aussi sure. Elle lui paraissait plus fragile qu’avant. Ou alors peut-être qu’elle l’avait toujours été mais qu’il ne s’était jamais rendu compte. Prenant doucement son visage entre ses mains, il la regardait.

    -Essaie de dormir, Ruby. Tu vas voir, demain est une autre journée. Tu auras retrouvé de la force pour continuer. Essaie juste de dormir un peu.

    Doucement il se retira et allait chercher quelques couvertures, qu’il lui donnait.

_________________

    Ever since the day you left me,
    ever since you went away
    I’m lost and I don’t know
    where am I supposed to go,
    I still miss you so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 17:15

    J’écoutais ses paroles. Est-ce que c’était à refaire, je ferais la même chose ? Je réfléchissais longuement à ces paroles. Je voyais la scène devant moi, je la revivais. Les coups qu’il recevait avec une barre en fer, mon cœur qui se serait et l’arme qui se tenait non loin de moi. Personne qui faisait attention à moi. Trop occupé par descendre le Marshal. J’avais prit l’arme, je visais et j’appuyais sur la cachette. Mort d’un coup. Est-ce que je m’en voulais de l’avoir tué ? Non, pour rien au monde. Est-ce que je le referais ? Oui, sans hésitation. Je plongeais ma tête dans mes mains. J’étais stupide. Pourquoi est-ce que j’avais sauvé le marshal ? Pourquoi est-ce que je m’étais rendu. J’aurais du prendre l’arme et m’enfuir, au lieu de ne plus bouger et de me laisser arrêter par lui. J’étais stupide, j’étais perdu dans ces sentiments d’amour que je ressentais pour l’homme qui me pourchassait. Mais ca je n’osais pas le dire à Devan. Laissant mes larmes couler au long de mon visage, Devan me prit dans ses bras, essayait de me rassurer. Ca allait s’arranger ? Pourquoi est-ce que j’avais l’impression que ce n’était que le début du cauchemar ? Devan finit par se détacher et par me dire que demain cela allait surement mieux aller. Oui… Peut-être que ce n’était que la fatigue qui me mettait dans un état pareille. J’hochais la tête et quelques instants plus tard, il revient avec quelques couvertures. Alors qu’il s’apprêtait à quitter le salon, je l’interpellai. -Devan. Merci. C’était rare que je remerciais les gens, surtout si j’étais vraiment sincère. Chose que j’étais à ce moment précis. J’étais contente de pouvoir dormir quelque part, de ne pas devoir m’inquiéter qu’il me retrouve, de ne pas me poser des questions multiples liés à l’endroit ou je dormais. J’éteignais la lumière et allait m’allonger sur le canapé. Je me demandais ou se trouvait Brenan. Qu’est-ce qu’il était entrain de faire ? Dormait-il ? Pensait-il à moi ? Lorsque je me rendais compte de ce que j’étais entrain de faire, je plongeais mon visage dans le coussin. *Stupide Cupidon ! Pourquoi lui ? J’aurais pu tomber sur n’importe qui, mais pas sur celui qui doit m’arrêter !!! C’est vraiment injuste !! Je DETESTE l’amour !* Oh oui, je détestais l’amour. J’étais maudit, sinon pourquoi tomber amoureuse d’un homme qu’on devrait détester ? Finalement mes pensées s’arrêtaient et je m’en dormais. Je dormais plus profonde que je l’aurais cru. Je me réveillais doucement lorsque j’entendais du bruit dans la cuisine. Ca durait quelques instants avant que je me souvienne ou je me trouvais. Devan. J’étais soulagé. Je ne me trouvais pas dans une chambre d’hôtel et je n’étais pas attaché. Je me levais doucement du canapé et marchais pied nu vers la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan Smith
_Admin_
    Sexy Captain

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 29
Localisation : Green Hill
Métier : Capitaine dans l'armée américaine
Multicompte : non

My Life
Age du Personnage: 26 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 17:38

    Un sourire apparait sur les lèvres de Devan lorsque Ruby le remercie. Etrange d’entendre un merci sortir de sa bouche. Depuis qu’il la connaissait il ne pensait pas avoir entendu un merci aussi profond

    -De rien. Passe une bonne nuit.

    Puis il finit par quitter le salon et par se diriger dans la chambre de coucher. Méli dormait profondément, il rentrait doucement dans le lit et regardait Mélissa dormir. C’était étrange comme la vie pouvait changer. Qui aurait cru que Ruby allait être une fugitive ? Qui aurait cru que lui et Lyraa n’allaient plus être ensemble ? Qui aurait cru qu’il ressentirait des sentiments réelles pour une autre fille que Lyraa ? Oui, la vie était étrange. Il se collait légèrement à Mélissa et finit par s’endormir. Se réveillant vers les environs de six heures, il se leva doucement, prit une douche, puis se rendait à la cuisine ou il commençait à faire des crêpes. Les minutes passent et tout à coup, il entendit des pas derrière lui, il se retournait et sourit en voyant Ruby.

    -Tiens tu ne t’es pas enfuis ? Ca va ? Tu as bien dormi ?

    Elle semblait avoir bien dormi, elle avait pris plus de couleurs. Il se demandait ce qu’elle allait faire à présent. Est-ce qu’elle voulait vraiment fuir toute sa vie ? Mais encore là, Devan se contenta de ne pas dire ses impressions, ni son avis. Ca ne sert à rien. Chacun sa vie.

    -Partant pour des crêpes ? Tu peux aller prendre une douche si tu veux, d’ici que tu es sortie de la douche, je pense que les crêpes seront prête. Première porte à gauche, est la salle de bain. Tu y trouveras tout ce dont tu as besoin.

    Devan continuait à faire les crêpes alors que Ruby se dirigeait vers la salle de bain. Il mit les crêpes sur une assiette et regardait l’heure. Il était encore tôt, beaucoup trop tôt pour que sa belle au bois dormant se réveille. Et tant mieux, car expliquer ce que Ruby faisait dans la douche, risquait d’apporter pas mal de problèmes. Il mettait la table, puis posa son regard sur la fenêtre. Il faisait beau et la chaleur commençait déjà à se faire sentir. Ca promettait d’être une journée chaude. Lorsque Ruby finit par revenir dans la cuisine, il la regardait. Il avait vraiment du mal à s’imaginer qu’elle était une meurtrière. Se mettant à table, en face d’elle, il prit une crêpe et commençait à manger.

    -Tu comptes faire quoi à présent ?

_________________

    Ever since the day you left me,
    ever since you went away
    I’m lost and I don’t know
    where am I supposed to go,
    I still miss you so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 18:06

    Devan était dans la cuisine, je le regardais longuement, toujours jalouse de sa petite vie tranquille qu’il semblait avoir. Finalement je me fis remarquer car il se retournait vers moi, un sourire sur les lèvres en me voyant. Ca faisait du bien de voir qu’on était malgré tout apprécié par quelqu’un. Cette nuit m’avait fait du bien, savoir que j’avais un ami, me redonnait de la force. -Oui, j’ai passé une excellente nuit. Ca m’a fait beaucoup de bien. Je me demandais si Mélissa savait que j’étais ici, lorsque Devan me parlait de crêpes et de douche je ne pouvais qu’être contente. Une bonne douche allait me faire du bien. -Tu sais que j’adore les crêpes. D’accord…. J’allais prendre mon sac à dos et me dirigeait vers la salle de bain. Laissant l’eau couler sur mon visage, la tristesse de la veille semblait avoir disparut. Je me semblais renaitre. Prête à affronter le monde à nouveau. J’étais à Green Hill, j’étais encore libre, et j’avais un ami. Finalement je sortis de la douche et m’examinait longuement dans le miroir. Je devrais peut-être changer quelque chose à mon physique. Changer ma coupe de cheveux… Mais j’aimais mes longs cheveux de couleur blonds lissées. Mais je ne pouvais pas continuer ainsi, si je voulais vraiment qu’on ne m’attrape pas, je devais changer. Mais pas aujourd’hui. J’attachais mes cheveux dans une queue de cheval et changeait d’habits, puis je retournais vers la cuisine. Je m’assieds en face de Devan et mettait du Nutella sur mes crêpes avant de lever mon regard vers lui. -Je veux bien te le dire, mais je devrais te tuer par la suite. Et je ne pense pas que j’aurais une bonne conscience avec ta mort. Je souris, j’avais retrouvé mon sourire et mes blagues idiotes. Oui, Brenan n’allait pas m’attraper. Il avait déjà prit mon cœur et c’était beaucoup de trop. Je n’allais pas me laisser aller parce que j’avais des sentiments envers lui. J’allais continuer à me battre, je refusais de me retrouver en prison pour meurtre ! -Non a vrai dire je ne sais pas trop ce que je vais faire. Peut-être aller au cimetière. Puis je vais réfléchir à un autre lieu ou je pourrais aller me cacher. Je ne peux pas rester trop longtemps dans la même ville. Je terminais mes crêpes puis finit par me lever. -Tu ne dois pas t’inquiéter pour moi. Je sais me débrouiller. Fais attention à toi et profites bien de ta vie. On ne vit qu’une seule fois. Et je t’assure que ce que tu as là, mieux faut en profiter avant que cela s’en vole. Je lui souris. Il ne devait surement pas le savoir, mais il avait vraiment de la chance. Au fond tout le monde cherchait sa place dans ce monde. Tout le monde voulait avoir un chez soi, quelqu’un qui est là lorsque vous rentrer, quelqu’un qui vous aime. Ma main sur son épaule, je déposais un doux baiser sur sa joue. -Au revoir, Devan. Et n’oublie pas que tu as mon numéro en cas de besoin. Je lui souris une dernière fois, prit mon sac à dos et sortait de l’appartement de Devan. Je ne pouvais pas rester chez lui plus longtemps, je ne voulais pas mettre la vie qu’il avait construite en péril. Pas après ce qu’il venait de faire pour moi. Mettant mes lunettes de soleil, je quittais le building.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan Smith
_Admin_
    Sexy Captain

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 29
Localisation : Green Hill
Métier : Capitaine dans l'armée américaine
Multicompte : non

My Life
Age du Personnage: 26 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   Lun 10 Mai - 18:24

    Devan regardait Ruby et l’écoutait. Elle semblait avoir retrouvé son esprit d’amusement d’autre fois. Rien avoir avec la Ruby brisé de cette nuit. Il allait presque penser qu’il avait tout rêvé. Est-ce qu’elle jouait de la comédie ou est-ce qu’elle allait vraiment mieux ? Devan ne le saurait jamais. Car peu de temps après Ruby se lève, ramassant ses affaires et s’apprêtait à partir. Il aurait bien voulu la retenir, mais il savait que c’était mieux qu’elle parte. Il n’avait pas envie d’expliquer quoi ce soit à Mélissa. De plus il ne voulait pas avoir des problèmes avec la police. Il se relevait et la suivait jusqu’à la porte. Elle lui fit la bise, tout en lui disant qu’il devait bien garder tout ce qu’il avait acquis. Il sourit faiblement. Elle disait cela comme ci s’était grand-chose. Mais il ne vivait que dans un quartier très modeste et son appartement était loin d’être du grand luxe. Mais il comprenait que dans les yeux d’une fugitive c’était beaucoup.

    -Au revoir Ruby. Fais attention à toi.

    Devan la regardait partir, se demandant combien de temps elle allait réussir à vivre une telle vie. Combien de temps est-ce que ca allait durer avant qu’on l’arrête et qu’on l’enferme ? Une vie de fugitive ne pouvait pas durer éternellement. A moins qu’elle quitte les états unis et qu’elle réussit à partir dans un pays lointain ou personne pourrait encore lui faire quelque chose. Mais il se doutait fortement que Ruby réussisse à quitter le pays. Pas parce qu’elle n’y arrivait pas. Non, il se disait plutot qu’elle n’aurait pas l’envie de faire une telle chose. De toutes les villes ou elle pouvait se fondre dans la masse, elle a choisit une petite ville ou tout le monde la connaissait. Et pourquoi ? Pour le cimetière. Elle devrait faire attention. Car si ce Marshal se rend compte pourquoi elle est venue à Green Hill, il risque très vite de l’attendre au cimetière. Mais Ruby était une fille intelligente. Il ferma la porte et apporta le petit déjeuner à Mélissa.


__________________________________FIN______________________________________________

_________________

    Ever since the day you left me,
    ever since you went away
    I’m lost and I don’t know
    where am I supposed to go,
    I still miss you so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crush me like a flower in the rain {Devan}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crush me like a flower in the rain {Devan}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disponible chez Crush NY
» RUSH'N CRUSH
» November Rain [ACCEPTÉ]
» [G-Trial Deck] G-TD03 Flower Maiden of Purity & G-TD04 Blue Cavalry of Divine Marine Spirits
» Quelques achats de Loire chez Crush Wines New York

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bring Me to Life :: || Green Hill || :: Banlieue-
Sauter vers: