Bring Me to Life
Bienvenue à Green Hill

Rejoins-nous le plus vite que possible, soit en créant un nouveau personnage, soit en prenant l'un des postes pré-définis disponibles, sans oublier de consulter avant tout le règlement & le contexte

N'attends plus une seconde =)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La grande évasion [PV Ruby]

Aller en bas 
AuteurMessage
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: La grande évasion [PV Ruby]   Dim 23 Jan - 22:54

La grande evasion



With Ruby and Brenan


Les jours qui suivirent le coup de téléphone que Brenan avait passé à Ruby furent plutôt chargé. Il devait se charger de tout mettre en place pour le grand jour. Le Marshal avait prévu d'aller chercher la jeune femme et de la faire sortir de l'hôpital avant qu'elle ne soit transféré en prison ou dans un autre quartier plus sécurisé. Il savait qu'il n'aurait pas beaucoup de temps et surtout pas le droit à l'erreur. Et en étant recherché lui aussi, ça allait être plus dur. A l'hôpital il doit surement y avoir des infirmières et médecins qui se souviendront de son visage. C'est pour ça qu'il allait devoir se camoufler, se déguiser. Comment en avait t'il eu l'idée ? Un soir, au motel, alors qu'il réfléchissait à ce qu'il allait faire en regardant la télé, il était tombé sur la série "Alias". Une série sur une fille, agent de la CIA qui souvent pour réussir ces missions se déguise plus ou moins. C'est ce qu'il allait faire, devenir un autre Brenan, un Brenan Nelson que personne ne pourra reconnaitre. Afin de réussir, il a fait le tour de deux ou trois magasins de costume, mais ce n'est pas dans ce genre d'endroit qu'il trouvera de quoi devenir un autre. Alors il alla chez un vendeur de perruque, il lui fallait avoir une tête différente. Il acheta une perruque blonde, cheveux court, mais plus long que ce qu'il a actuellement. Étant brun, le blond devrait le changer et au premier regard ça ne sera pas évidant de le reconnaitre. Il acheta aussi une fausse moustache, car en trois jours il n'aurait pas le temps d'en avoir une assez longue. Par la suite, il alla s'acheter des lunettes de vu, des lunettes qu'on peut acheter n'importe ou mais ça reste suffisant pour le changer. Blond, moustache, lunette, c'est un autre Brenan qui se profil à l'Horizon. Il se trouva des vêtements de médecin, ce qui est bien c'est qu'il y a des magasins spécialisés qui vendent ça au détail. Pour être plus crédible, il se fit faire un faux badge, au moins on le prendra vraiment pour un docteur. Le stéthoscope en tant qu'accessoire, mais celui ci n'était pas un vrai, ça coute bien trop cher, alors que dans les magasins de farce et attrape on peut en trouver qui ressemble presque au vrai. Voilà, il avait quasiment tout ce qui lui fallait niveau costume.

Le jour J était enfin là, il ne restait que quelques heures à Brenan pour être fin prêt. Il avait trouvé une voiture, en faite il en avait deux. Il en parka une sur un chemin à une dizaine de kilomètres de l'hôpital de Green Hill, il changerait de voiture pour ne pas se faire repérer. L'autre voiture lui servirait pour aller et sortir de l'hôpital. Il se prépara dans la chambre d'hôtel de la ville voisine, il installa la perruque, elle ne devrait pas bouger, il mit également la fausse moustache et les lunettes. Il s'habilla en médecin, et glissa un coussin sous son t-shirt pour paraitre un peu plus gros. Avec une corpulence différente, il aurait également moins de chance d'être reconnu. Voila, il était prêt. Le jeune homme mit une arme à l'arrière de son pantalon, et une sous le jambière de son pantalon, juste au cas ou. Il lui fallu presque une heure pour atteindre Green Hill. C'est derrière l'hôpital qu'il se gara, il ne fallait pas qu'il se fasse repérer, et il fallait qu'il puisse sortir avec Ruby sans être vu. Que la fête commence ! Direction l'hopital, il entra par derrière grâce à la porte d'approvisionnement des camions qui livre du matériel. Il se retrouva dans les sous-sol de l'hopital, non loin des salles d'opérations. Il continua jusqu'à se trouver dans une partie plus public. Habillé en médecin personne ne faisait attention à lui. Il alla à l'accueil à la recherche du dossier de Ruby, il avait de la chance aucune infirmière n'y était. Il trouva le dit dossier, l'étage et la chambre et partit en route. L'étage ou se trouvait la criminel était parsemé de policier ici et là. Pas nombreux, mais ils étaient là. Voyant un fauteuil roulant, il en prit un pour paraitre plus crédible et s'arrêta devant la porte de la chambre de la fugitive. Un policier était devant et regarda le docteur.


-Je viens chercher Ruby O'Neil pour un examen. On doit refaire tout une batterie de test avant sa sortie. On veut pas vous refilez une criminel en mauvaise santé, on a pas envie de la revoir trainer ici dans quelques jours ! expliqua le faux Docteur Carter alias Brenan.

Le flic crut le baratin du Marshal et le laissa entrer, puis il referma la porte derrière lui. Il laissa le fauteuil devant la porte et s'approcha du lit. Elle était là, mais ne l'avait pas reconnu.


-Ruby ! Je suis tellement content de te voir dit t'il doucement pour que le flic ne puisse pas l'entendre, c'est moi, Brenan.

Il ne pouvait pas retirer son déguisement pour le moment, car il lui fallait encore la faire sortir de cette chambre. Pour le moment, il n'avait pas trop le temps de discuter, il devait passer à l'action.


-Je vais te faire sortir d'ici, mais pour l'instant, comporte toi comme d'habitude, et fait comme si tu ne me connaissez pas. Enfin, il se mit à parler de manière normal, comme un médecin le ferait, Mademoiselle O'Neil, je vais devoir vous faire passer quelques examens supplémentaire, vous voulez bien vous assoir dans le fauteuil roulant, je vais vous y conduire.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Lun 24 Jan - 0:17

Je ne pouvais m’empêcher de penser à Brenan. Comment est-ce qu’il allait s’y prendre ? Est-ce que cela allait marcher ? Oui, je devais d’y croire. Sinon on risquait tout les deux de se retrouver derrière les barreaux. Les médecins, les infirmières et même les agents de police ne remarquaient rien. Pour la simple raison qu’il n’aimait pas être trop longtemps dans ma compagnie. Ce qui m’amusait légèrement. Décomptant les jours, je devenais de plus anxieuse. Je craignais qu’il se fasse prendre. Oh je ne doutais pas de ces capacités, mais j’avais tout bonnement peur. Puis tout à coup, la porte s’ouvrait. J’arquais un sourcil et me relevait doucement. C’était qui celui-là ? Un nouveau médecin ? Je reculais lorsqu’il me parlait. C’était qui ca ? Et d’où est-ce qu’il connaissait mon nom ? Bon d’accord mon dossier, mais il était trop familier avec moi pour être qu’un médecin inconnu. Puis tout à coup, au même moment ou il disait qui il était, je reconnu son regard. Mes yeux devenaient plus grand et dans un murmure. « Brenan ? C’est toi ? » Ma main enfleurait un court instant sa joue. Je posas ma tête contre son torse, j’étais contente de le voir. Oh oui, j’aurais pas cru que le voir m’aurait rendu si heureuse. Comme ci on venait de me retirer un poids lourd de mon cœur.

Me comporter comme d’habitude ? Oui.. je devais en être capable, après tout, j’étais une bonne actrice. J’aurais du aller à Hollywood. J’aurais surement été meilleure actrice que Lyraa. M’enfin, la gloire et tout le tralala, cela ne m’intéressait pas. J’hochais la tête. Il reprit une voix de médecin et j’arquais un sourcil. Une chaise roulante ? « Super… encore des examens ! Et une chaise roulante… J’ai l’air d’être une femme de quatre vingt dix ans ? ». Je soupirais et finit par me laisser tomber dans la chaise roulante. Oh oui, j’étais bonne comédienne et en même temps, ce n’était pas vraiment difficile de me montrer désagréable. J’étais comme ca, j’avais toujours été ainsi. Et puis une chaise roulante… Il pensait que j’étais vraiment si mal en point ? D’accord, j’avais perdu beaucoup de mon sang, mais après quelques jours dans l’hôpital, je m’en étais remit. Il y avait que côté mentale et puis coté addiction que ca n’allait pas trop. Je jouais avec les menottes alors que Brenan poussait la chaise roulante. Ah qu’est-ce que je déteste ces trucs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Ven 28 Jan - 0:49

Elle l'avait reconnu, mais pas immédiatement, signe que son déguisement aussi moche et ridicule soit t'il marche bel et bien. Il n'avait pas trop le temps de lui expliquer comment ça allait se passer, elle devait juste lui faire confiance et le suivre sans dire un mot. Ou du moins, elle devait jouer le jeu et être comme elle était depuis le début. Il prit également le dossier qui était au pied du lit de la jeune femme et le posa dans une poche à l'arrière du dossier du fauteuil. Elle n'avait pas l'air très ravi de devoir emprunter cet engin de malheur, mais c'était nécessaire. Dans les hôpitaux, ont voit rarement les patients marcher à coté de leur docteur pour se rendre à tel ou tel endroit. Et comme il ne voulait pas pousser son lit, le fauteuil roulant était bien plus pratique. Petit, discret et rapide, le tout rendant Brenan plus crédible dans la peau du faux docteurs. Ruby joua le jeu, mais il était sur qu'elle râlait aussi pour de vrai contre lui. C'était comme ça, elle n'aurait pas le choix, c'était le seul moyen de se déplacer dans l'hôpital avec elle sans éveiller l'attention des policiers et autres médecins. Le jeune homme ouvrit la porte et le policier l'interpella.

-Qu'est-ce que vous faite ? Ou vous allez avec elle ?

-Je vous l'ai dis, je dois lui faire passer des examens, radio, prise de sang, une sorte de check up complet pour vous la rendre en bonne santé ! expliqua le faux docteur Carter.

-Mais vous n'avez pas le droit de la transporter sans un policier !

-Vous n'avez qu'à venir s'exclama Brenan en commençant déjà à partir car il n'avait pas que ça à faire à discuter avec ce type.

Voila qu'il gagnait un pot de colle sur le dos. Mais un ça allait, il pourrait facilement s'occuper de lui. Le flic expliqua à son collègue qu'il allait escorter le médecin et la fugitive. Ils prirent l'ascenseur jusqu'à un autre étage. Brenan devait passer là ou ils entrepose tout les médicaments, il entra donc dans la "pharmacie" abandonna Ruby et le policier en dehors de la pièce. Il avait toute la liste des médicaments, et il mit tout ce qui lui fallait dans un grand sac de linge, il en prit une importante cargaison, pour avoir de quoi la soigner. Il mit un drap dans le sac sur le dessus pour les cacher et ressortit.


-Désolé ! Un collègue ma imploré pour que je vienne chercher ce sac de linge sale. Un patient lui a vomit dessus, un véritable désastre, je vous dis pas l'odeur, et l'infirmière à tout mis avec les draps sale, également plein de gerbe, alors avant que ça soit égaré, je vais les lui ramené tout à l'heure. Vous voulez voir ?
demanda Brenan en commençant à ouvrir le sac.

Le policier recula l'air dégouté et Brenan referma le sac, au moins, la raison de se sac ne dérangeait pas le policier. Ils reprirent l'ascenseur pour aller à l'étage plus bas ou se font les radiographies. Le Marshal poussa Ruby dans une salle et demanda au flic d'entrer pour la surveiller. Quand il si attendait le moins, il lui donna un coup de poing et l'assomma.


-Enfin débarrassé de lui ! Un vrai pot de colle ce type ! Bon écoute moi, on va descendre jusqu'au sous sol par les escaliers. Tiens change toi !

Il lui sortit du sac des vêtements d'infirmière, elle passerait plus passe partout vêtu de la sorte.

-T'inquiète pas, j'ai d'autre vêtement dans la voiture.

Avant que ne s'habille, il s'approcha d'elle et l'embrassa, il était vraiment heureux d'être de nouveau avec elle.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Ven 28 Jan - 19:30

De l’éternelle ennuie, des soupirs et encore des soupirs. Et des gigotements avec les menottes. Mon attitude typique depuis qu’on m’a officiellement arrêté. Je me concentrais plus sur l’entourage que des paroles du médecin. Même si cela demandait pas mal de mon tempérament pour ne pas dévisager Brenan du regard. Il m’avait tellement manqué. Mais mieux fallait regarder tout sauf lui. Finalement le pot de colle de flic qui nous suivait rentrait dans un salle, et Brenan lui donnait un coup violent. Le policier tombait à terre. Je m’étais déjà précipité vers les clés des menottes. Pas question que je porte ca un instant de plus. « Enfin ! » Je caressais mes poignets doucement. Stupides menottes. Bon le fait que je m’étais toujours acharné si fort pour m’en débarrasser n’avait pas aidé à mes poignets. Mais j’en pouvais rien si j’aimais pas ces trucs. Lorsque je me relevais, laissant tomber les menottes à terre, Brenan me jetais des habits d’infirmière. Je lui lançait un sourire charmeur. « Je sais que je t’avais dit que j’allais jouer à l’infirmière… Mais je pense vraiment que c’est pas le moment. » Taquin. Oui, toujours été et puis même si on me mettait un flingue contre la tempe je risque encore de plaisanter. C’était moi, et puis c’était le meilleur déstressant non ? Je regardais la tenue, semblait être à ma taille. Mais le séjour en hôpital et puis l’envie de drogue m’avait fait maigrir atrocement. Déjà que j’avais toujours été mince, maintenant j’allais pouvoir faire parti des top modèles squelettiques.

Mais je m’arrêtais dans mes gestes, lorsqu’il s’était approché de moi et m’embrassait. Entre deux baisers, mes mains autour de son cou. « Tu m’as atrocement manqué. » Oh oui il m’avait manqué, beaucoup, beaucoup trop. C’était insupportable de ne pas être près de lui. Néanmoins après un certain temps je me retirais. Fallait pas rester ici. « Faut se tirer d’ici. Et puis je serais bien contente de t’embrasser sans cette moustache. Rassure moi et dis moi que c’est une fausse. » Je souris et commençais à me changer. Lorsque je me retrouvais enfin en tenu d’infirmière, je le regardais. « Et maintenant, Docteur ? » Oui, j’adorais jouer, mais ca il devait bien savoir. Avec tout les jeux de chats et de souris qu’on avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Lun 31 Jan - 1:09

Se débarrasser du flic n'avait pas était trop dur, c'était même un jeu d'enfant. Celui ci ne s'attendait pas à ce que Brenan le frappe par derrière au moment propice. Comment aurait t'il put deviner que le Dr Carter était en réalité le Marshal Brenan Nelson aujourd'hui fugitif et recherché pour meurtre, fuite et blessure sur agent de police. Ruby avait enlever les menottes rapidement, et il lui donna les vêtements qu'elle allait devoir mettre. Car une patiente ne sortirait et ne passerait malheureusement pas inaperçu dans un hôpital. C'est pourquoi que les vêtements d'infirmière était mieux. Par contre, il n'avait pas vraiment pensé qu'elle lui rappellerai un vieux souvenir. Il la regarda en souriant bêtement, maintenant qu'elle lui disait ça... Enfin bref, il avait bien plus important à faire pour le moment, comme par exemple quitter l'hôpital rapidement avant qu'un policier trouve l'absence de la jeune femme trop longue ou que le fait d'avoir aucune nouvelle de leur collègue flic éveille les soupçons.

-Voit l'avantage, t'as pas besoin d'acheter un costume d'infirmière ! répondit t'il pour entrer dans son jeu.

Ce n'est pas parce qu'ils étaient pressé par le temps qu'il ne pouvait pas plaisanter un peu. Une fois habillé, et après l'avoir embrassé, car il ne pouvait plus attendre, il avait besoin de la toucher, ils leurs fallaient s'activer et quitter les lieux. Il emit un petit rire amusé quand elle lui demanda si la moustache était fausse. Alors comme ça elle n'aime pas les hommes moustachu !


-Vrai ou fausse...j'te'l'dirai pas !

Tout en disant ça, il s'était approché de la porte, il regarda a travers les lamelles du rideau. La voie était libre. Il ouvrit la porte et fit signe à Ruby qu'il pouvait y aller. Il devait descendre encore trois étages pour arriver au sous sol et reprendre le même chemin qu'il avait prit juste avant pour aller à la voiture. C'est pas les escaliers qu'ils prendront la fuite, c'est plus sur, ils devraient être moins vu. Après tout, c'est bien connu, dans un hôpital tout le monde se déplace en ascenseur.

-Suis moi, les escaliers sont la bas.

Le sac de linge dans la main, il se dirigea vers la porte et la poussa et laissa Ruby passer devant. Ils descendirent les escaliers et bientôt se retrouvèrent en bas. Un dernier et ultime couloir et ça serait finit. Rapidement mais surement, Brenan et la jeune femme traversèrent le couleur, le petit hangar à livraison sans être vu de personne et les voilà à l'air frais. Le fugitif était soulagé. Calmement pour ne pas éveiller l'attention, ils allèrent à la voiture, il prit le volant et démarra pendant qu'elle s'installait à coté. C'est ainsi qu'ils quittèrent l'hopital sans être vu.

-Tient, prend le sac ! Dedans j'ai mis tes médicaments, devrait y en avoir assez pour plus d'un mois. On avisera pas la suite.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Mar 1 Fév - 19:16

Je souris. Oui, j’avais une très bonne mémoire… Enfin pour ces taquineries-là, car mes points à l’école n’avait jamais été très excellent. Mais encore cela ne m’avait jamais vraiment intéressé. Et puis c’était assez facile de me souvenir de tout les conversations avec Brenan. C’était presque impossible de ne pas me souvenir des détails. C’était étrange et cela ne m’était jamais arrivé au paravent, mais faut aussi dire ce qu’il est. Brenan a réussit à toucher mon cœur. Et c’était surement pour cela. Lorsque je m’étais enfin changé, je m’étais retourné vers lui. Ainsi il ne voulait même pas me dire si la moustache qu’il avait était une vraie ou une fausse hein. M’approchant de lui, je lui murmurais doucement. « Je t’arracherais la vérité de tes lèvres une fois qu’on sera sorti. » Oh oui, trop longtemps j’avais du être sans lui, sans son toucher, sans ses livres, sans sa voix. Et bientôt cela allait changer.. Du moins j’espérais.

Je finis par le suivre, gardant ma tête fixé sur le sol, afin de ne pas me faire remarquer par quelqu’un, je me contentais de le suivre, n’allant pas trop vite, mais pas trop lente non plus. La cadence parfaite. Descendant des escaliers pour arriver finalement sur le parking je le suivais vers la camionnette. Tournant légèrement ma tête vers l’entourage, je finis par monter. Il me semble qu’on n’avait pas encore alerté la police, qu’on n’avait pas encore trouvé le policier mit K.O. Je montais dans la voiture et prit le sac, comme il me disait. Des médicaments… Ouais… Ca fait toujours plaisir de se souvenir qu’on ne peut plus vivre sans. Mon regard sur le paysage qui défilait, je ne tardais pas à demander. « Ou est-ce qu’on va ? » Surement un hôtel, à moins qu’il a trouvé une meilleure planque.

Le silence avait très vite prit possession des lieux. A vrai dire maintenant que j’étais sorti, j’étais soulagée et puis faut aussi dire que je ne savais pas trop quoi dire. Merci ? Ah oui peut-être.. mais j’étais pas vraiment le style de fille à dire merci. Plus le genre de fille à renvoyer l’ascenseur sans devoir dire des mots telle que merci. Au fond qu’est-ce que ca pouvait bien faire de dire merci ? Il devait bien le savoir que j’étais contente d’être toujours en vie et de ne plus être à l’hôpital, même si je lui avais dit de ne pas venir. Tournant finalement mon regard vers Brenan je le regardais, petit sourire aux lèvres. Son déguisement m’amusait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Dim 6 Fév - 12:52

Oui, il avait réussit, son plan avait marché comme des roulettes. Personne n'avait vu qu'il jouait un double jeu et qu'en réalité ce n'était pas un vrai médecin. Aucun flic n'avait reconnu sous se stupide accoutrement le Marshal Brenan Nelson. Et le soulagement fut plus intense une fois qu'il fut dehors. Quand il serait loin de cet hôpital, avec seulement Ruby à ses cotés, il pourrait vraiment être soulagé. Il donna la sac à la jeune femme et démarra rapidement la voiture et sortit du parking. Personne ne l'arrêta, personne ne fit attention à la voiture, c'était parfait. Ce n'est pas pour autant qu'il allait garder le même véhicule, il changerait comme prévu de moyen de transport quand il arriverait au lieu ou elle est caché. La brune lui demanda ou il allait, bonne question !

-Pour le moment, le plus loin possible de cette hôpital. J'ai caché une voiture dans un petit chemin de foret. Même si personne à vu la voiture, je préfère changer de véhicule pour passer inaperçu. On devrait y être dans une vingtaine de minutes.

Bientot, il quitta la route principale pour en prendre une petite puis entrer dans la foret. C'était pour le moment plus une grande clairière parsemé d'arbres qu'une foret dense. Un peu plus de cinq kilomètres plus loin, une voiture était garé sur le coté. C'était leur nouvelle voiture. Une Wolsvagen, c'était pas sa marque favorite, mais c'était ce qu'il avait trouvé de moins cher. Une Golf d'une dizaine d'années. L'essentiel c'est qu'elle roule encore et qu'elle roule bien. Il y a même la clim et les vitres électriques, c'est pas mal ! Car il aurait put tomber sur pire.

-C'est ici qu'on descend !


Il attendit que Ruby soit sortit pour prendre une bouteille d'un produit ménager. Il en versa sur un bout de tissus et le passa partout dans la voiture, sur le volant, les commandes du volant, les poignets, partout afin d'effacer toutes les empreintes. Pour ce qui peut être des cheveux, il ne peut pas faire grand chose, et vu comment et fréquenté ce chemin, la voiture va surement finir par rouiller sur ce chemin. La voiture ayant était acheté par Bren', personne ne va la chercher non plus. Il ferma la portière et se dirigea vers leur nouvelle voiture.

-C'est pas une Porche mais elle fera l'affaire !

Sous la blouse de médecin, il commençait vraiment à avoir chaud surtout avec le coussin qui lui servait de faux gros ventre. Le jeune homme déboutonna rapidement la blouse et laissa tomber le coussin sur le sol en poussant un petit soupire de soulagement. Puis il se tourna vers Ruby.

-Tiens voilà des vêtements qui devrait mieux te convenir ! proposa t'il en sortant du coffre un nouveau sac.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Dim 6 Fév - 20:09

Je me contentai d’hocher la tête. Après tout que pouvais-je faire d’autre ? C’était lui qui avait un plan non ? Puis on savait très bien que moi niveau plan ce n’était jamais trop ca. Je suivais le mouvement, mes instincts et mes pulsions, chose qui était loin d’être l’idéale, je vous l’accorde. Mais j’étais ainsi. Et trop têtue et puis trop tard pour essayer de changer mon caractère. Arrivée au un certain point, il disait de descendre, chose que je fis. Bah que ca soit en limousine ou une vieille charrette peu m’importait à vrai dire. J’avais jamais été prétentieuse et encore moins matérialiste. Quand on est en fuite, ce sont de toute manière des traits qui finissent par disparaître très vite. Je pris les vêtements que Brenan me tendit et montais dans la voiture, endroit ou je me changeais. Ce n’était pas facile de se changer dans une voiture, mais ce n’était pas la première fois que cela m’arrivait. Bah oui, faire l’amour dans une voiture, cela ne vous est jamais arrivé, peut-être ? Enfin bref, ce détail n’était pas très important, n’est-ce pas. Finalement changé, je tournais ma tête en direction de Brenan. Qui après avoir nettoyé toutes traces dans l’ancienne voiture se mit au volant de la nouvelle voiture… Enfin nouvelle… pas vraiment le mot qui était juste, mais on se comprend. Tournant la tête à ma gauche, je le regardais. Un petit sourire sur les lèvres. Ah l’amour qu’est-ce que ca nous rend quand même ridicule. Si je me voyais dans le miroir avec mon sourire idiot je me serais surement giflé, mais que pouvais-je y changer ? J’étais folle de ce type. La preuve… Même lorsque j’ai su qu’il avait torturé un mec, je l’aimais toujours. Bah l’amour est aveugle, rien à dire. C’était bien vrai. Il pourrait être un vrai psychopathe, cela ne changerait rien dans ma tête. Pourtant j’étais bien consciente que tout ca pouvait me mener à ma perte. Mais je pense que cela fallait le coup… oui, cela fallait le coup.

Après un long moment de silence, je finis par prononcer quelques mots. « Tu sais que je suis pas le style de femme à penser à un futur plus loin que le soir. Mais tu le vois comment… Ton futur ? Notre futur ? » Bah oui, moi je vivais le jour au jour. Impossible de faire des projets, je ne voulais pas. Et puis tout les projets ressemblaient plus à des rêves stupides qu’à la vérité et qu’au futur. Du coup, c’était je verrais bien si demain je mangerais ou pas. Si je dors dans un lit ou pas. Mais l’ex-marshal ne fonctionnait pas ainsi. Lui il faisait des plans, il utilisait son cerveau, il anticipait les mouvements des autres. Tout le contraire de moi. « Lorsque j’étais à l’hopital… un de tes amis marshall m’a rendu visite… » Un petit sourire s’affichait sur mon visage en y repensant. « Je pense que j’ai eu droit à tout les insultes qu’il pouvait trouver à ce moment-là… Disant que c’était à cause de moi que t’avais perdu les pédales, que j’avais crée un fugitive d’un des marshal le plus respectés et le plus doués. » Ou est-ce que je voulais en venir ? Nulle part… Enfin si, je voulais savoir ce que lui il en disait. Après tout, si il aurait voulu je me serais rendu e til aurait pu faire une belle petite prisonnière de moi. Et peut-être que l’inverser avait été aussi possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Mer 9 Fév - 0:57

C'était le début d'une fuite à deux, d'un long périple qui s'annonçait pas forcément facile. Mais ils y arriveraient, ils feraient leur possible pour survivre sans se faire prendre. Tot ou tard, peut être qu'on ne les recherchera plus. Il suffit d'attendre qu'il y ait un criminel plus dangereux qu'eux. Pour le moment, ce n'est pas le cas et Brenan préféra effacer toute trace qui puisse les mener à eux dans l'ancienne voiture. Puis dans la nouvelle, il rejoignit Ruby qui portait à présent des habilles civils, c'était mieux que la chemise de malade de l'hopital et la tenue d'infirmière qui lui avait demandé de mettre. La jeune femme lui demanda et c'était bien surprenant ce qu'il pensait du futur. Ho ! C'était une question qu'il n'attendait pas surtout de la bouche de la demoiselle. C'est vrai, si il y a bien une personne qui ne pense pas au futur c'est bien elle. Alors là, que devait t'il lui répondre ? Qu'il avait un plan ? Que tout irait bien ? Le plan il est prévu jusqu'à la fin de semaine, ça leur laisse deux jours. Deux jours, après lesquels il faudra un nouveau plan. Pour une fois, il ne peut pas se projeter loin dans l'avenir, c'est impossible, surtout avec la police aux trousses. C'est impossible de savoir de quoi sera fait demain. Il pourrait se faire arrêter dans une heure, dans un jour... Comment pourrait t'il le savoir ?

-Je pourrai te mentir en te disant que tout ira bien et qu'on sera tranquille quelque part au bord d'une plage à siroter des cocktails. Mais c'est pas le cas. Pour la première fois de ma vie, je peux pas prévoir le futur. Je peux pas savoir de quoi demain sera fait. On va être pourchassé par toute les polices du pays, et vu que je suis Marshal, tu peux être sûr qu'ils vont mettre les bouchés double. Je peux rien prévoir au delà de deux ou trois jours pour le moment. Va falloir faire avec !

Le mec qui avait toujours un bon plan, qui prévoyait tout, n'allait plus pouvoir vraiment faire ça. Maintenant, il va devoir vivre au jour le jour. C'est pas forcément le genre de truc qu'il aime faire. C'est toujours mieux de prévoir large. Quoi que vivre comme ça peut avoir un coté excitant , c'est l'aventure ! Oui, c'était tout ce qu'il pouvait dire à Ruby pour le moment. Brenan, démarra la voiture et la jeune femme lui apprit qu'un collègue à lui était venu la voir à l'hopital. Soit disant qu'il n'était pas content de ce qu'elle avait fait au gentil Marshal. Si seulement il pouvait comprendre, quoi qu'il peut surement comprendre, si ce Marshal aime quelqu'un. Oui, s'il est amoureux, il doit comprendre pourquoi Bren' c'est comporté ainsi. C'est impossible de laisser quelqu'un faire du mal à la personne qu'on aime le plus au monde, même si ça implique qu'il faut pour ça être violent.

-Peut être qu'un jour ils comprendront. Mais je peux comprendre, il doit penser avoir perdu un ami. Sache que tu n'as en rien à te sentir coupable de quoi que ce soit Ruby. Je t'aime, et rien ne pourra changer ça !

Le jeune homme se pencha vers elle, et l'embrassa. Qu'est-ce ça faisait du bien de pouvoir de nouveau l'embrasser et la toucher. A présent, elle est avec lui, et il ne compte pas la perdre de nouveau. Il passa la première et suivit le chemin pour reprendre la route afin d'aller au motel ou il a réservé une chambre.


-Tu ne voudras surement pas, mais on devraient quitter le pays. Du moins, le temps qu'ils nous oublient, qu'on se fasse faire de faux papiers pour ensuite revenir et recommencer une nouvelle vie.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Jeu 10 Fév - 1:15

Je souris suite à ses paroles. « T’en fais pas pour moi. J’ai pas besoin d’être rassuré. Pas la première fois que je suis en cavale… puis maintenant j’ai de la charmante compagnie pour m’occuper la nuit. « Je lui lançais un sourire coquin. Qu’est-ce que je pouvais l’aimer cet homme. Et pourtant j’arrivais pas à dire les trois mots magiques. Mais il avait comprit, il savait que je l’aimais. De toute manière, il aurait pu me demander tout ce qu’il voulait, je l’aurais fait. Simplement par amour pour lui.

Me sentir coupable? Depuis quand est-ce que je me sentais coupable de quoi ce soit dans ma vie? Voler le petit copain de quelqu’un, tuer un homme, voler le marshal à la justice. Bah non, à croire que se sentir coupable n’était pas dans mon caractère. Oh bien sure, je pouvais me sentir coupable, mais c’était rare. J’hochais les épaules suite aux paroles de Brenan. « Je sais. Mais cela n’empêche pas que quelque part il n’a pas eu tord… T’avais une grande carrière derrière toi. Carrière que je n’aurais pas choisit pour moi-même mais aux nouvelles, ta carrière était toute ta vie. » Oui, je me souvenait parfaitement d’une de nos conversations, au téléphone si je ne se détrompait pas. Je lui avait dit que d’aller d’un motel à l’autre ne devait pas être une vie très intéressant, mais le marshal avait vu sa vie d’un tout autre angle que moi. C’était sa vie, la raison pourquoi il vivait. Et même si il m’aimait. Cela n’empêchait pas qu’il pouvait regretter d’avoir perdu sa carrière. Je pouvais comprendre. « T’as pas de remords ? D’avoir perdu tes amis, ta carrière… ? Tu sais tu peux me le dire eh. Je pourrais comprendre. » Le pouvais-je réellement comprendre ? Bien sure que si, j’avais des sentiments, j’avais de l’empathie, mais je n’aimais tout simplement pas me mettre à la place des autres, j’avais déjà assez de problèmes à me mettre à ma propre place ! Finalement on arrivait près d’un motel. Je descendis de la voiture. Et au moment de refermer la porte, je remarquais mes mains qui tremblait. Super ! Déjà… Bienvenue au royaume des junkies. Je soupirais mais ne disait rien. Au plus longtemps que je savais sans cette merde au mieux que c’était. Brenan parlait de quitter la ville… Oh je m’en étais bien redouté. « On pourrait peut-être aller à Vegas ? » Si elle se souvenais bien, c’était de là qu’il venait et c’était surement le dernier endroit ou ses anciens collègues allaient le chercher. Un marshal qui retourne chez lui ? Ah non pas aussi stupide que ca. Et puis j’aimais bien une fois voir Las Vegas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Sam 12 Fév - 3:23

Ne pas s'en faire, ça allait être dur, ils sont quand même tous les deux dans une sacrée merde. Quand lui n'était pas recherché ça pouvait passer. C'était le bon Marshall qui jouait au chat et à la souris. Sauf que maintenant lui aussi c'est une souris et un tas de chats vont se mettre à sa poursuite. Donc, c'était loin d'être le top du top pour le moment. Ruby avait raison sur un point, elle avait effectivement de la charmante compagnie pour passer ces nuits, tout comme lui. Il lui répondit par un sourire, c'est tellement chouette de l'avoir retrouvé. A propos du collègue qui est passé, c'était pas grave. Il n'était plus des leurs, ils devraient tous si faire. Un jour, ils comprendront peut être, les sentiments c'est incontrôlable et surtout on ne les décides pas. Ça à le malheur de vous tomber dessus comme ça, Pouf ! Comme on le dit, l'amour quand ça vous tombe dessus, faudrait partit en courant. Brenan avait peut être une grande carrière, et certes c'était toute sa vie, mais plus maintenant. Ce qu'on ne peut pas prévoir, c'est que les choses qu'on aime, qu'on pensait importante puisse changer juste grâce à une femme. Et aujourd'hui, Ruby était bien plus importante que sa carrière. Peut importe si pour ça il devait devenir un véritable hors la loi.

-Les choses changent ! J'ai toujours vécu que pour mon boulot. Il fallait peut être que je me rende compte qu'il y a autre chose que d'attraper les voleurs dans la vie !


Alors est-ce qu'il a des remords d'avoir perdu ses amis ? Mais qui dit qu'il les a vraiment perdu. On ne fait pas la gueule à son pote car il emprunte un mauvais chemin. Et si ses amis sont vraiment de vrai amis, alors ils finiront pas comprendre. Quant à sa carrière, ce n'était que du superflus, il pourra trouver un autre boulot.

-T'en fait pas ! Tout ce qui compte pour le moment, c'est toi !

Arrivé au motel, ils descendirent de voiture. Bren' avait déjà la clef vu qu'il avait réservé la chambre à l'avance pour ne pas avoir de surprise et de voir l'endroit complet. Tout en allant vers la chambre, Ruby proposa d'aller à Las Vegas. Le jeune homme s'arrêta et la regarda, c'était vraiment une très mauvaise idée. Il est originaire de Vegas et c'est certainement l'un des endroits ou on le cherchera en premier, ou du moins, il y a de la surveillance.


-Désolé, mais les folies du jeu ça sera pas pour tout de suite ! Ils vont prévenir les flics de Vegas, j'ai grandis la bas au cas ou tu ne le saurais pas. Connaissant la police, je peux te garantir qu'il y aura de la surveillance, expliqua t'il. Mais on peut aller à la Nouvelle Orléans, personne ne nous cherchera la bas, et puis, il y plein de casino, c'est un second Vegas !

Oui, il valait mieux aller à la Nouvelle Orléans plutôt qu'à Las Vegas. Il mit la clef dans la serrure de la chambre 24 et la déverrouilla et laissa passer Ruby la première. Puis il referma la porte à clef.

-Tu veux manger quelque chose ?

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Lun 14 Fév - 16:09

Je lui souris, j’avais toujours dit que vivre que pour travailler n’était pas une vie. Mais il avait toujours affirmé tout le contraire. Et au fond qu’importe ce qu’il pensait à ce moment-là, cela n’avait été qu’une discussion de plus. Autre chose dans la vie que la carrière, certes beaucoup d’autres choses. L’amour, l’amitié, le plaisir.. oh oui, il y avait beaucoup d’autres choses à côté du travail. Je me contentais de lui sourire doucement. J’étais heureuse et soulagée de l’avoir près de moi, d’être avec lui. « Je suis heureuse d’être près de toi. Néanmoins je dois avouer que nos petit jeux de chat et de souris font quand même me manquer. » Je ria doucement en pensant aux moments qu’on a essayé de se battre contre nos sentiments. Son sourire narquois lorsqu’il m’avait retrouvé dans le club de strip. Ma centième fuite, puis la balle. La haine et l’amour qui se mélangeait et le baiser que je lui volais au lieu de le tuer. Oh oui, on avait partagé des sacrés moments. Combien de fois est-ce que j’avais pas accompagné son prénom d’un gros mots. Et combien de fois est-ce qu’il n’avait pas du faire de même, à chaque fois que je prenais la fuite. Et aujourd’hui.. nous voila… tout les deux des fugitifs. Ensemble. Et on pouvait mettre une nouvelle anecdote à notre histoire, celle du docteur Carter. Mon visage s’illuminait d’un sourire en pensant à tout ce qu’on a partagé.

Les paroles de Brenan me sortaient de ses souvenirs. Tout ce qui comptait était moi ? Non, il se trompait. Je m’approchais de lui, passant mes mains autour de sa nuque. « Non, tout ce qui compte est nous. » Qu’était ma vie sans lui ? J’avais marre d’être seule. Et maintenant que je l’avais, je n’allais pas le lâcher d’aussi vite. Tant qu’on était ensemble tout irait bien, je serais heureuse. Par la suite, on se dirigeait vers le motel. Nouvelle Orléans ? Oui, de toute manière on pourrait même aller en Chine ou en Alaska, peu importe. « Comme tu veux. ». J’entrais dans la chambre, m’asseyant sur le lit, je tournais mon regard vers lui. Manger ? J’hochais négativement la tête. « Non, j’ai pas envie de manger » J’avais faim, mais une toute autre faim. Faim de la drogue, le manque commencait à hanter mon esprit. Me laissant doucement tomber en arrière sur le lit, je fermais les yeux. Je n’avais pas envie qu’il me voit comme ca. Mais je savais difficilement prendre la fuite. Tout ce que je savais faire était essayer de jouer la comédie, jusqu’à ce que je puisse plus tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Dim 20 Fév - 1:49

[dsl du retard, j'étais malade]

Brenan aussi était heureux d'avoir la jeune femme à ses cotés, ne pas l'avoir près de lui pendant plus d'une semaine avait presque était insupportable, d'autant plus qu'il ne pouvait pas vraiment lui téléphoner. L'appeler trop souvent aurait été suspect et il n'avait aucune envie que quelqu'un découvre son plan ou que quelqu'un sache qu'elle communiquait avec une personne qui pouvait l'aider à sortir de se foutu hôpital à la noix. Il est sûr que leur petit jeu était bien passionnant et que cela risque d'être fort dommage de ne plus y jouer, mais d'un autre coté, ça voulait dire qu'il pouvait être ensemble. Le chat et la souris c'était pour avant, quand ils ne s'étaient pas avoué leur sentiment. A cette époque là, Brenan était encore un vrai Marshal, un dur de dur ! Un homme qui n'avait qu'un objectif en tête, l'arrêter et l'emmener en prison. C'était avant, à présent, la simple idée de la prison est à jeter à la poubelle, surtout qu'elle pourrait être une nouvelle maison pour lui. Et vous savez quoi, Bren' n'a absolument pas envie de croupir en prison loin de sa jolie Ruby qu'il aime plus que tout au monde. Non, il n'ira pas. En faite en y réfléchissant bien, ils ne vont plus jouer au chat et la souris de la même manière. Ruby et lui sont devenus des souris, et la police le chat, donc le jeu continue, mais les équipes on changés.

-Je ne suis peut être plus le chat, mais on en a un qui va nous courir après : la police. Tu peux être sur qu'on est tout les deux rechercher. Le jeu continue, les règles on juste un peu changé ! Je suis passé dans ton camp !

Oui, ça c'est vrai, Brenan à effectivement changé de camp, et ça ne lui déplait pas. En faite, du moment qu'il est dans le camp de celle qu'il aime, ça lui ira. Le jeune homme fut touché, que pour elle se qui compte c'est eux. Comme quoi elle n'avait pas un cœur de pierre et d'une certaine manière, elle laissait voir ses sentiments. C'était pas un "Je t'aime", mais il ne la forcerait pas à lui dire ça, car il sait qu'elle l'aime, mais qu'elle n'arrive pas à le dire. C'est idiot, juste trois petits mots qui effraye tant de personne à travers le monde. Pour l'étape Nouvelle Orléan ou ailleurs, ils auraient tout le temps d'y réfléchir plus tard, pour le moment ce n'est pas la priorité de notre Marshal. Il regarda la brune s'allonger sur le lit en disant qu'elle n'avait pas faim. Pourtant quand on sort de l'hopital on a toujours faim, leur bouffe est si dégueulasse que c'est normal. A son tour, il alla s'assoir sur le lit à coté de son amie.

-Tu est sûr que ça va ? demanda t'il. Oublie pas que j'ai pris le stock de médicament si jamais tu ressens le besoin d'en prendre. On guérit pas comme ça de la drogue.

Il avait déjà vu les ravages de la drogue sur des gars qu'il avait enfermé en cellule quand il était encore flic. Le résultat était horrible, les mecs devenaient limite fou, et il n'a aucune envie que sa belle fasse de même.

-Repose toi un peu !

Il se leva, et ouvrit son sac à la recherche d'une carte routière qu'il déplia.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Lun 21 Fév - 21:17

C’était marrant de repenser au passé, de retracer toute la route qu’ils venaient déjà d’avoir fait, et de voir comment les choses ont changés depuis. Car oh oui, ils avaient belle et bien changés. Je souris en entendant les paroles de mon Marshal, car oui, il restera toujours mon Marshal, le seul qui avait le droit de me coffrer et que je laisserai me coffrer. Oui, il avait changé de camp. Le camp des méchants… Enfin de là, à dire que c’était un mauvais type… Mais c’est surement comme partout, il y a a des dégradations. Et cela doit également être le cas dans la hiérarchie du mal. Car certes ce n’était pas bien de tuer, mais on n’allait quand même pas qualifier Brenan ou encore moi-même comme les violeurs et les psychopathes ! Car on était loin d’être sur la même ligne que ces gens-là ! Mais oui, il avait raison le jeu continue mais avec des joueurs en plus. Et quelque part, maintenant que j’y réfléchis plus amplement, cela pouvait être aussi amusant. Malmener ces policiers, les échapper, être plus malin qu’eux… oui, finalement cela pouvait être encore amusant. « Tout compte fait, après réflexion, cela pourrait encore être amusant de malmener ces policiers. Autant de plus qu’on forme une très bonne équipe nous deux. »

Rentré dans la chambre, je m’étais très vite allongé sur le lit. Je sentais cette petite grain au fond de moi qui grandissait, qui avait envie de grandir, de s’imposer, d’imposer sa volonté. La drogue… J’avais fait pas mal de conneries dans ma vie, mais j’avais jamais touché à cette saloperie là… Et pourtant me voila comme la dernière des junkies à combattre son envie, son besoin d’en avoir. J’avais fermé les yeux. Je sentis Brenan qui prit place près de moi, mais j’ouvrais toujours pas mes yeux. On pouvait voir à une personne lorsqu’il était en manque de drogue. Et la première chose qu’on voyait était les pupilles qui étaient vachement élargit contrairement à la normalité. « Oui, ca va. » J’entendis Brenan dire qu’on ne guérit pas ainsi de la drogue et j’eus un petit sourire sur les lèvres. « T’en parle comme ci s’était une maladie… » Peut-être qu’on pourrait qualifier cela comme une maladie ? Maladie mentale surtout, car cela tournait principalement dans la tête, ce besoin de s’échapper de ce monde, ce besoin d’être soulagé. Mais cela était également physique, car on commence à transpirer, à trembler, mal de tête, mal partout.. Et on sait que tout cela peut s’arrêter grâce à une petite dose… une petite piqure. Et c’était plus fort que moi. Je me devais d’y penser, je ne pouvais pas ne pas penser à la drogue… C’était terrible mais c’est la vérité. J’entendis à peine les mots de Brenan qui me dit de me reposer. Mon esprit commencait déjà de plus en plus à m’imposer l’idée de me shooter. Je me retournais sur mon côté gauche, et m’obligeais à dormir. Du moins j’essayais de me dormir. Mais avec un cerveau qui travaille, il est très difficile de s’en dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Jeu 24 Fév - 11:41

Ruby ne devait pas se sentir coupable d'être en manque de drogue. Ce n'est pas elle qui a voulu qu'on la drogue, elle n'a que subit un triste malheur. Alors c'est totalement compréhensible qu'elle puisse être mal. Et Brenan ne lui en voudra pas si elle veut prendre les médicaments, si c'est le seul moyen de la calmer et qu'elle se sente mieux. Il avait bien fait de tuer ce salopard, il avait osé faire du mal à SA Ruby, ça ne devrait pas être pardonnable. Ça lui faisait mal de la voir comme ça, il avait un peu de peine. C'est loin d'être marrant de voir ses proches souffrir. Elle disait que ça allait, mais il était sur qu'elle n'allait pas si bien que ça et que quelque chose doit bien la déranger. Il a était flic bien assez longtemps pour voir l'état des junky en cellule de dégrisement. Il en parlait comme une maladie ? Il haussa les épaules même si elle ne pouvait pas le voir. La drogue ce n'est pas à prendre à la légère.

-Disons que tu ressentiras cette sensation de drogue encore un moment. Il va falloir pas mal de temps avant que tu ne ressente plus l'état de manque, un peu comme pour les alcooliques. La drogue rend accroc. Tu as les médicaments pour t'aider, et tu peux compter sur mon soutient. Je sais que je suis pas docteur, je serai surement inutile, mais je ferai tout pour toi Ruby !

Il se baissa pour déposer un baiser sur son front et se leva pour fouiller dans son sac. Il en sortit une carte routière qu'il déplia et sur laquelle il commença à observer les routes. Il localisa dans un premier temps les routes de campagne, les plus petite, celle qui seront moins fréquenté. Emprunter les nationale n'est pas une bonne idée, ils risqueraient de tomber sur un contrôle, ce qui ne faut surtout pas. Il partit chercher de quoi écrire et commença à noter son itinéraire sur une feuille, afin de ne pas l'oublier.

-Demain matin, on quittera l'hôtel pour partir à une centaine kilomètres d'ici. Je veux mettre un peu plus de distance entre Green Hill et nous.

Brenan reposa la carte et partit en direction de la salle de bain, il ferma un peu la porte pour que le bruit de l'eau ne dérange pas la jeune femme. Il retira ses vêtements et entra sous la douche.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Jeu 24 Fév - 23:33

Il pouvait peut-être comprendre, mais je ne voulais pas être accro à quelque chose. Déjà être accro à quelqu’un me suffisais amplement. Je n’avais jamais voulu m’attacher à quelqu’un, mais maintenant c’était bien trop tard. J’aurais du m’en courir bien loin lorsque l’amour m’avait frappé. Mais difficile de courir si l’amour continue à nous courir après, n’est-ce pas ? Ainsi je n’avais pas su faire autrement qu’abandonner cette tentative stupide et de me laisser aller dans cette relation amoureuse, de lui laisser la chance de briser mon cœur. J’avais peur, mais je savais qu’il m’aimait, comment pourrais-je en douter, après tout ce qu’il vient de faire ? La chose qui avait été le centre de sa vie, il venait de l’abandonner pour et à cause de moi. Et cela sans remords. Donc oui, il devait belle et bien m’aimer, sinon il n’aurait pas fait une telle chose. Mais être accro à quelqu’un, et ne pas savoir vivre sans Brenan me suffisait largement. En aucun cas, je voulais être dépendante d’autre chose et surtout pas de la drogue. Mais voila, le mal avait été fait. Le Karma dirait certains, mais j’y croyais pas. Le Karma c’est pour ceux qui essaient d’expliquer le pourquoi des choses. J’étais loin d’être ce genre de personne. J’ouvrais doucement les yeux suite aux paroles de Brenan ainsi que le baiser que je sentis sur mon front. Inutile lui ? « Tu plaisantes, j’espère ? Toi inutile ? Tu viens de me sortir de l’hôpital et m’a sauvé de la prison. Sans parler que sans toi, je serais surement plus en vie. »

Regardant le plafond alors qu’il disait vouloir s’éloigner le plus de Green Hill, je soupirais doucement. Green Hill… j’avais voulu revenir.. Pourquoi ? Ah oui, pour rendre visite à la tombe de mon père. Car la fuite n’aurait pas pu m’empêcher de ne pas retourner le voir. Après tout, c’était la seule personne à qui je tenais. Oh je n’étais pas très heureuse de quitter Green Hill. Mais je comprenais que si on ne voulait pas se retrouver en prison, il fallait quitter cet endroit le plus vite possible. Et c’était parce que je comprenais tout ca, que je ne disais pas un mot. Entendant Brenan quitter la chambre pour se rendre dans la salle de bain, mon regard se posa un court instant sur le sac des médicaments. Ah non, je ne voulais pas. Pourtant je savais que tôt ou tard j’allais céder, question de minutes, de secondes peut-être. Me relevant doucement du lit, j’allais m’asseoir près de la fenêtre, essayant de résister le mieux que je puisse. C’était plus facile avec Brenan à côté, et le fait qu’il ne pouvait pas me voir tremblant et les yeux qui devenaient surement rouge. C’était atroce, je n’arrivais pas à penser à autre chose, et mon corps entier commencait à faire mal, je tremblais et ne contrôlait à peine mes gestes. Et même si mon esprit criait non, mon corps ne semblait plus l’écouter. Comme un enfant qui voit son jouet préféré, je ne pus m’empêcher de réagir instinctivement à la vue du sac, et surtout à la vue de la seringue. Et je m’en éjectais, pas de trop, espérant néanmoins que ca soit suffisant pour diminuer la manque. Après quelques secondes, mon corps semblait retourner à la normale, ma respiration se passait plus calmement et mon corps ne me faisait plus mal. Un soulagement parcourait mon corps, en même temps qu’une grande insulte vers moi-même. Car je n’avais pas pu résister. Je me demandais tout à coup, combien de temps cela allait me prendre à ne plus en avoir besoin… Surement longtemps…. Je n’aimais pas cette idée-là, donc je l’effaçais très rapidement et passait mes idées sur quelque chose d’autre, sur quelqu’un d’autre. Entendant l’eau doucement couler dans la pièce à côté, j’ouvrais doucement la porte. Maintenant que j’allais mieux, je pouvais un peu en profiter non ? Doucement, je laissais tomber mes habits à terre et rentrait en silence dans la douche, passant mes mains autour de sa taille. « Comme ca.. On prend une douche sans m’inviter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Jeu 3 Mar - 2:39

Oui, dans la situation actuel Brenan et comme devenu obsolète, il ne peut rien faire pour aider la demoiselle. Si seulement il aurait une formation de médecin là il pourrait l'aider, savoir quoi faire pour qu'elle ne soit pas en manque ou du moins pour que ça se passe mieux et s'en douleur. Oui, il n'y avait rien qu'il puisse faire, seulement attendre, la voir dans un piteux état et attendre encore. Ruby pouvait dire ce qu'elle voulait, certes il l'avait sortit de l'hopital, il l'avait sauvé des griffes de ce psychopathe, n'empêche qu'il n'était pas arrivé à temps. Et maintenant qu'elle a était "sur-drogué" ce n'est qu'un bon a rien. Enfin, il ne la contredit pas et s'en alla dans la salle de bain après avoir plus ou moins localiser un itinéraire pour leur route demain. Partir, il n'y avait que ça à faire et patienter afin qu'on les oublie et qu'on passe à des personnes plus "importante".

Afin de se détendre un peu, Brenan avait besoin d'une bonne douche chaude, ses muscles étaient tendus. Ce devait être à cause du stress ou quelque chose comme ça. Bien qu'il ne soit pas stressé, cette histoire de faire sortir Ruby de l'hopital sans se faire prendre par des flics ou un médecin était quand même dangereux. Mais ça c'était déroulé sans la moindre embuche ce qui voulait dire qu'il pouvait un peu souffler. Ho oui, il en avait un grand besoin, surtout qu'il n'est pas encore au top de sa forme physique après ce qui lui est arrivé dans la foret il y a plus d'un mois. Sans oublier sa maladie qui n'arrange pas forcément son cas. Devant le miroir, après avoir retiré son t-shirt il se regarda. La fatigue commençait à lui "tirer" les traits du visage. Pour se rafraichir, il passa un peu d'eau sur le visage. Le Marshal prit ensuite le verre qui était sur l'évier qu'il remplit d'eau afin de prendre deux cachets pouvant l'aider à tenir. Des cachets contre sa maladie, mais bon, il n'y croyait pas. Personne n'a vraiment trouvé de remède miracle contre un cancer, ça ne fait que le ralentir. La chimio même si elle arrive à le faire disparaitre ne tuera pas la maladie qui pourrait réapparaitre un jour ou l'autre. Enfin, du moment que ça le maintient en vie et que son état ne s'aggrave pas tout va bien. Sa maladie allait être un nouveau souci, car il ne peut plus aller dans les hôpitaux pour suivre son traitement. Pour le moment, il a décidé de ne pas aborder le sujet avec la jeune femme. Pas la peine de lui créer d'autre souci. Enfin sous l'eau, il appuya ses mains contre le mur et laissa l'eau bien chaude couler sur ses épaules. Bon sang que ça faisait un bien fou, ça commençait à le détendre, à lui faire du bien. Il était tellement perdu dans son monde, dans sa tête à ressasser un tas de chose qu'il n'entendit même pas la brunette entrer. Pour vous dire, il ne fit même pas attention au fait qu'elle venait de s'incruster sous sa douche. Ce n'est que quand elle passa ses bras autour de sa taille qui réalisa sa présence. Il se tourna vers elle, il était content de la voir. Il lui sourit et déposa un baiser sur son front.


-Comme si tu avais besoin d'invitation pour venir...renchérit t'il avec un petit sourire amusé.

Doucement, il posa sa tête contre son épaule et la serra contre lui. Brenan avait besoin de réconfort, de la sentir contre lui, présente dans cette salle de bain, que tout ça n'était pas un stupide rêve. Sa chaleur lui confirmait qu'il ne pouvait pas rêver, et la fatigue qu'il ressentait n'avait rien d'irréel. Il la serra un peu plus fort contre lui.


-Je t'aime ! déclara t'il, si tu savais comme j'ai eu peur. J'ai cru qu'il t'avais tué ajouta t'il en repensant au moment ou il avait découvert son corps dans cette vieille maison. j'ai eu tellement peur...


_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Ven 4 Mar - 19:37

J’étais heureuse de l’avoir près de moi. Tout ce temps sans lui avait été étrangement très douloureux. Un sentiment que je connaissais qu’à peine. Nos retrouvailles n’avaient pas été ce que j’avais espéré, j’avais à nouveau du me contenter d’être loin de lui. Mais ma souffrance s’était effacée comme de la neige lorsque je l’ai enfin retrouvé. Enfin lorsqu’il m’a retrouvé plutôt. Et la dernière chose que je voulais était d’être loin de lui, je ne pourrais pas le supporter. Franchement l’amour reste quand même un grand mystère. C’est tellement puissant et on ne peut y résister. C’était pire qu’une drogue. Après avoir quand même finit par succomber à la manque, je me faufilais en douce dans la salle de bain. Maintenant que je n’allais mieux, pas question de me reposer autre que dans les bras de Brenan. Me déshabillant, je finis très vite par rentrer dans la douche et par passer mes bras autour de sa taille. Il se retournait vers moi, un sourire aux lèvres. Sourire que je lui rendais bien évidement. Tout en l’enlaçant, je passais ma main gauche dans ses cheveux.

C’était un de ses moments dans lequel on dit qu’on pourrait le revivre sans cesse. Sentir sa peau contre la mienne, sentir sa respiration, être près de lui. J’avais besoin de rien d’autre que ca. Mes pensées furent coupées par les paroles de Brenan. Encore un je t’aime.. Je ravalais la salive. Malgré que je lui avais dit que pour moi c’était difficile de prononcer ces petits mots, que c’était plus des mots d’adieu dans ma tête. Et malgré qu’il avait dit comprendre. A chaque fois qu’il me le disait je me sentais un peu coupable ou idiote de ne pas lui dire la même chose. Alors qu’au fond je ressentais la même chose, que je l’aimais vraiment. J’étais dans l’incapacité de le lui dire. Néanmoins j’essayais de rattraper un peu le coup en disant « Moi aussi » Bon d’accord, j’avoue c’était pas la même chose que de réellement dire ces mots, mais c’était la vérité. Je l’aimais également. Je relevais un peu mon regard vers lui. « Je suis plus tenace que ca. Les mauvaises herbes reviennent toujours. » Je souris doucement. « Tu dois pas avoir peur, faut plus qu’un psycho pour m’achever réellement. »

Je caressais doucement le visage de l’ex-marshal, l’examinant. Les gouttes d’eau qui lui tombait dessus lui donnait un air sexy. Néanmoins la fatigue ne m’avait pas échappé. Combien d’heures est-ce qu’il avait dormi ? Surement très peu. « Tu devrais te reposer Brenan. Je suis en sécurité maintenant. Alors repose toi un peu. » J’avais passé des jours et des jours dans un lit, sans parler de la drogue qui était quand même des sacrés boosters, alors j’étais loin d’être fatigué. Mais lui.. Ah cela se lisait sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 27
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   Sam 19 Mar - 0:52

Le jeune homme ne pouvait pas être mieux que dans les bras de sa belle. Il était tellement heureux d'être de nouveau avec elle. Il aurait recommencé sa petite mission de l'après midi autant de fois qu'il l'aurait fallu pour la sauver des griffes de la justice. C'est marrant quand même, le justicier devenu hors la loi. Mais ça lui plaisait ! Ruby était à présent devenu sa raison de vivre, sa raison de se battre. Peut importe ce qu'elle à put faire ou ne pas faire, il l'aime et c'est ça qui compte. On dit que l'amour rend aveugle, c'est certainement vrai, en tout cas ça semble se justifier pour lui. Il la sera dans ses bras, il n'avait pas envie qu'elle le laisse, il voulait la garder auprès de lui pour toujours. Oui, ce sera sa Ruby, la sienne à lui tout seul, et il sera le Brenan de la belle. Il posa sa tête sur l'épaule de la jeune femme, s'était tellement bon de pouvoir de nouveau l'enlacer et de sentir son odeur. Ses mains caressait avait douceur sa peau si délicate. L'amour n'avait jamais frappé à la porte de Bren' avant, et il n'a jamais cherché à trouver le grand amour. Finalement ça lui ait tombé dessus comme ça. Si elle ne répondait pas à ses "Je t'aime" ce n'était pas grave car il sait qu'elle n'y arrive pas mais que ces sentiments sont les mêmes que les siens. Elle le trouvait fatigué, ce n'était pas étonnant avec tout ce qu'il avait fait cette semaine. En plus, il avait que très peu dormit pour mettre son plan en œuvre.

-Ne t'inquiète pas ! Ça va ! Maintenant que je suis avec toi, je n'ai pas envie de te quitter.

Si dormir voulait dire qu'il devait être loin d'elle, il n'avait pas envie de sombrer dans les bras de Morphée. D'un autre coté, il avait vraiment besoin de sommeil, c'était important et étant en plus malade ce serait plus prudent. Il décida d'écourter sa douche. Il posa une serviette sur les épaules de la brunette pour qu'elle n'attrape pas froid et s'entoura également autour d'une serviette.

-T'as raison, je devrai essayer de dormir !

Assez rapidement, il essuya l'eau qui perlé sur son corps et revêtit son caleçon. Il laissa Ruby s'habiller partiellement et l'attira vers lui pour lui voler un baiser. Prenant sa main dans la sienne, il l'obligea à le suivre et à venir s'allonger contre lui, sous les draps.

-Demain on va partir vers le Mexique en faite. On ne sera pas recherché, on y restera le temps qu'on nous oublie ! Il l'embrassa et dit : Je t'aime.

[On peut conclure le sujet ici je pense]

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande évasion [PV Ruby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande évasion [PV Ruby]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bring Me to Life :: || Green Hill || :: Banlieue :: Hôpital Randall-
Sauter vers: