Bring Me to Life
Bienvenue à Green Hill

Rejoins-nous le plus vite que possible, soit en créant un nouveau personnage, soit en prenant l'un des postes pré-définis disponibles, sans oublier de consulter avant tout le règlement & le contexte

N'attends plus une seconde =)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Over there [PV Dean et Ruby]

Aller en bas 
AuteurMessage
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Over there [PV Dean et Ruby]   Jeu 6 Jan - 23:34

Over There



With
Dean, Ruby and Brenan

Depuis l'épisode de l'enlèvement, Brenan devait se cacher. On entendait pas encore parler de lui à la télé et tant mieux. La gouvernement ne doit surement pas avoir envie que les citoyens apprennent que l'un de leur agent à complétement perdu les pédales et qu'il est dangereux. Pourtant il n'est pas dangereux, enfin pas tant que ça. Ce qu'il a fait dans la remise, ce qu'il a fait à cet homme c'était de la vengeance et il le méritait. Qui ne l'aurait pas fait ? Vous pouvez interroger n'importe quel mari ou petit ami, si un fou s'en serai prit à leur amour, il lui aurait fait payer très cher.

La police n'avait pas réussit à mettre la main sur lui. En quittant l'hôpital, il avait emprunté des petites routes, puis fait caché ou plutôt fait disparaitre la voiture dans un lac. Sa effacerait sa trace pendant un moment. Ensuite, il avait marché jusqu'à retrouver la voiture de Dean dans la foret. Il aurait pensé voir des policiers enquêter, mais non, il n'y était pas. Du moins pas encore. Alors, il avait put prendre la voiture sans le moindre problème, quitter la forêt, et s'éloigner de la ville sans le moindre problème. Le jour d'après, il avait abandonné la voiture sur un parking pour en acheter une d'occasion à moins de 500 dollars. Il valait la payer que de la voler. Pour prévenir Dean d'où se trouvait sa voiture, il avait envoyé un SMS sur le portable de Haley car il était au courant que c'est lui qui le détenait, le reste du temps, le téléphone était éteint par mesure de sécurité. Personne ne sait que c'est lui qui a le portable de l'agent du FBI, mais mieux vaut ne pas se faire localiser.

En attendant que la pression médiatique retombe et que tout ce tasse, il a fuit hors de la ville dans l'état voisin. Il se terre dans un vieux motel à deux balles qui n'a même pas le satellite. Brenan a même du acheter des vêtements, des habits pas chair, pas forcément de bonne qualité, mais au moins il n'est pas nu. Par mesure de sécurité, pour ne pas être trop vu, il reste dans la chambre d'hôtel et quand il sort, il met toujours une casquette. La casquette et surtout la pour éviter que des caméras puisse voir son visage.

Voila maintenant une semaine que qu'il se cache. Il n'a aucune nouvelle de Ruby et il serait temps qu'il l'appel enfin pour lui parler. Assit sur le lit miteux de la chambre d'hôtel, il prit le téléphone de Dean et l'alluma. Dans le répertoire il chercha le nom d'Haley et quand il tomba enfin dessus il appuya sur le petit téléphone vert qui composa automatiquement le numéro. Sa sonnait...il espérait que son ami réponde.



_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Davis
Dean
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 14/05/2010
Localisation : où sera mon coeur...
Métier : agent du FBI
Multicompte : no

My Life
Age du Personnage: 30
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Sam 8 Jan - 23:25

Cela faisait quelques jours que les évènements s'étaient déroulés. Les filles étaient toujours à l'hôpital, en plus ou moins bon état. Moi je venais tous les jours voir Haley. Elle allait bientôt pouvoir sortir et cela me réjouissait. La vie n'avait pas encore vraiment repris son cours normal mais on s'en approchait. Je n'avais quasiment pas quitté l'hôpital ces jours. J'avais même dormi au chevet d'Haley le plus souvent. Pour Jamie ça avait été un peu compliqué mais on s'était arrangé. Un lit dans la chambre de sa mère ou des copains à lui et le tour était joué. Comme ça on avait pu passer le plus de temps possible avec Haley et Lyraa. Et Ruby aussi, car malgré tout elle avait été dans la même galère. Et elle se retrouvait un peu seule avec les flics au cul! Bon je n'étais pas sûre que mes visites lui fassent vraiment plaisir, je sais qui elle aurait aimer voir mais au moins elle avait de la visite.

J'étais dans la chambre d'Haley quand son téléphone vibra sur sa table de chevet. Comme elle dormais je me précipitais pour prendre le téléphone et je vis mon nom affiché. C'était Brenan! Je m'empressais de décrocher et j'allais fermer la porte de la chambre. Au cas où on ne sait jamais.

" Allo? Tu vas bien?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Dim 9 Jan - 0:15

Le téléphone ne sonna pas longtemps, juste deux ou trois petit bip avant qu'ils ne s'arrêtent et qu'il entende la voix de son ami Dean. Au moins, ce n'était pas Haley ou un autre inconnu qui répondait c'était déjà une bonne chose. Le jeune homme demanda à l'autre bout de fil comment il allait. Brenan ne peut pas vraiment prétendre être en grande forme, il n'a même pas put se faire soigner à l'hôpital étant donné qu'il est partit en vitesse pour échapper à la case prison. Il avait seulement désinfecté ses blessures avec de l'alcool. Et quand je dis alcool ce n'est pas de l'alcool à 90°. Non c'est du Whisky, de la Vodka...le genre de boisson qui se trouve dans les mini bar des chambres d'hôtel car il ne pouvait pas aller à la pharmacie. En plus de ça, il doit avoir une ou deux cotes cassés, mais de toute manière à l'hôpital il n'aurait rien put faire de plus. Le seul moyen de réparer une cote cassé c'est de laisser le temps faire son effet et attendre qu'elle se ressoude. Mis à part ça, il allait bien, il était juste inquiet pour Ruby.

-Dean ! Je suis content de t'entendre. Moi ça peut aller, mais je t'appelle pas pour donner de mes nouvelles. Comment vont les filles ? Comment va Ruby ? questionna t'il.

Même si c'est Ruby qui lui importe le plus, il veut quand même avoir des nouvelles des autres filles, il espère qu'elles vont bien.


-Est-ce que tu as des nouvelles à mon sujet ?

La police devait certainement être à sa recherche, et cette fuite n'arrangerait pas son cas c'est certain.

-Est-ce que je peux parler à Ruby ? demanda t'il.

Il devait lui parler, entendre sa voix, et avoir de ses nouvelles.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Davis
Dean
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 14/05/2010
Localisation : où sera mon coeur...
Métier : agent du FBI
Multicompte : no

My Life
Age du Personnage: 30
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Dim 9 Jan - 18:30

Brenan semblait content de m'entendre comme il me le disait mais ce qu'il voulait c'était des nouvelles de filles. Et surtout de Ruby, ce que je comprenais. Une semaine sans avoir de nouvelles de la femme qu'on aime cela devait être dur.

" Elles sont encore toutes les trois à l'hôpital mais ça va aller. Haley doit sortir aujourd'hui ou demain, Lyraa se remet et ils sont en train de débarrasser Ruby de son addiction à la drogue que lui a filer ce salopard."


C'était là l'essentiel, elles allaient s'en sortir. Le reste, les séquelles, les conséquences, tout cela viendrait plus tard. Il me demandait si j'avais des nouvelles à son sujet. Et oui quand on est en fuite recherché par toutes les polices d'état il y avait de quoi s'inquiétait.

" Les flics étaient furieux que t'es réussi à leur échapper. J'ai minimisé ce que tu ressentais sur Ruby même s'ils ont compris que vous aviez eu une liaison. J'ai fait passer ça pour une histoire de sexe. Pour le meurtre...je leur est raconté l'état de tension dans lequel on était, l'angoisse de ne pas trouver les filles. J'ai bien dit que c'était moi qui t'avais demandé d'enquêter en marge d'eux. Mais les tortures...c'est ça qui ne comprenne pas. Le meurtre encore ça aurait pu être de la légitime défense mais là...Bon j'ai bien dit qu'il nous avaient menacés, qu'il t'avait frappé et tout ça mais...J'espère que t'es bien caché quoi."


Oui, car il valait mieux pour lui qu'il ne le trouve pas. Quand à moi, je m'étais un peu chargé et j'allais écoper d'un simple blâme dans mon dossier. Enquêter sans informer ses collègues ça ne se fait pas...mais comme il s'était agi de ma femme j'avais échapper aux lourdes sanctions. Et il n'imaginait pas une seconde que j'avais aidé Brenan à s'enfuir. Il voulait parler à Ruby.

" Je vais dans sa chambre attends."


Je sortis de la chambre et je me dirigeais vers la sienne. En chemin je ne dis rien, peut être un peu de parano mais il valait mieux être sur ses gardes. Les murs ont des oreilles comme on dit. J'arrivais dans la chambre à Ruby. Je frappais et j'entrais, comme elle était seule je refermais la porte derrière moi. Je regardais Ruby en lui désignant le téléphone.

" C'est Brenan. Je te la passe Brenan."

Je donnais le portable à Ruby et je sortais de la chambre, ils avaient sûrement envie de se parler tranquillement sans que quelqu'un écoute tout ce qu'ils se disaient. Je ne m'éloignais pourtant pas trop, je ne savais pas si Brenan aurait encore des choses à me dire après et puis je devais récupérer le portable d'Haley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Dim 9 Jan - 20:14

Combien de jours est-ce que j’étais ici? Je l’ignorais… Mon cerveau avait du mal à rester connecté à la réalité. C’était pénible, mais c’était ainsi. Cela m’avait prit environ deux jours pour commencer à me souvenir de quelques brides. Plus précisément de ma petite dispute avec Dean et Brenan et puis l’instant suivant je voyais Lyraa se faire torturer… Le reste était encore trop noire dans mon esprit. Assis sur le rebord de la fenêtre je regardais dehors. Pas moyen de sortir d’ici. Des flics partout. Seule échappatoire était la fenêtre du septième étage… Mmm peu de chance de survivre ca et de pouvoir prendre la fuite aussi facilement. Je posais ma tête contre la fenêtre, me reposant. J’étais tout le temps fatigué. Les anti douleurs, les drogues…. Mais mon esprit était bien vivant, surement trop vivant.. Mais rien de nouveau. Il m’avait drogué.. C’était le premier mot qui m’était resté avec la conversation du médecin… Ca et puis une nouvelle que j’aurais cru ne m’aurait pas touché… Et pourtant ca fut tout le contraire. Mais j’essayais de ne pas y penser, je ne voulais pas y penser. Trop douloureux. Ces sept jours étaient un véritable enfer pour moi. Moi qui ne supportait pas d’être emprisonner, d’être faible… Oh non je n’aimais pas du tout cela. De plus que cela me faisait penser à mon procès et à ce qui allait venir… Tiens en parlant de ca, un stupide avocat pro deo était venu me voir, mais je l’ai vite envoyé boulé. Un avocat ! Pfff pourquoi faire ? Pour me mettre dix ans au lieu de vingt ? Pfff, après un an je me serais déjà pendu. On ne coupe pas les ailes d’un oiseau et on le met encore moins dans une cage. L’hirondelle doit voler. Je dois voler ! Néanmoins me voici bien coincé dans ce trou à rat. Rester sage m’avait dit Brenan… Pfff ! D’ailleurs qu’est-ce qui s’était passé ? On préféraient me donner plus de détailles sur la manière dont le salaud m’a injecté de la drogue que pourquoi Brenan avait les flics derrière lui… La seule chose que je savais c’était qu’il avait tué mon kidnappeur… je l’avais pensé… je m’en étais douté… vu son tempérament… Néanmoins j’aurais pas cru qu’il irait si loin et qu’il le torturait… enfin ces faibles détailles je les avait obtenu grâce à mon ouïe. Et oui, mettre l’oreille contre la porte pendant que les flics parlent, cela aide ! Tiens en parlant de flics.. La porte s’ouvrait et la silhouette de Dean apparaissait. Qu’est-ce qu’il venait faire ici ? Je tournais mon regard vers lui. « Tiens… de la visite… » Super qu’est-ce qu’il me voulait celui-là ? Pas des serments sur Brenan j’espère. Car j’y pouvais rien qu’il m’avait prit en exemple… Enfin si on pouvait dire ca comme ca… Je ne l’avais pas mit sur la mauvaise voie… enfin peut-être un peu… Mais m’enfou. Je l’aime. Oui oui je l’aime… Même si j’arrive pas encore à le lui dire. Mais ca c’était une toute autre affaire. Dean me passait son portable et j’arquais mes sourcils, mais ne dit rien. « Allo ? » Si c’était une blague j’allais étriper Dean.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Lun 10 Jan - 0:27

Brenan fut soulagé d'entendre que les filles allaient bien, du moins elles allaient mieux et étaient toutes les trois vivantes. C'est sur qu'elles auront des séquelles, peut être un stress post-traumatique, enfin ce genre de connerie que les victimes ont la plupart du temps. Mais elles s'en sortaient plutôt bien, elles étaient en vie, c'est ça le plus important. Sans leur effort, elles seraient surement mortes à l'heure qu'il est. Ce fou avait l'intention de les tuer.

Par contre pour lui ça n'allait pas super bien. Tuer un homme en le torturant n'allait pas lui faire la vie facile. Dean disait avoir faire son possible pour lui éviter un max d'ennui. C'était sympa de sa part, mais ça ne ferait surement pas grand chose, ça ne changerait rien au fait qu'il à tuer un homme d'une manière horrible aux yeux de la lois. En plus de ça, la police était maintenant au courant de la liaison de Brenan avec Ruby. Ce qui veut dire que son bureau devait être au courant de tout, et qu'il aurait de toute manière de gros problème, même s'il ne serait pas partit. A présent, il était un hors la loi, un fugitif tout comme la jeune femme qu'il devait arrêter. La meilleure ça serait si le bureau lui colle un Marshal sur le dos. Ho oui, ça serait tellement ironique.


-Merci Dean ! Mais je ne pense pas que la justice t'écoutera. J'ai commis un meurtre, j'ai torturé un homme de manière horrible. Et même si je leur dis que c'était pour le faire parler, ils n'en auront rien à faire. Le pire, c'est qu'eux aussi torture des prisonniers, mais ils ne l'avoueront jamais car si le public l'apprend ça ferait désordre. Pour le moment, je me contenterai d'être un fugitif !

Fuir, il n'y avait que ça à faire. Brenan ne doutait pas de lui, il pourrait fuir un bon moment sans se faire attraper. Il a l'avantage de connaitre toutes les techniques utilisés et de connaitre les Marshal et certains autres agents affecté à la recherche de personne comme lui. Enfin, il verrait plus tard tout ça, pour l'heure, il voulait parler à Ruby. L'agent du FBI lui dit qu'il allait dans sa chambre. Il attendit une petite minute qu'il fasse le chemin et qu'il lui passe enfin la jeune femme. Quand il entendit sa voix au bout du fil, son cœur fit un véritable bon dans sa poitrine. Que c'était bon de l'entendre, elle lui manquait tellement et il aurait tellement voulu l'avoir en face de lui. Mais ce n'était pas possible pour le moment.

-Ruby ! souffla t'il, je suis tellement content de t'entendre. Comment tu te sens ? lui demanda t'il.

Il se redressa un peu pour être mieux assit, puis il finit par se lever et s'approcher de la fenêtre pour regarder dehors. Les rayons du soleil caressant son visage.


-J'aimerai être à tes cotés...je suis vraiment désolé d'avoir dut partir si rapidement, mais il le fallait. C'était ça ou je me faisais coffret. Je crois que je suis comme toi, je peux pas me retrouver enfermer.

Brenan devrait expliquer ce qui lui arrive, mais au téléphone ça le ne tente pas plus que ça, et puis il préférait attendre de voir si elle lui posait des questions précises.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Lun 10 Jan - 1:00

Brenan? Mon cœur fit un bond. C’était belle et bien lui. Comment est-ce qu’il allait. Ou est-ce qu’il était. Qu’est-ce qu’il avait fait pendant tout ce temps ? Plein de questions.. .mais je les ravalais bien vite, sachant qu’il n’allait pas vraiment me donner des réponses qui allaient me satisfaire. Trop dangereux. Au moins il était en vie et je pouvais l’entendre, même si cela ne me convenait pas du tout. Je voulais être près de lui. Il m’avait tellement manqué. Même nos retrouvailles avaient été cassés par ce fou. « Moi aussi. » Oui, bien sure que j’étais contente de l’entendre. Au moins il pensait encore à moi et il vivait toujours. Comment je me sentais ? Pfiouh difficile à dire… faible… et en même temps en colère…. Triste et légèrement déprimé de temps en temps. Enragé lorsque j’avais pas la drogue… Et puis cela me rendait dingue d’être prisonnière dans une clinique. Mais je ne disais rien de tout cela et me contenta de dire. « J’ai connu des jours meilleures, mais pires aussi. Et toi ? » Oui, physiquement j’avais pas connu des jours pires, mais mentalement si. Le jour de la mort de mon père en avait été un, le départ de ma mère lorsque j’étais petite. Le rêve du parfait amour qui se brisait. Oui mentalement tout cela avait été plus difficile à surmonter qu’un dingue qui me droguait. De toute manière j’avais peu de souvenirs de tout ca. La seule séquelle que j’avais de tout ca étaient les bandages à mes bras et bien sure ce manque de drogue qui était terrible. Mais à quoi bon dire tout ca à Brenan ? Il aimerait être près de moi ? Je riais doucement. « Honnêtement… je pense que je ne te préfère pas à mes côtés ces temps-ci… Je suis pas la même.. du moins pas tout le temps… et la plupart du temps je suis une ombre de moi-même voulant de la drogue… Et je suis contente que tu ne me vois pas ainsi. » Peut-être que ca aurait été plus facile de traverser tout ca avec lui à mes côtés. Mais j’étais fière, et je savais qu’il était tombé amoureuse de la femme forte au caractère piquante. Alors lui montrer la drogué que j’étais devenue ? Nan surement pas une bonne idée pour garder la flamme allumer. Du moins mon avis… Mais qu’est-ce que je sais de l’amour, n’est-ce pas ?

Etre enfermer… Je souris faiblement, m’installant sur une des chaises, mon menton sur mes genoux. On voyait bien que lui ne se trouvait pas à ma place. Mais encore je ne disais rien. Me contentant de lui dire. « Pourtant la justice est la justice, Marshal. C’était pas toi qui essayais de me persuader de me rendre au tout début ? Disant que c’était la meilleure chose à faire ? » Se rendre n’était pas la meilleure chose à faire… Du moins si on voulait pas mourir en taule. Oh je ne faisais que le narguer. Ce n’était pas moi qui allait lui dire de se rendre. Me souvenant d’une de nos conversations. « C’est pour quand les braquages de bancs comme Bonnie et Clyde ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Jeu 13 Jan - 1:27

Entendre la voix de Ruby lui faisait du bien, ça faisait partir une bonne partie des inquiétudes qu'il avait ressenti pendant la semaine qui venait de passer. Une semaine horrible, loin de celle qu'il aime, sans la moindre nouvelle, sans connaitre son état. A sa voix, elle avait l'air d'aller bien, du moins mieux qu'il se l'était imaginé. Avec tout ce que ce salaud avait du lui faire, elle s'en sortait plutôt bien. Mais elle n'était pas au top de sa forme, elle le lui fit comprendre en disant qu'elle avait connu de meilleur jours, il voulait bien la croire. Car lui aussi sait ce que ça peut faire de se retrouver hospitalisé, il ne faut pas oublier qu'il y a un peu plus d'un mois c'est lui qui était à sa place à cause d'une balle.

Il n'était pas d'accord avec elle, même si elle n'était pas bien, qu'elle n'était pas elle même, il aimerait être à ses cotés. Peut importe que le manque de drogue la rende agressive, la change ou autre. C'est dans ce genre de moment qu'il est important d'avoir des êtres cher à ses cotés. Brenan peut le dire, le soutient c'est important. Lui qui est atteint d'un cancer, il a toujours reculé face à la maladie, baissé les bras car il est seul. C'est vrai, il n'a pas vraiment envie qu'elle le voit mal, malade, amaigris, mais l'amour c'est pour le meilleur et pour le pire. Être auprès de la personne aimé quand elle va au plus mal, c'est surement la l'une des plus grande preuve d'amour qu'on peut faire. Et lui, il ne le peut pas, car il est recherché. La seule et unique chose qu'il peut faire c'est lui téléphoner pour prendre un peu de ces nouvelles, si c'est presque nul...


-Peut importe ton état, je devrai être auprès de toi. Au moins, je pourrais te tenir compagnie, ou te faire penser à autre chose.

Si la drogue avait un effet de manque sur la jeune femme, la faire penser à autre chose pourrait être une bonne idée, mais vu qu'il n'est pas avec elle, il peut difficilement la distraire. Dommage. Le Marshal ne put s'empêcher de sourire à la remarque si bien placé de la demoiselle. Ho il fallait qu'elle lui lance cette pique la. Hé bien, il s'était trompé par le passé, ou pour être plus clair, il ne s'était pas encore rendu compte qu'il était amoureux d'elle.

-Je ne m'étais pas rendu compte que j'étais amoureux de toi à l'époque. Je te signale qu'après je ne te parlais même plus de te rendre mais de trouver un moyen de te faire disparaitre pour qu'on puisse vivre tranquille. Mais vu que je suis devenu un fugitif, je crois que mon plan tombe à l'eau.

Et si la jeune femme commençait à déteindre sur notre bon Marshal ? Quoi que non, elle ne déteint pas il était déjà comme ça avant. Il rigola un peu plus à la dernière remarque de Ruby. Bonnie and Clyde, hein !

-J'me dis qu'on devrais ce la jouer plus discret. Éviter de se faire repérer, enfin tu vois le genre !

Il retourna vers le lit et se laissa doucement tomber dessus.

-Est-ce que tu penses pouvoir te renseigner pour savoir quand tu dois sortir ? La police va certainement te transférer soit en prison, soit dans un établissement spécialisé. Et si ça arrive, je ne pense pas pouvoir te sortir de là. J'ai un plan pour venir te chercher. Mais je ne veux pas prendre le risque de venir tant que tu n'est pas en meilleur forme.

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Jeu 13 Jan - 1:53

Oh oui, l’amour c’est pour le meilleur et pour le pire… Je connaissais cette chanson.. Mais est-ce que j’y croyais ? Ah bien sure que non. Foutaises. Déjà que l’amour en elle-même j’avais du mal à y croire. Mais je ne pouvais plus nier plus longuement ce que je ressentais pour Brenan. Donc oui oui, je pouvais tomber dans le panneau de l’amour. Mais de là à croire aux contes de fée telle que ils vivaient longtemps et très heureux ? Ah non ! Faut pas exagérer non plus. Alors dire pour le meilleur et pour le pire… oui, c’était bien beau. Mais tôt ou tard quelqu’un fuit dans une relation. Je le savais, j’en étais persuadé. Pourquoi pensez-vous que je ne voulais jamais tomber amoureux ? Parce que tôt ou tard ca casse. Je ne connaissais aucun couple dans mon entourage qui a survécu les années. Les deux couples que j’avais prit en exemple n’étaient plus ensemble et pour une fois j’avais rien à faire dans cette histoire. D’abord mes parents et par la suite Devan et Lyraa, le couple mythique du lycée… Ca non plus cela ne s’était pas terminé en conte de fée. Donc non, l’amour cela ne dure pas. Pessimiste ? Peut-être… mais pour moi c’était la réalité. Et heureusement que j’avais du mal à me faire des projets d’avenir car sinon j’aurais tout le temps peur de le perdre, de me demander quand est-ce que tout ca allait se terminer. Fermant un instant les yeux, je décidais de ne pas lui répondre là-dessus. Je souris. Cela me faisait du bien de l’entendre. J’étais bien avec lui. Il me comprenait, je le comprenais. Et oui, son beau petit plan de me faire disparaître tombait à l’eau. Mais au fond j’étais même pas déçue. « T’es vraiment le dernier que je m’étais imaginé en fugitive… » Si droit, si juste et si remplit de haine envers les criminels… Voila qu’il s’était lui-même rabaissé jusque tout en bas de l’échelle… A cause de moi… C’était ma faute…. Je me mordillais doucement la lèvre, alors qu’il me parlait de se faire discret. « Oui, l’habituelle pour moi… »

Lorsqu’il me demandait si je savais combien de temps il me restait avant d’être transféré, je fis une grimace. Voici donc la dernière, mais la toute dernière chose dont je voulais parler. C’était pas bien de parler de ca. Je ne voulais pas parler de ca. Déjà être enfermé ici était un supplice de trop. J’aurais voulu esquiver la question, mais je savais qu’il n’allait pas me lâcher sur ce coup-là. « Dans cinq jours… Dans une des annexes d’une prison. Mais je préfère que tu restes ou tu es Brenan. » Oh oui, j’aurais bien voulu qu’il vient me chercher de ce merdier. Mais d’un autre côté, j’avais peur pour sa vie. Les policiers n’allaient pas hésiter à lui tirer dessus. « Je t’ai déjà vu prendre une balle et ca m’a largement suffit. Je tiens pas à revivre ca. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Lun 17 Jan - 11:51

Lui aussi ne s'était pas imaginé en fugitif, après tout il a toujours représenté la loi, et voila maintenant qu'il ne l'était plus. Quoi que l'acte qu'il avait commit, ce meurtre était un acte de loi, ce type qui a torturé les filles devaient mourir. La peine de mort n'étant plus au gout de jour que dans quelques états des État-Unis, il aurait échappé à ça, et il serait ressortit dix ans plus tôt pour bonne conduite et aurait put recommencer son cirque. C'était une chose que Brenan ne pouvait absolument pas concevoir, laisser en vie un criminel et dangereux en plus de ça. Vu qu'il avait fait du mal à Ruby, il avait d'autant plus de raison de le faire souffrir d'une manière totalement inhumaine. Le plus bête dans cette histoire, c'est que si ce type était encore vivant après la torture du Marshal, c'est le Marshal qui aurait surement prit le plus d'années de prison alors qu'il est le gentil de l'histoire. Ce sont les aléa d'une justice mal faite. La fuite était donc plus judicieuse, risqué car il pourrait prendre encore plus cher si jamais on l'arrête. Mais ça en valait largement la peine. Si on lui coupe les ailes, il ne restera plus rien de lui. Bren' avait prévu d'aller chercher Ruby, peut importe le danger, peut importe s'il se fait attraper, s'il ne le tente pas il le regrettera toute sa vie. C'est donc dans cinq jours qu'elle doit sortir pour être transférée dans un établissement pénitencier. Cinq jours...ça lui laisse le temps de bien réfléchir à son plan, de revenir à Green Hill pour s'organiser. Il trouva ça plutôt étrange qu'elle ne veuille pas Brenan prenne le risque de venir, elle s'inquiétait trop. Il ne risquait rien et ne se ferait pas prendre il est trop malin pour ça.

-Trop tard j'ai déjà pris ma décision ! répondit t'il.

Alors comme ça, elle avait peur qu'il se fasse tuer, comme c'est mignon. Pourquoi ce ferait t'il tirer dessus ? Personne ne saura que c'est lui, il sera invisible, un vrai fantôme.


-Je ne vais pas me faire tirer dessus Ruby. Les flics de Green Hill ne sont des fous de la gâchette. Quoi que tu en dises, dans quatre jours je viendrai te chercher. Et personne ne m'empêchera de t'emmener. Tout ce que je te demande c'est de te tenir prête, mais de ne pas avoir l'air trop impatiente. Je ferai ça le soir, quand il y a moins de monde. Peut importe ce que tu me dis, je ne changerai pas d'avis.


_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Mar 18 Jan - 21:08


Têtu comme une mule! J’aurais du m’en douter qu’il dirait ca. Je soupirais ca. Et il y ajoutais que quoi que je dise il n’allait pas changer d’avis.. Mouais… D’un côté je ne voulais qu’une chose, le revoir, l’embrasser, me retrouver dans ses bras. Mais à quel prix ? Quel prix est-ce que ca allait nous couter ? Espérons rien. Car l’idée qu’il soit blessé à cause de moi… à nouveau… Non c’était trop difficile. Finalement je me contentais de dire. « T’es sure que c’est ce que tu veux ? T’aurais encore moins de chance d’avoir des circonstances atténuantes, si tu m’aides. » Qu’est-ce que j’essayais de faire ? Je voulais être sure qu’il savait ce qu’il faisait, qu’il n’allait pas s’en vouloir par la suite. Ah l’amour rend aveugle… Et quelque part ce n’était pas tout à fait faux. Bien qu’on en avait pas parlé, je décidais qu’il était temps d’engendrer le sujet. « Est-ce que c’est vrai ce que j’ai entendu… tu l’as torturé ? » Me mentirait-il ? Non surement pas. Et même si il le faisait je pensais quand même être capable de le déchiffrer dans sa voix. Qu’il le tue… Ca j’avais comprit. Mais torturé… je ne sais pas… Moi-même j’avais tué mais jamais j’avais eu l’idée de torturer quelqu’un. Bon faut aussi dire qu’ici c’était une drôle de situation. Il m’avait torturé et il avait surement voulu prendre ma vengeance, ou simplement dégager sa haine… oui peut-être. Et bien que je savais qu’il était capable de tuer. J’avais pas cru qu’il serait capable de torturer quelqu’un. Je restais silencieuse un long moment avant de changer de sujet. Mieux fallait pas s’attarder là-dessus.

« On va faire comment pour la drogue… ? Sans de médicaments pour ralentir ma désintoxication… Je risque d’être incontrôlable. » Oui, comment est-ce que j’allais réagir en manque de drogue ? A ses moments là je ne pensais qu’à une chose : reprendre quelque chose pour me soulager. Ici, ca allait j’arrivais pas à sortir et les médecins diminuaient doucement mes doses. Mais dans la nature avec Brenan. Cela allait être à la manière chinoise, la manière dure. Pas de drogue, rien pendant des jours, et laisser mon corps se désintoxiquer de lui-même. Je ne pouvais que détester la pourriture qui m’avait fait ca. Moi qui n’avait jamais prit de la drogue, voila pas mieux qu’une junkie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Ven 21 Jan - 0:19

S'il est sur que c'est ce qu'il veut ? Bien sur que oui, s'il s'en foutait d'elle, s'il ne l'aimait pas pourquoi prendrait t'il autant de risque. Brenan vient de foutre sa carrière en l'air à cause d'elle. A l'heure qu'il est les photos d'eux à l'hotel son sur le bureau de son chef, ce dernier doit d'ailleurs être très en colère. Ho oui, il n'imagine même pas ce qu'il peut dire. De même pour ses collègues, est-ce qu'ils peuvent comprendre tout ça ? Que le jeune homme soit tombé amoureux, qu'il soit réellement amoureux de sa belle ? Non, ils ne voient pas comprendre, comment le pourraient t'ils. Aucun d'entre eux ne connaient Ruby, pour eux ce n'est qu'une criminel qui doit se faire enfermer. Et puis avoir tué ce type, ça l'avait enfoncé, et encore plus quand il avait fuit l'hôpital. Oui, il n'est plus qu'un criminel à présent, et surement plus dangereux que la jeune femme aux yeux de tous. Oui, il était la merde, alors les circonstances atténuantes, il peut ce les foutres au cul !

-Je n'aurai jamais de circonstance atténuante, pas après avoir aidé une criminel. Je suis...enfin j'étais Marshal, aider un criminel, c'est la court martial directe Ruby. Et puis de toute manière le jeu en vaut la chandelle !

Oui, Ruby valait largement ce sacrifice. Tant qu'il ne se fait pas prendre tout ira bien. Et il ne se fera pas prendre, du moins il l'espère. S'il le faut, il quittera les États-Unis, pourquoi pas partir au Mexique ou au Canada, il devrait pouvoir vivre librement sans le moindre problème, avec personne à leur trousse. C'est alors que la jeune femme lui demanda si ce qu'elle avait entendu été vrai, s'il avait bien torturé le salopard. Pourquoi est-ce qu'elle voulait savoir ça, qu'est-ce que ça pouvait lui faire, elle n'avait quand même pas de pitié pour lui ? Pas après ce qu'il lui a fait. Il inspira profondément et expira doucement.

-C'est pas vraiment le moment pour en parler. Et puis qu'est-ce que ça peut faire ? Ce mec était un pourri, il vous a torturés comme si vous étiez de jouet. Cet enfoiré mérité de crever, il n'a eut que ce qu'il méritait, dit t'il plutôt sèchement pour se défendre. Il a des choses que tu ignores sur moi, tu ne sais pas tout de moi. Je ne peux pas en parler au téléphone, c'est trop risqué.

Enfin, pour l'heure ce n'était pas vraiment le sujet, il y avait bien plus important. Comme par exemple le problème de manque que pourrait rencontrer son amie. Le Marshal y avait déjà pensé et il était sur le coup.


-Je m'occupe de tout ! Je ne prendrai pas le risque de te sortir de l'hôpital en mauvais état. Je t'ai dis que j'ai un plan. Laisse moi m'en occuper, toi tu n'as rien à faire, juste à attendre encore quelques jours, c'est tout ! Je te promets que je vais te sortir de là !

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Ven 21 Jan - 23:52

Je souris doucement lorsqu’il disait que cela en fallait la peine. Vraiment ? J’en faillais la peine ? C’était bien la première chose qu’on me disait. Et pourtant on avait dit pas mal de trucs sur moi. Mais c’était surement la plus belle chose, sans de chichi qu’un homme m’avait dit. Et en plus il était sincère. Finalement je pris doucement la parole, sachant que j’aurais du dire plus ca face à face. Mais c’était plus facile ainsi. Puis fallait qu’il le sache, tant pis si c’était ainsi. « Tu sais… les mots que j’ai pas arrivé à te dire… C’est pas que je ne les pense pas… Mais j’ai cette stupide idée en tête que si je les dit… tu vas partir. » Oui… c’était vrai. Et c’était surement pour ca que je l’avais jamais dit à plus personne. J’avais l’impression qu’en disant ces mots, je perdais les gens que j’aimais. « La dernière personne a qui j’ai dit ca, était mon père.. avant qu’il meurt… Alors ces paroles sont plus des mots d’adieu dans ma tête… » J’espérais qu’il comprendrait que je l’aimais mais que dire ces mots étaient plus que difficile pour moi. C’était la peur de le perdre et j’avais faillit le perdre.

Finalement je lui demandais si il l’avait vraiment torturé. La réponse de Brenan fut assez sec. Et j’entendais très bien qu’il ne voulait pas en parler. « T’as pas à te défendre près de moi, Brenan. Je te juges pas. » Oh certes j’étais surprise, très surprise. J’aurais pas pensé qu’il serait capable de tant de… enfin peu importe. On n’était pas parfaite. Personne ne l’était et surtout pas moi. Puis quel importance ? Au fond il avait fait ca pour moi non ? « Je sais… il y a beaucoup de choses que j’ignores sur mon cher petit marchal. Mais je compte bien un jour tout savoir sur toi. Allant au plus sombre de tes secrets jusqu’à des questions idiots telle que ton sport favori. » Je souris.

Par la suite, il se mit à parler de mon échappatoire, et j’hochais doucement la tête. Mais me réalisant qu’il ne pouvait pas me voir, j’y ajoutais. « Je te fais confiance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenan Nelson
Admin
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 28
Métier : Marshal

My Life
Age du Personnage: 34 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Dim 23 Jan - 16:54

Peut être que Ruby ne lui avait jamais dit qu'elle l'aimait et même si elle ne l'avait pas fait, Brenan sait au fond de lui qu'elle ressent quelque. Sinon il y aurait bien longtemps qu'elle serait partit. C'est dur à comprendre mais il le sait c'est tout. La manière dont elle le regarde, comment elle lui sourit, quand elle le touche, tout ça suffit à lui faire comprendre qu'elle l'aime et sa vaut plus que de mot. Car il a déjà vu des gens s'aimer, mais ne pas avoir cet amour que eux ils ont tous les deux. En tout cas, ce qu'elle était en train de lui dire sonnait comme une déclaration d'amour et sa valait tout les "je t'aime" qu'elle aurait put lui dire. A présent, il comprenait pourquoi elle ne voulait pas lui dire ces mots, la peur de perdre un autre être cher.

-Je sais Ruby souffla t'il doucement, même si tu ne le dis pas je sais...

Brenan serait plutôt mal placé pour lui demander/l'obliger a dire "je t'aime". Il ne veut pas lui faire du mal, car il sait qu'il est malade et qu'il pourrait mourir dans trois mois, six mois, deux ans, dix ans... Et sa situation de fugitif ne l'arrangera, il ne pourra pas aller à l'hôpital suivre son traitement, pas de chimio ce qui risque de laisser la porte ouverte à la maladie pour se propager et s'aggraver. Mais ça, il ne pouvait pas le dire, pas pour le moment, car il veut trouver une solution.

Il fut un peu plus soulagé d'entendre qu'elle ne voulait pas plus de détail sur ce qu'il avait fait à l'enfoiré qui avait torturé les filles. Elle lui demanderait surement tout ça, en face à face. Mais pour l'heure, ce n'était pas le plus important. Un petit sourire éclaira son visage quand elle disait vouloir un jour le connaitre encore mieux et tout savoir de lui. Il prit ça comme une nouvelle preuve d'amour et il se sentit plus léger et heureux. Il vit l'heure, ce n'était pas trop tard, mais il ne voulait pas rester au téléphone trop longtemps, juste par sécurité.


-Un jour tu sauras tout ! lui confirma t'il, je vais devoir te laisser. Prend soin de toi Ruby, on se voit bientôt. Le marshal allait raccrocher quand il ajouta au faite, mon sport préféré c'est le Baseball !

Sur ce, il raccrocha. Dans quelques jours, il serait de nouveau avec elle.

[On fait comment ? Tu commences le nouveau sujet à l'hôpital ? Tu expliques ou sont les flics et tout ? Ou tu préfère que je commence ?]

_________________


Je pense que j'ai trouvé mon but
Je pense que j'ai trouvé l'amour
Caché au fond de moi
La haine et la destruction s'écrasent sur notre monde
Les étoiles et les galons, Les garçons et les filles
C'est triste il a fallu la guerre pour nous rapprocher
Je crois en l'amour,J'y crois pour toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   Dim 23 Jan - 21:51


C’était ridicule tout ca… Beaucoup de gens auraient tout le temps peur, peur que je les trahis, que j’aille voir ailleurs. Après tout, j’avais jamais été la type de fille à aimer les relations à long terme et encore moins les relations ‘sérieuses’. Mais Brenan ne semblait pas s’inquiéter pour ca. Faut dire aussi que notre histoire avait commencé sans qu’on le veuille. Succombé aux désirs et à l’attirance, très vite je m’étais rendu compte que j’étais perdu. Je m’étais rendu et au lieu de téléphoner à son chef, de dire qu’il allait rentrer avec moi, il m’avait attiré vers lui. Oh oui, finalement j’avais pas été la seule à tomber dans le panneau de l’amour. Et tant mieux, car j’avais pas envie de finir mes jours dans une prison parce que j’étais tombé amoureuse du mauvais mec, du mec qui m’avait livré. C’est surement son métier, notre situation… tout ca… au fond on n’avait jamais parlé de fidélité ou pas. Et peu importe, je savais que je ne pourrais pas aimer un autre. Le jeu de la séduction était bien quand on était seul, mais j’étais pas seul, je l’avais lui. Et pour sa part… Je sais pas… je le faisais confiance. Bizarre, mais c’était ainsi. Pour une quelconque raison j’avais besoin de lui expliquer pourquoi j’arrivais pas à dire que je l’aimais. C’était pourtant pas difficile. De nos jours, beaucoup de gens disaient ces mots-là, sans pas toujours les penser. Et pourtant moi, j’y arrivais pas. Je souris faiblement lorsqu’il me dit qu’il le savait, qu’il savait que je l’aimais.

Finalement notre discussion arrivait à une fin. Bientôt on allait se revoir…. J’espère que tout allait bien se passer. Car je ne pu m’empêcher d’avoir peur. Mais je savais que je ne pouvais pas empêcher Brenan de faire ce qu’il voulait. Plus fort que lui… mpfff. Et au fond on se ressemblait de ce point de vue. Trop têtu pour voir les risques en face. « Fais attention à toi. » Je souris lorsqu’il me dit juste avant d’accrocher son sport favori.

HS : Je préfère que ca soit, car j’ai pas trop d’idées et je sais pas trop ce que tu as en tête donc je préfère te laisser débuter ce topic si cela ne te déranges pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Over there [PV Dean et Ruby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Over there [PV Dean et Ruby]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» API - librairie Ruby
» [Rp)Livre d'or du mariage de Ruby et Vidara
» [CR] Unhappy King Charles : par Crom...well
» 85 dual, 3valley, 40 sets, 5Mox, beta/legends/unlim/arabian
» Quesque qu'un Geek ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bring Me to Life :: || Communications || :: Portables :: Portable de Haley Scott-
Sauter vers: