Bring Me to Life
Bienvenue à Green Hill

Rejoins-nous le plus vite que possible, soit en créant un nouveau personnage, soit en prenant l'un des postes pré-définis disponibles, sans oublier de consulter avant tout le règlement & le contexte

N'attends plus une seconde =)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 16 Aoû - 19:32


Beware Girls
Scenario I

    La nuit était calme, peut-être un peu trop calme…. Green Hill était une petite ville paisible. Du moins en apparence. La plupart des gens dormaient à bout d’œil, les autres étaient trop occupés à faire la fête pour se préoccuper de ce qui se passait sur le parking d’une des boîte de nuit.

    Tout se passait très vite. L’arme fut pointé sur l’arrière de la tête de la jeune femme, une voix effrayante se faisait entendre. Oh il n’avait pas l’intention de la tuer. Ca aurait été beaucoup trop facile. Non, il avait bien des autres choses en tête pour elle. Des choses pires que la mort en elle-même. La jeune femme s’était figée sur place, il avait le contrôle sur tout. Une sensation qu’il aimait. Oh oui, enfin il avait le contrôle sur la vie même. Depuis le temps qu’il attendait ce moment ! Avec sa main de libre, il poussait brutalement le coton trempé dans le chloroforme sous le nez de la jeune femme, l’obligeant à ne pas crier, au risque de se prendre une balle dans la tête. Alors qu’elle s’endormait doucement, que ses membres s’affaiblissaient et qu’elle tombait dans les bras de l’inconnu, une voix lui murmurait doucement à l’oreille.

    - Tu es enfin à moi.

    Il rangeait son arme et souleva la jeune femme jusqu’à sa camionnette blanche. Il la mit dans l’arrière de la camionnette, l’attachait avec des vieilles menottes, vérifiait bien d’avoir verrouillé la porte à clé avant de monter et de prendre place devant le volant. Tout en roulant il alluma la radio et on pouvait entendre une vieille balade des années quatre-vingt. Chantonnant doucement avec, il tourna doucement le bouton de la climatisation. Avec un peu de froid, la petite princesse de l’écran allait plus vite se réveiller et il allait pouvoir s’amuser un peu. Il quitta très vite la petite ville de Green Hill, et finit par garer sa voiture près des serres. C’est à ce moment précis qu’il lui semblait entendre du bruit, qui provenait de l’arrière. Tiens tiens… est-ce que notre actrice serait-t-elle réveillé ? Hâte de voir son visage. Un sourire malsain se désignait sur les lèvres de l’inconnu et il ouvrait la porte de la camionnette, le soleil ne s’était toujours pas levé et son visage restait caché à cause de l’obscurité.


Pour l'instant il n'y a que Lyraa qui a l'autorisation de poster dans ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 16 Aoû - 21:16

Une fois de plus je sentais son haleine chaude dans mon cou et je savais que c'était lui. Seulement cette fois je n'étais pas sûre de m'en tirer à si bon compte. J'allais ouvrir la bouche pour oser dire quelque chose mais je sentais rapidement une main se poser sur ma bouche et mon nez avec quelque chose qui …. lentement je sentais mon corps devenir très léger, et puis tomber dans un sommeil profond.

... Un peu plus tard ...

Combien de temps je suis restée comme ça. Je n'en ai aucune idée. Je n'avais conscience de rien, je n'avais pas vu où il m'emmenait si qui il était. Tout doucement les choses se mirent à revenir danser devant mes yeux mais pour le moment je ne voyais rien de précis. Je ressentait juste un léger froid qui s'intensifiait de manière inquiétante. J'essayais de bouger mes mains mais elles étaient attachées avec des menottes. Un éclair de panique me saisit et je me rendis compte de la triste réalité des choses. Personne ne s'inquiéterait pour moi. Ma mère repartait ce matin, à vrai dire vu l'heure que je pensais qu'il était elle devait déjà attendre l'embarquement de l'avion. Steven devait être à l'hôtel pensant que j'avais besoin de me retrouver seule. Anton et Wendy … mon dieu j'avais été horrible avec eux. Ils ne m'avaient rien fait et je les avait traité comme du poisson pourri. Personne ne savait où j'étais personne ne s'en inquiéterais. « Elle fait son deuil » « Elle a besoin de temps toute seule » … ce salaud avait bien choisi son timing. Je ne savais pas ce qu'il me voulait, mais il avait hanté mes nuits depuis cette rencontre dans les bois. Et je le maudissais, et je me maudissais de n'en avoir parlé à personne. A force de vouloir faire tout toute seule comme une grande on se retrouve dans des situations pareilles. Je n'avais que les mains attachées et j'essayais de me lever péniblement car le chloroforme faisait encore effet. Je regardais autour de moi me demandant ou j'étais. Dans un véhicule … un véhicule en mouvement. Je tentais à nouveau de me lever, mais la route semblait peu plate et je perdis l'équilibre et chutais contre une des parois. J'entendis le véhicule stopper et le moteur se couper. Un bruit de portière puis la porte qui s'ouvrait. Je ne voyait rien, il faisait noir.

« Montres toi salaud! » dis-je avec force et haine dans la voie. Les larmes inondaient mon visage. Mes nerfs venaient de lâcher. « Qu'est ce que tu me veux! » hurlais-je dans l'espoir qu'on m'entende … mais ça ne serait pas le cas …

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary


Dernière édition par Lyraa E. Jones le Mar 31 Aoû - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Ven 20 Aoû - 20:19

    Voir la détresse d’une personne était une chose, mais l’entendre dans la voix, était quelque chose encore plus agréable. Oh oui, c’était comme de la musique dans ses oreilles. La fixant du regard, il restait immobile vis-à-vis de ses cris et des larmes qui lui montaient dans les yeux. Et dire que ce n’était que le commencement. Au plus qu’il la regardait, au plus qu’il la pensait jolie actrice.

    -Pas besoin de crier, Lyraa. J’ai l’oui très fine et de toute façon personne ne pourrait t’entendre ici. Il n’y a que toi et moi.

    S’approchant d’elle, ca fut la lueur de la lune qui montrait quelques traits de son visage. Mais il ne ressemblait plus à ce petit garçon fragile, boutonneux et maladroit. Non son physique avait beaucoup changé. Trempé dans les hormones, il avait à présent le corps d’un vrai bodybuilder. Son visage était devenu plus virile, avec quelques cicatrices du à une mauvaise chute en montagne. Elle devait surement plus le reconnaître. Et le contraire l’aurait d’ailleurs surprit. Il ne représentait rien dans leurs yeux… Rien…. Aucun oui… Personne qui voulait sortir avec lui. Rien… Il ne représentait pas plus qu’une fourmi. Mais le jour était arrivé, son jour de gloire. Tout cela allait changer ! Il allait devenir quelqu’un ! Leur pire cauchemarde ! Et elles n’allaient jamais pouvoir l’oublier ! Oh non ca, pour ca, il allait bien s’occuper de leur cas ! Prenant Lyraa par les menottes, il posa son visage tout près du sien, sentant son haleine sur sa peau.

    -Alors Lyraa… On ne me reconnaît pas ?

    Le premier coup de point venait, droit sur le visage de Lyraa. Comment est-ce qu’elle ne pouvait pas le reconnaître ? Il s’en était bien douté, mais cela faisait que monter cette vieille haine en lui. La trainant avec ses menottes en dehors de la camionnette, il ne fit pas attention à Lyraa. Elle tombe ? Et bien tant pis pour elle, il continuait à la tirer jusqu’à l’intérieure.

    -Toujours rien, Lyraa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Sam 21 Aoû - 1:39

Les deux questions que je lui avait posées étaient restées en suspens, il n'avait même pas pris la peine de me répondre. Il restait là tapis dans l'ombre et le malaise montait en moi. Il me faisait peur et je me disais que je ne m'en sortirais pas. Pourquoi je m'en sortirais. Surtout vu ce qu'il disait … j'étais seule avec lui. Dieu sait ce qu'il allait me faire. Qu'est ce qui allait se passer. Les larmes coulaient sur mon visage et je ne voyais pas grand chose.

Il s'approcha de moi et je voyais un peu plus son visage, j'essuyais rapidement mes yeux avec le revers de ma manche et je le regardais d'un air mauvais. Oh non je ne lui donnerais pas la satisfaction de me voir le supplier de vivre. Il s'approchait beaucoup plus de moi et je sentais une nouvelle fois son souffle répugnant sur moi.

« Non je ne te reconnais pas connard. Pourquoi je devrais? Et toi, comment tu me connais? » mais cette question était idiote, j'étais dans les journaux, à la télévision … et je lui demandait comment il me connaissait. Mais je n'eut pas le temps de déblatérer sur l'intelligence de ce que je disais car un coup de poing atterrissait sur mon visage avec une violence rare. Je jurerais que j'avais entendu un craquement en plus de la douleur intense que le coup venait de me provoquer. Je tournais à nouveau mon regard vers lui, oh non je ne baisserais pas mon regard devant, lui c'était peut être idiot et ça le mettrais certainement plus en rage encore. Mais tant pis c'était mon caractère il fallait me prendre comme j'étais.

Il saisit les menottes et me tirais dehors avec lui. Mais il marchait trop vite pour moi et je me retrouvais aussi rapidement à terre à mordre la poussière. Mes jambes ne suivaient plus et il avançait sans se soucier de moi. J'essayais d'avancer en même temps que lui mais je tombais régulièrement et je sentait mes genoux et mes jambes souffrir. Je n'osais même pas les regarder, je sentais déjà le sang qui coulait un petit peu. Très légèrement pour le moment.

Une fois arrivée à l'intérieur il me poussait et je m'affalais sur le mur et me pris une des pierres qui sortait un peu plus que les autres, sur la joue. Je ressenti une forte douleur sous l'oeil droit. J'auais un beau bleu. Et en plus de ça, je sentais que je venais de me couper la joue. Je m'effondrais au sol j'avais les genoux et les jambes en sang.

« Non, pourquoi? Je devrais? » dis-je en lui crachant ma haine au visage.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary


Dernière édition par Lyraa E. Jones le Mar 31 Aoû - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Dim 29 Aoû - 14:11

    Non… elle ne le reconnaissait pas. Stupide fille. Il aurait du s’en douter. Personne le reconnaissait, personne s’était soucié de lui. Mais ca allait bientôt changer. La trainant avec les menottes jusqu’à l’intérieur, il la jetait violement contre un mur, avant de s’approcher à nouveau d’elle. La prenant par les cheveux, tout en la tirant la tête en arrière.

    -Oh oui, tu devrais.

    Il la lâchait brutalement et reculait de quelques pas. Il s’approchait d’une table ou quelques restes de feuilles et de plantes se trouvait. Alors qu’il prenait une clé, il reprit la parole. Ca allait surement prendre pas mal de temps pour que Lyraa puisse enfin se rendre compte à qui elle avait affaire. Mais c’était sans beaucoup d’importance, pour l’instant il n’allait pas lui offrir le plaisir de dire qui elle avait en face d’elle.

    Mais peut-être que ton succès t’es tellement monté à la tête que tu en as oublié tes anciens camarades de classe…

    Prenant une arme d’un des tiroirs, il se retournait vers Lyraa. Oh non, il n’avait aucune intention de la tuer, mais il ne voulait pas avoir de surprises.

    -Allez Superstar, on bouge.

    Il lui indiquait une porte, une porte qui menait à une vieille cave. Une cave dont il était assez fière. C’était un vieux bunker datant de la guerre qu’il avait complètement refait et sur laquelle il avait construit ses serres. Il avait refermé toute sortie et toute entrée vers le bunker. Il n’y avait aucune lumière. Lorsque Lyraa avait ouvert la porte, on voyait à peine les premiers marches d’un escalier qui allait bien loin et bien profond. Un petit sourire malsain sur son visage, il regardait Lyraa.

    -Alors ? On descends ? Ou est-ce que je dois aller chercher Devan pour te tenir la main ?

    Pointant son arme sur Lyraa, son regard devenait plus violent et sa voix plus dure.

    Descends !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 30 Aoû - 11:35

Non je ne le reconnaissais pas et il semblerait que ça soit pour ça que je payais maintenant. Il y a des fous partout, mais celui là, je l'ai en face de moi … Mais il était idiot, si je n'étais pas devenue actrice, qui se souviendrais de la certaine Lyraa E. Jones. J'atterris contre le mur avec violence et je sentis un craquement dans mon corps, je ne savais pas bien où mais ça avait craqué. Pas bon signe. Il me saisit par les cheveux en tirant ma tête vers l'arrière afin de me regarder dans les yeux et me de dire méchamment que je devrais. Un rictus barrait mon visage et je souris doucement. Ouch j'avais mal à la nuque mais il était si …

« Tu sais c'est pas comme ça que tu seras reconnu. Tu sera celui qui m'a tuée, mais rien de plus » Il me lâchais et reculais un peu. Oh je ne me faisais pas d'espoir, il me tuerais, la grande question était où, quand et surtout … comment, mais je ne lui donnerais pas satisfaction. « Et si tu me connais si bien que ça tu devrais savoir que je n'ai pas toujours été un canon de beauté ou de popularité! » je ne faisais qu'énoncer une vérité. Je ne me rappelais pas du tout de lui mais a ce qu'il disait il était ainsi un de mes camarades de classe. Je soupirais doucement … c'était les pires, ceux qui avaient pas fait grand chose de leur vie. Mais je n'y pouvais rien moi. Et puis même si on disait que la vie se jouait au lycée ou au collège, ce qui compte c'est ce que l'on fait après. Je ne dis rien mais notais les informations qu'il me donnait. Je comprenait maintenant sa colère, nous nous étions sûrement côtoyés déjà au lycée peut être même avant, mais je n'avais pas fait attention à lui. Mais je ne m'en excuserais pas, je n'y pouvais rien. On ne peut pas être amis avec tout le monde.

Il sortit une arme d'un tiroir et le pointait vers moi. Je ne dis rien mais levais simplement les bras. Je savais que je n'avais pas de chance, ces mots se martelaient dans mon crâne. Pourtant je ne montrerais jamais la peur que j'avais et que je ressentais en ce moment. Je haussais les épaules avec indifférence ce qui voulais dire « Je n'y peut rien ». Il m'indiquait une porte, il voulait que j'aille là bas? La panique traversa mes yeux l'espace d'une seconde, est ce que je quand allait être maintenant? Je me dirigeais lentement vers la porte et l'ouvrit avant de chercher l'interrupteur mais je n'en trouvait pas. Je me retournais vers lui les sourcils arqués. Il voulait vraiment que je descende là dedans? *Bien sûr idiote!* son visage était illuminé d'un sourire. Sans nul doute prenait il un plaisir intense à me voir dans cette situation. Je me retournais et posais à tâtons mon pieds sur la première marche mais quand il parlait de Devan je sursautais et me retournais vers lui. Qu'est ce que Devan faisait là dedans? Il pointait à nouveau son arme vers moi et ravalant ma salive je posais mon pied sur la deuxième marche. Puis la troisième mais il y avait de moins en moins de lumière et au bout de la quatrième, je la ratais. N'oublions pas qu'en plus j'étais en talons. Je dévalais donc l'escalier qui était très peu confortable sur toutes les parties de mon corps. Je n'avais même pas le temps de hurler pour un choc comme le suivant arrivait quelques secondes plus tard. Je m'affalais lourdement sur le sol, mou et humide. Je ne comptait même pas les membres qui me faisaient mal.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary


Dernière édition par Lyraa E. Jones le Mar 31 Aoû - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 30 Aoû - 21:35


    -Oh non, Lyraa… je ne serais pas que ton meurtrier… Puis pour l’instant je ne compte pas encore te tuer, j’ai des idées beaucoup trop amusant en tête. Bien sure si tu essaies de jouer l’héroïne, tu m’obligerais à te tuer plus vite que prévu…

    Lyraa semblait avoir du mal à croire que c’était un vieux camarade de classe. Ah compréhensible, il avait tellement changé. La fixant du regard, il était plutôt amusé par ces paroles. Oui oui, le vilain petit canard… Ce slogan devenait lourd à la fin. Car au fond, elle avait eu ce qu’elle voulait. Chose que lui n’avait jamais voulu. Elle était devenue le cygne ravissante, alors que lui était resté le vilain canard.

    -Oh mais je prétend pas le contraire… Mais t’as eu tes années de gloire au lycée, alors tu n’as pas à te plaindre. Tu as eu ton cher petit Devan et t’as réussit à le rendre complètement fou de toi… D’ailleurs je me demande si il l’est toujours autant… A l’époque il aurait fait n’importe quoi pour toi…

    Oh oui, torturer et tourmenter les filles c’était bien. Mais c’était encore plus amusant si il pouvait tourmenter quelques spectateurs. Et ce cher Devan était bien en haut de la liste. Finalement il obligeait Lyraa à ouvrir une porte et à y descendre. Ca ne durait pas longtemps avant qu’il referme la porte, la laissant complètement dans le noir. Les cris et le bruit étouffant qui suivaient par la suite, faisait apparaître un doux sourire sur les lèvres du psychopathe. Ouvrant à nouveau la porte, il se doutait bien qu’elle devait se trouver quelque part dans la cave, surement au pied de l’escalier. Mais elle était vivante car il pouvait l’entendre gémir de douleur. Tant qu’elle était vivante, ca lui allait. Qu’elle soit en piteux état ou pas, c’était sans importance. De toute manière elle n’allait pas vivre une éternité. Il refermait ensuite la porte, la verrouillait bien à clé et repartait. Oui, il partait à la chasse d’une des meilleures amies de Lyraa… Haley Scott… Oh ca allait devenir très amusant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mar 31 Aoû - 16:40

Plus il me parlait et plus j'étais prise de panique mais j'essayais de ne pas le montrer. Après tout j'étais actrice non? Mon métier était de faire semblant, je devrais bien y arriver. Mais mon métier n'avait jamais été aussi réel. Je ne lui répondis rien. Je ne voulais pas alimenter son délire paranoïaque en lui faisant le plaisir de lui répondre, même si à chaque seconde qui passais j'avais un peu plus peur. Ça n'avait vraiment rien à voir avec cette petite excursion dans les bois à la recherche de Ruby et son amour blessé. C'était beaucoup plus rare et je n'en sortirais vraiment pas indemne. Enfin … si je m'en sortais …

Un ancien camarade de classe. Qui pouvait il être. J'en avais croisé plein, des aimés des moins aimé, j'avais fais moi même partie des deux catégories mais jamais je ne serais devenue comme lui, je ne pouvais pas m'imaginer torturer des gens ainsi tout simplement parce qu'ils ne me regardaient pas dans notre enfance. Et puis je ne vois vraiment pas qui il pourrait être. Le seul vrai souffre douleur que GH High ait eu c'est Marcus Jenkins mais à part ça personne n'avait vraiment été tourmenté. Et je savais que ça n'était pas Marcus, j'avais vu son visage, et il ne me disait rien du tout. IL faut dire que maintenant il était foutu comme une armoire à glace. S'il avait été ainsi avant on l'aurait remarqué.

Il me faisait remarquer que j''avais moi aussi eu mes années de gloires au lycée. Peut être, mais je n'avais rien demandé. « Peut être, mais tu crois que je l'ai voulu? » c'était à moitié vrai, les reclus rêvent toujours de reconnaissance mais quand même. « Mais je ne me plaint pas, c'est pas de ma faute si j'ai réussi ma vie contrairement à toi » dis-je d'un air méchant.

Quand il se mit parler de Devan mon sang se glaçait. Pourquoi est ce qu'il parlait de lui tout d'un coup, qu'est ce que Devan avait à voir la dedans. « Devan et moi c'est du passé, une amourette de lycée » oh ça me coutait de dire ça, mais si ça pouvait empêcher ce cinglé d'aller après Devan, je ferais tout pour. « Je doute qu'il me voie encore ainsi maintenant. Le lycée est une époque lointaine pour nous, les choses ont changé. ». dis-je d'une voix que je voulais sûre de moi. Je ne voulais pas qu'il s'en prenne à Devan non je préférais mourir, le supplier à genoux de me tuer, même à petit feu mais qu'il ne le touche pas. Pas lui. Surtout pas lui. Mais je me garderais bien de le lui dire, car il le ferait avec encore plus de plaisir. Et puis, Devan et moi n'étions plus ensemble. Je savais qu'il était avec Mélissa et qu'il l'aimait. Mais après tout il n'avait plus rien à faire avec moi. Je préférais me persuader de ça. Ça m'aiderait à ne pas craquer puisque je ne savais pas pour combien de temps je serai là.

La chute dans la cave fut longue et semée de plein de choc. Mais je ne put pas voir l'état dans lequel j'étais car il n'y avait pas de lumière. Je gémissais doucement les larmes baignait mon visage et j'essayais de les essuyer d'un revers de main. J4entendis la porte s'ouvrir et un léger filet de lumière en haut, très haut. Je ne sais pas sur combien de mètres je suis tombée mais … Il referma la porte violemment et je me demandais s'il était parti.

... Un peu plus tard ...

Combien de temps est ce que je suis restée là. Recroquevillée sur moi même. Après avoir retiré mes chaussures elles ne me servaient à rien, la terre était humide et pour le moment j'avais trop peu de forces pour me relever, mes jambes étaient certainement couvertes d'ecchymoses et je soupçonnais même de m'être entaillée à plusieurs endroits car je sentais une légère odeur de sang frais.

... Un peu plus tard ...

Je n'entendais rien, je ne voyais rien, je ne sentais que mon corps entier comme une plaie géante. Qu'est ce que je pouvais faire. Au bout d'un moment j'essayais de me relever et y arrivait mais vraiment avec peine. Je tâtonais dans le noir afin de voir quel espace j'avais. Très petit. Pas plus de six mètres carrés. Et la pièce semblait nue il n'y avait rien, pas de table de chaise rien du tout sauf moi.

... Un peu plus tard ...

Je me recroquevillait sur moi même et tâtais maintenant mon propre corps à la recherche des bleus mais surtout des plaies ouvertes. J'en trouvais une ou deux, une au niveau du bras gauche juste en dessous du coude. Une autre à l'intérieur de la cuisse. Et une troisième dans le bas du dos, la plus inaccessible. Je décidais de sacrifier ma jolie robe, de toutes manières elle devait être toute souillée et en déchirait comme je pouvais – n'oublions pas que je suis dans le noir – des bandelettes afin de stopper hémorragie aux trois plaies. Ce fut fastidieux mais j'y arrivait tout de même. Je tentais de me lever et tâtais à nouveau mon corps. La robe était complètement en charpie qu'elle ne me servait à rien. Je décidais donc de la retirer. Je ne voulais pas jouer la maligne ou autre, mais les derniers morceaux de tissus qu'il restait pourrait me servir si j'avais encore d'autres blessures. Et à ce qu'il disait j'en aurais d'autres. J'entrepris donc de creuser un petit trou au bas de l'escalier juste derrière afin d'enterrer la robe.

... Un peu plus tard ...

Creuser, creuser, creuser, mes ongles me faisaient mal et devaient être en sang, je ne voyais rien, je ne pouvais que sentir la profondeur à tâtons. Mais quand ça me parut asses profond je mit la robe – enfin ce qu'il en reste – dedans et recouvrais le tout. J'essayais d'égaliser afin qu'on ne se rende pas compte de cela. Mais j'étais bien idiote si je pensais que je pourrais retrouver cette robe.

... Un peu plus tard ...

Le temps m'était toujours inconnu et j'avais l'impression d'être ici depuis déjà des mois. La sueur et la terre se mélangeaient sur ma peau et formaient une boue collante qui tenait tout de même un peu chaud. Je ne savais pas si j'avais réussi à dormir. Je décidais finalement de tenter de remonter voir si je ne pouvais pas ouvrir la porte. Chose risquée car monter n'était pas le problème. Descendre le serait. Je posais ma main sur la première marche et essayais de gravir les escaliers sur les genoux. Mais ma douleur à la cuisse m'empêchait d'aller vite. Le bandage maison que j'avais fait ne tiendrais pas bien longtemps. Je réussis à remonter jusqu'en haut mais il n'y avait pas de poignée. Désespérée je me collais à la paroi en métal de la porte peut être rouillée, est ce que j'en étais à me demander ça non? Je sentais mon ventre nu et ma poitrine contre le froid de la porte et je commençais à frissonner. Est ce que j'avais bien fait de ne me retrouver qu'en sous-vêtements pour bander mes blessures qui de toutes manières avaient toute les chances de s'infecter? Mais je n'y pensais pas, l'oreille collée à la porte, j'essayais de taper de toutes mes forces contre la porte. J'avais encore l'espoir fou que quelqu'un passerait par la et m'entendrais.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mar 31 Aoû - 19:32

    Il avait peut-être un peu exagéré sur la dose d’Haley ou alors Lyraa était plus tenace qu’Haley en ce qui concernait la morphine? Ah et puis tant pis, tôt ou tard elle allait bien se réveiller. La sortant de la voiture, il la ramenait à l’intérieure. Tout comme Lyraa, il lui avait attaché des menottes. Il fut surprit d’entendre Lyraa frapper contre la porte. Elle avait réussit à monter ? Et bien, plus tenace qu’il l’aurait cru. Déposant Haley dans un coin de la pièce, il allait donc ouvrir la porte, vu qu’il semblait que Lyraa souhaitait sortir de là. Sortant le revolver de l’arrière de son vieux jeans, il ouvrait brutalement la porte. La lumière devait éblouir un court instant Lyraa. Il la regardait stupéfait. Qu’est-ce qu’elle avait fait de sa robe ? Et qu’est-ce qu’elle souhaitait avoir comme réaction de sa part, vêtu de si peu ?

    -Tu as donc réussit à monter jusqu’en haut ? Quel dommage que tu vas devoir redescendre.

    Ca fut un coup de pied brutale en direction de Lyraa qui était supposé la d’équilibré et la faire tomber à nouveau en arrière, direction le noir totale. Au point ou il était, il se trouvait majestueux. Oui, il avait réussit chaque coup et il était sure que son plan diabolique allait pouvoir s’accomplir jusqu’à la fin. Maintenant il fallait encore qu’il kidnappe la petite fugitive. Mais il devait faire attention à ce stupide marshal qui trainait autour de Ruby. Car tant qu’il était près d’elle, ca n’allait pas être facile. C’est ce qu’il avait remarqué dans la forêt, mais tôt ou tard elle allait bien se retrouver seule. Après tout, Ruby était une solitaire. Il entendit les cris de Lyraa mais y prêtait que très peu d’attention. Il semblait qu’Haley revenait peu à peu à elle. Il devait agir vite. S’approchant d’Haley, il la prit dans ses bras et descendait à l’aide d’une lampe torche jusqu’en bas. Il attachait Haley avant que cette dernière soit consciente de tout au mur à l’aide de menottes. Puis se tournait vers la jeune actrice, qu’il finit par prendre brutalement par les poignets pour l’attacher à côté de son amie.

    -Ayez un peu patience, on va bientôt pouvoir s’amuser. Mais il me manque encore un élément. Je vais le chercher et puis notre petite fête va pouvoir commencer.

    Il se retournait et remontait l’escalier. La porte se refermait et elles se retrouvaient dans le noir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Scott
    ***Rising Star & Mum ***

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Toujours quelque part à Green Hill
Citation : Pour rester soit même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à vous rendre comme n'importe qui il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer et cette bataille n'a pas de fin.
Métier : Chanteuse / Prof de langues à mi-temps
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 29 ans
Santé:
30/100  (30/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mer 1 Sep - 18:15

    Je me réveillais doucement. Ou est-ce que j’étais ? Je sentais qu’on me portait, mais mes sens ne voulaient pas m’obéir. Mes paupières refusaient de s’ouvrir. Peu de temps après des voix se faisaient entendre. Je ne reconnaissais aucune voix… quoi que… ces cris… si si… cette voix me disait quelque chose. Mais mon cerveau semblait être en compote, car je n’arrivais pas à me souvenir de quoi ce soit. Tout à coup, je sentais quelque chose de froid. Du sol. J’étais à terre. Puis le métal. J’ouvrais finalement les yeux. Il faisait noir, très noir. Au début je pensais que mes yeux avaient du mal à s’adapter, mais puis je me réalisais que l’endroit ou je me trouvais était noir, très noir. Je bougeais, j’arrivais à me bouger ! Mais très vite je me rendais compte que le métal que j’avais senti quelques instants plus tôt était des menottes. On m’avait attaché ! Je voulais crier, mais il n’y avait rien qui sortait. Ma gorge était sèche. Mais j’entendis une voix. S’amuser ? J’avais du mal à comprendre quoi ce soit. Au moment ou ma voix semblait retourner, la porte se refermait brutalement et la petit lueur de lumière qui s’était trouvé dans cette pièce, disparaissait d’un coup.

    -Nooooon !!!

    Je n’avais pas encore réalisé que je n’étais pas la seule ici. Tout à coup je sentais une présence à côté de moi. Je sursautais légèrement. J’avais toujours pas comprit que les cris que j’avais entendu et que la personne à côté de moi, n’était personne d’autre que Lyraa, ma meilleure amie.

    -Qui ? Qui êtes-vous ?

    Aux premières paroles de l’inconnu à côté de moi, je la reconnus toute suite ! Et si je n’avais pas été attaché, je me serais surement jeté dans ses bras.

    -Lyraa ?!! Qu’est-ce que tu fais ici ? On est ou ? Pourquoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Sam 4 Sep - 0:36

La chute fut une nouvelle fois un vrai calvaire, je n'avais même pas remarqué qu'il avait amené quelqu'un avec lui. Je « rebondissais » sur les marches et de nouvelles plaies s'ouvraient dans d'autres endroits, je ne savais. Je le sentais. Tout mes membres me faisaient mal. Je n'avais même pas eu le temps de lui répondre quoi que ce soit, je ne m'en sentais pas la force. Je ne réalisais pas que dans ma chute je hurlais. La surprise. Et puis j'étais abasourdie par la douleur.

J'étais affalée par terre, dans la poussière, complètement salie par cette terre qui maculait le sol. Les membres me faisaient tous mal, comme si je pouvais les sentir tous séparément. Je vis grâce à la lampe torche qu'il braquait sur moi un léger aperçu de mon pauvre corps. Je crois que j'aurais préféré ne pas avoir de lumière. Il était tout couvert de bleus de plaies et il y avait beaucoup de sang. De mon entaille à la cuisse je sentais la douleur la plus vive. Je n'arrivais même pas à bouger, pourtant qu'est ce que j'aurais donné pour avoir la force de me lever, le pousser et courir dans les escaliers, retrouver mal liberté. Mais j'étais trop faible. Vraiment trop. Je me demandais pourquoi il était descendu, il voulait me refaire monter et tomber à nouveau? Une nouvelle chute et je suis sûre que je mourrais. Ces marches sont assassines.

Je fermais les yeux en attendant qu'il m'emporte à nouveau là-haut, mais non, ce qu'il fit me surpris encore plus. Il me saisit violemment par les poignets, sans bien entendu faire attention à aucune de mes blessures et plaies et me tirais en arrière pour m'attacher les poignets. Je l'entendais à peine et comme la douleur inondait mon crâne je n'avais toujours pas ouvert les yeux, c'était comme si mes paupières pesaient chacune une tonne. Amuser? Patience, manque un élément. Qu'est ce qu'il voulait dire. Je réalisais seulement qu'il y avait quelqu'un d'autre que moi ici quand je l'entendit hurler -Nooooon !!! c'était une voix que je connaissais, une voix qui m'était familière. Mais je n'arrivais pas mettre un nom dessus.

« Qu'est ce que? » murmurais-je doucement, former des mots était presque mission impossible, je sentais ma lèvre inférieure enflée comme un ballon. « Y'a quelqu'un? ».

J'étais bien loin de me douter que c'était Haley, mon ouïe était un peu en sourdine et j'avais du mal à reconnaître cette voix. Elle semblait me connaître pourtant. « Qui c'est? Je ne … » ma douleur à la cuisse me donnait du fil à retordre. Je laissais échapper un gémissement de douleur. Il faisait noir et tout d'un coup je réalisais qui se trouvait à quelques centimètres de moi. « HALEY!!! » dis-je avec le peu de forces qu'il me restait. pourquoi est ce que ma meilleure amie se trouvait dans la même situation que moi. « Je sais pas … faut que … je … » je ne put pas finir ma phrase parce qu'en même temps que je parlais je faisais ce que je voulais : bouger. « Change de position. » J'essayais de le faire en tirant sur les menottes et m'en servant pour faire appui. Ca faisait très mal, mais ça me permetterais de pouvoir me reposer et éventuellement d'examiner une nouvelle fois à tâtons mon corps pour repérer les blessures.

« Quel jour on est? » demandais-je instinctivement, je ne savais pas si ça faisait des jours, des semaines ou des mois que j'étais captive, le temps me paraissait tellement long.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Scott
    ***Rising Star & Mum ***

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Toujours quelque part à Green Hill
Citation : Pour rester soit même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à vous rendre comme n'importe qui il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer et cette bataille n'a pas de fin.
Métier : Chanteuse / Prof de langues à mi-temps
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 29 ans
Santé:
30/100  (30/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Sam 4 Sep - 23:01

    Lorsque j’entendais la voix de Lyraa, lorsque je me réalisais qu’elle se trouvait à mes côtés et qu’elle était blessée, mes pensées furent très lucide tout à coup. Comme ci on venait d’ouvrir une petite porte pleine de lumière dans mon cerveau. Le sentiment d’être encore à moitié endormi était parti comme le noir devant la lumière.

    -Lyraa…. Ca va ?

    Je m’inquiétais beaucoup lorsque je l’entendais parler. Elle n’allait pas bien, je l’entendais dans ma voix, mais je ne pouvais pas la voir, à vrai dire je ne voyais rien du tout. Lorsqu’elle me demandait quel jour on était, je fus surpris par sa question. Elle n’allait quand même pas me dire qu’elle était ici depuis plusieurs jours ?

    -Lundi…

    J’étais surement la plus stupide fille qu’on pouvait trouver sur terre. Me voila dans une situation dangereux, une situation dans laquelle on ne pensait jamais se retrouver, prisonnière d’un fou, car qui pouvait bien faire une telle chose ? Et vous savez à quoi je pensais alors que je me trouvais dans le noir ? Menotté, assise dans une cave froide et humide ? Je pensais à une chanson que j’avais écouté, il n’y a pas si longtemps. Oui, j’étais stupide, comme ci je ne me réalisais pas que j’étais en danger, qu’il y avait peu de chance de s’en sortir de cette misère. Mais j’étais supposé faire quoi d’autre ? Lyraa était blessé et j’avais peur pour elle. Puis mes pensées allaient directement vers Jamie et je priais pour que Dean s’occupe bien de lui, qu’il n’a pas de problèmes avec Nathan… Car si jamais je n’étais plus là… J’avais pas fait de testament, Jamie ignorait qui était son père… Non je ne voulais pas penser à tout ca, alors j’essayais de trouver une échappatoire. Et la seule échappatoire que j’avais trouvé pendant toutes ces années… Et bien c’était la musique.

    -Tu sais à quoi je pense ? A cette chanson de Ron Pope… A drop in the ocean. A change in the weather… I was praying that you and me might end up together. It’s was like wishing for rain as I stand in the desert… J’aurais pas cru que j’allais arriver à le pardoner… Il a dit quoi après que Jamie et moi on est parti?

    Et oui, je me comportais comme si on était entrain de boire un bon café dans mon salon, comme si ce qu’on était entrain de vivre n’était pas réelle. Alors que ce l’était bien. Mais j’étais inquiète pour Lyraa. Combien de jours est-ce qu’elle était ici ? Est-ce qu’elle perdait beaucoup de sang ? Est-ce qu’elle avait mal (Ah stupide question bien sure qu’elle avait mal !). Mais j’étais dans l’incapacité de l’aider et j’espérais qu’au moins en lui parlant je lui ferais peut-être oublier la douleur ? Je pouvais toujours espérer. Tout comme je pouvais espérer que Dean débarque pour nous sauver, mais je doutais fort qu’il puisse me retrouver et surtout si vite….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 6 Sep - 0:29

Haley, j'en avais les larmes aux yeux de la savoir à mes côtés. D'une parce que je n'étais plus seule et de deux parce que je réalisais que mon petit un énoncé un peu plus tôt voulais dire qu'on était toutes les deux dans une galère pas possible.

« Haley, qu'est ce que .. tu fais .. là » dis-je reprenant mon souffle de temps en temps à cause de cette saleté de douleur à l'intérieur de la cuisse. Je soupirais. Je me demandais ce que je pourrais lui dire, je ne voulais pas lui mentir, Haley était ma meilleure amie, mais je ne voulais pas l'inquiéter pour rien non plus. *Enfin Rien Lyraa l'espace de quelques secondes où tu as vu l'état de ton corps, tu as vu que tu étais couverte de bleus et de plaies. Tu sais que ça pourrait être grave si ça s'infectait.* mais je ne voulais pas l'inquiéter vraiment pas. Mais en même temps Haley était Haley, elle avait reconnu à ma voix qui j'étais. Elle me connaissais tellement bien. Et savait quand je mentais. Je pensais être bonne actrice, mais quand je devait jouer les blessées ça n'était que du maquillage, là j'aurais tout donné pour que ça en soit. Je ne dis rien je me contentais de soupirer difficilement en changeant de position.

On était Lundi. J'avais enfin une notion du temps. Une petite, mais soit j'étais la que depuis quelques heures vu que le dernier repère temporel que j'avais était le dimanche de l'enterrement de Mélinda, ou bien plusieurs semaines avaient passées. J'espérais que ça serait la première solution. Et puis en y réfléchissant ça devait être celle là, sinon j'aurai plus ressenti la faim. Ah maintenant que je pensais à la nourriture j'avais vraiment envie de manger j'ignorait l'heure, mais ma gorge se faisait sèche et mon estomac se mit à grogner fort.

« L'enterrement c'était ... » je savais qu'elle saurait ce que je voulais dire, elle était venue à l'enterrement de ma Tante avec Jamie et Nathan. Je fermais les yeux, c'était le noir total, bien sûr même avec les yeux ouverts c'était le noir total, mais quand ils étaient fermés je pouvais m'imaginer des choses. Que je n'étais pas ici. Que j'étais ailleurs. J'espérais que dehors Steven me cherchais se demandais où j'étais, où je pouvais être et je regrettais amèrement d'être aussi cruelle avec lui tout les jours, de ne pas lui laisser sa chance. Il était bel homme et faisait tout ce que je lui demandais sans broncher. Et j'étais vraiment méchante avec lui, je devrais le laisser être libre ou alors essayer de vraiment ressentir quelque chose pour lui. Faire plus que faire semblant d'essayer. Devan n'étais plus là et ne serais plus là et je n'y pouvais rien. Alors que Steven se montrait parfaitement gentil et agréable. Je donnerai tout pour qu'il se demande où je suis qu'il remue ciel et terre pour me retrouver, mais à quoi je pouvais m'attendre avec le comportement que j'avais eu. Même Anton et Wendy les deux dernières personnes que j'avais vu n'auraient pas envie de savoir où j'étais. Je soupirais et sentais des larmes couler le long de mon visage. Mes deux mains étaient attachées ensemble à je ne sais quoi, un tuyau je supposais. J'essayais de regarder avec les mains si il y avait un moyen de tordre le tuyau mais non. En tâtonnant je trouvais une des mains d'Haley. Je posais doucement ma main sur la sienne et ça m'apaisais beaucoup. Savoir que quelqu'un était là à côté de moi. Même si j'étais dans un état pitoyable et que notre avenir était fort incertain. J'étais plongée dans mes pensées.

On disait que quand la mort nous frôlait on voyait tout de notre vie, nos défauts, nos réussites. Moi ce que je voyais c'était tout simplement que je n'étais pas heureuse. Que personne ne s'inquièterait de mon absence tellement j'étais méchante et peu soucieuse des autres. Je ne laisserai pas beaucoup de peine certainement. C'était égoïste, et peu réaliste. Mais que voulez vous, enfermés dans une cave, sans nourriture, sans lumières … on ne pense pas forcément très clairement.

En me parlant de nouveau Haley me fit sursauter et provoqua une douleur dans le bas du dos, je l'avais oubliée cette fichue plaie. Je serrais les dents et écoutais mon amie me parler. De cette jolie musique que j'aimais moi aussi. Puis elle parlait de Dean. Je souris dans le noir. Au moins elle avait quelqu'un dehors qui se souciait de ce qui pouvait lui arriver.

« Pas grand chose de plus que ce que je pensais. Mais simplement qu'il t'aime comme un fou. Qu'il n'a toujours aimé que toi. Que pour le moment on gardait ça secret pour Jamie et les autres. Une nouvelle à la fois. » je souris doucement « Vous êtes fait pour être ensemble Hales, je l'ai toujours su. Et j'ai toujours su que tu lui pardonnerais un jour ou l'autre. Il fallait juste que tu t'en rendes compte toi même! Et tu sais que je garderais n'importe quel secret que tu me diras. ». Je soupirais doucement et posais ma tête contre le mur.

Tout d'un coup je sentis un grand froid s'emparer de moi. Je me sentais très faible et ma tête commençais à me tourner. Je ne savais pas ce qui se passait. Mais j'étais très peu vêtue maintenant. Je n'aurais jamais du déchirer ma robe j'aurais du me douter qu'a un moment où un autre j'aurais froid dans cette cave sombre et humide.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Scott
    ***Rising Star & Mum ***

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Toujours quelque part à Green Hill
Citation : Pour rester soit même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à vous rendre comme n'importe qui il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer et cette bataille n'a pas de fin.
Métier : Chanteuse / Prof de langues à mi-temps
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 29 ans
Santé:
30/100  (30/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mer 8 Sep - 18:03

    -L’enterrement était hier… C’est depuis hier que tu es ici?

    Oh je m’en voulais de ne pas avoir remarqué qu’elle n’était pas chez elle. Mais j’aurais jamais cru qu’une telle chose allait se passer. Qu’elle allait se faire kidnapper, que j’allais me faire kidnapper… C’était tellement insensés… Qu’est-ce qu’il nous voulait ? De l’argent ? Je n’y comprenais rien, je ne voyais à vrai dire aucune autre raison pourquoi on se serait fait kidnappés. Après tout, je n’avais pas d’ennemis et je pensais que c’était de même pour Lyraa. Lyraa n’avait pas prit la peine de me répondre sur ma demande si elle allait bien. Bien sure qu’elle n’allait pas bien, malheureusement je ne pouvais pas voir à quelle point c’était grave. Est-ce qu’elle perdait du sang ? Beaucoup de sang ? Ou est-ce qu’il s’agissait d’une fracture ? Je savais strictement rien et être entouré du noir n’aidait pas à y voir plus clair et ca commençait à m’agacer de ne rien voir. Pourtant mes yeux avaient déjà du s’adapter, mais le problème c’était qu’il n’y avait aucune petite trace de lumière, alors difficile pour les yeux de s’adapter si il n’y a rien de lumière. Finalement je ne voyais pas d’autre moyen d’aider Lyraa. Il fallait parler et essayer de lui changer l’esprit. Et parler de Dean était le premier sujet qui me traversait l’esprit.

    -Oui… je sais pas si je l’ai vraiment pardonné, Ly’. Je savais tout simplement que si il voulait faire partir de la vie de Jamie que je devais me jeter à l’eau, que je n’ai jamais arrêté de l’aimer. Puis au fond, je veux vraiment créer cette petite famille dont j’avais rêvé depuis le lycée. Et Dean est le seul avec qui je me vois vraiment habiter ensemble et avoir des enfants. Mais ca ne va surement pas être facile… Jamie… j’ignore comment il va réagir. Et j’aurais toujours peur qu’il me trahit à nouveau, et aucune promesse de sa part peut effacer cette peur.

    Dean… Ou est-ce qu’il était ? Au moins Jamie était avec lui et je savais qu’il ferait n’importe quoi pour Jamie, qu’il ferait tout pour le protéger et cela me rassurait.

    -Tu penses qu’il veut de l’argent ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Sam 11 Sep - 23:11

HIER! L'enterrement était hier ça ne faisait donc que quelques heures que j'étais là. Je ne savais pas si je devais me réjouir ou non parce qu'il semblait que ce malade voulait nous garder longtemps et vu l'état que j'étais en si peu de temps je ne donnais pas cher de ma peau au bout de quelques jours. Je frissonnais doucement et répondit « Heu non pas vraiment. Plutôt tôt ce matin … » si elle pouvait me voir elle me verrait rougir « Je suis allée en boite hier pour me changer les idées et je me suis bien pris une cuite. J'ai vu Wendy et Anton ce qui m'a énervé et quand je suis sortie bah … » j'étais énervée. Et j'avais peur de ce qui allait de se passer, ce que nous allons vivre, et surtout parce que je ne savais pas si nous nous en sortirions vivantes et en un seul morceau. J'avais vraiment peur. « Et puis quand j'ai repris conscience j'étais dans son van. Et depuis je suis là, mais je ne sais pas vraiment depuis combien de temps je suis ici. »

Je soupirais et posais ma tête contre le mur froid, je commençais vraiment à avoir très froid et je frissonnais de plus en plus. Les murs étaient presque gelés et l'air était maintenant frais. Je ne savais même pas si on était dans l'après midi ou le soir ou autre.

Je remerciais Haley de me parler d'autre chose que la situation dans laquelle nous étions. Je crois que je n'aurais pas pu le supporter si nous nous étions apitoyées sur notre sort. Ça paraissait peut être un petit peu bizarre. Mais nous étions comme ça. C'était bien mieux pour nous.

« Ca prendra du temps Hales, mais ça n'est pas impossible. Je sais qu'il a mis ta confiance à rude épreuve, mais crois moi il s'en veut énormément. Et puis on connait toute les deux Ruby elle n'est pas un ange. » je fermais les yeux parler de ça me détendais et me détournais de notre réel problème. « Et puis regarde il a préféré rompre avec Serena avant de faire quoi que ce soit. Je ne dis pas qu'il voulait rompre avec toi à l'époque, mais il a beaucoup changé, moi qui l'ai vu ces sept dernières années je peux te le dire. »

Elle me parlait de ses rêves de familles avec Jamie et Dean et ça m'arrachait une petite larme. Oui ils étaient parfait tout les trois. « C'est l'évidence même Hales. Vous êtes fait pour avoir votre petite famille tout les trois. C'est ce en quoi j'ai toujours cru! » je rigolais doucement avant de me reprendre pour pouvoir souffler. Ma douleur à la cuisse ne cessait pas bien au contraire. « Jamie est un petit bout de chou très intelligent ma chérie c'est normal ton appréhension mais tu sais je pense que ça se passera bien. » dans le noir je souriais car oui quelque chose en moi me disait que tout se passerait bien avec Jamie. « Il sait ce que Dean a représenté pour toi, et il apprécie beaucoup Dean, je ne pense pas que savoir que Dean est son père l'étonnerait autant que tu le penserais. »

Puis elle me demandais si je pensais qu'il voulait de l'argent. « Non je ne pense pas, sincèrement pas. Je crois qu'il cherche … quelque chose comme la reconnaissance. Il m'a dit qu'on le connaissait au lycée et au collège et qu'on a jamais prêté attention à lui. Du moins il me disais ça a moi. » j'ouvris les yeux « J'imagine qu'il nous fait son Marcus Jenkins sauf que lui n'est pas Maire. Mais il est empli de haine. »

J'essayais de me recroqueviller sur moi même mais ça fut difficile alors je soufflais beaucoup et fortement à cause de la douleur à la cuisse. Mais si je ne me recroquevillais pas j'allais geler de froid.

« Le plus bizarre c'est qu'il ait parlé de Devan … et de ce qu'il pourrait faire pour moi. » osais-je dire à Hales parce que je me demandais réellement pourquoi il avait parlé de ça … je ne voulais pas qu'il touche à Devan, surtout pas à lui.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 13 Sep - 15:54

    Un peu secoué, je regardais devant moi. Ou est-ce que je me trouvais ? Dans une voiture, car je voyais la route. J’essayais de bouger, mais j’avais trop mal aux côtes et je voyais assez flou. Mon cerveau semblait marcher aux ralentis, j’essayais de me souvenir de ce qui s’était passé… Je me souvenais de Dean, Brenan… On avait eu une dispute… Mais je ne me souvenais plus réellement du sujet. A propos de quoi est-ce que j’avais bien pu me disputer avec lui ? C’était assez flou dans ma tête, j’étais parti sans lui dire au revoir et puis… la douleur. Qu’est-ce qui m’était arrivé ? Je continuais à chercher dans ma mémoire. Un accident… on m’avait renversé. Doucement j’essayais de me tourner afin de voir le visage du conducteur. Mais la voiture s’arrêta brusquement et ca fut à peine que ma tête ne touchait pas la vitre de devant. Peu de temps après je sentis des bras qui me tirait hors de la voiture, je gémissais face à la douleur que mes côtes me faisaient. Par contre si j’avais mal, ma vue s’était amélioré et je remarquais bien vite que je n’étais pas près de l’hôpital ou encore près d’un cabinet médicale. Des plantes… Serre… Au milieu de nulle part. Mon cerveau m’envoyait plein de signaux alarmants. Tout ca était pas bon signe et avant que j’eu le temps de commencer à essayer de me débattre, on se trouvait déjà à l’intérieure. Comme un stupide sac de courses il me poussa contre le mur. Mon souffle se coupa un court instant, je me retournais finalement, tout en restant assise, j’étais pas sure de trouver la force de faire face à la douleur et d’essayer de me lever. Je ne connaissais pas l’homme devant moi, du moins son visage ne me disait rien. « T’es qui, toi ? « La politesse n’avait jamais été mon grand fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Scott
    ***Rising Star & Mum ***

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Toujours quelque part à Green Hill
Citation : Pour rester soit même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à vous rendre comme n'importe qui il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer et cette bataille n'a pas de fin.
Métier : Chanteuse / Prof de langues à mi-temps
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 29 ans
Santé:
30/100  (30/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 13 Sep - 22:01


    Ly’ me parlait qu’elle était ici depuis ce matin… Je me posais plein de questions pour le pourquoi, mais je me taisais. Je ne me sentais pas capable de parler de notre situation. Ainsi je changeais rapidement de sujet et parlait de Dean, premier sujet qui me venait à l’esprit. J’hochais doucement la tête.

    -Oui, je sais que Dean n’est pas le seul fautive dans l’histoire. Et crois moi je veux sincèrement oublier cette histoire mais j’ai peur… j’ai peur que dès qu’il a son portable coupé que je me commence à me faire des fausses idées… Je n’ai pas envie de devenir la petite copine hyper jalouse. J’ai jamais été ainsi… Mais avec tout ce qui s’est passé, j’ai peur de réagir ainsi à présent avec lui.

    -Oui… Serena… Parfois je dois avouer que je me sens comme Ruby. J’ai cassé son couple avec Dean. Je sais bien que c’est pas ma faute et que c’est loin d’être la même chose qu’avec Ruby… Mais Serena doit quand même en souffrir. Et on connaît tout les deux à quoi ca ressemble d’avoir le cœur en miettes.


    Oui, je savais bien que j’étais pas Ruby, heureusement d’ailleurs ! Mais cela n’empêchait pas que je me sentais un peu coupable pour la rupture entre Dean et Serena. Après tout il l’avait quitté pour être avec moi. Puis on parlait de Jamie et je souris doucement. C’est vrai qu’il était vraiment un petit bonhomme très intelligent.

    -Oui.. Peut-être..

    En parlant du kidnappeur, j’arqua un sourcil. De la reconnaissance ? Mais je ne dus pas me poser les questions à haute voix, car Lyraa me donnait plus d’informations. Quelqu’un du lycée ?

    -Et tu n’as aucune idée de qui il peut s’agir ?

    Personnellement je ne l’avais pas vraiment vu, car j’avais été encore trop dans les nuages pour avoir vu son visage et encore moins pour le reconnaître. Devan… Je tournais ma tête vers Lyraa, même si je ne pouvais pas la voir.

    -Devan ? Qu’est-ce qu’il vient faire là-dedans ? Tu ne penses quand même pas que… T’as entendu ? Il est de retour on dirait ?

    J’avais coupé ma phrase car j’avais cru entendre du bruit venant d’au dessus, bien sure, ca pouvait très bien être mon imagination. Après tout, se retrouver dans une pièce glaciale dans le noir totale, cela n’aidait pas à avoir les esprits très claires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 13 Sep - 22:21


    Bien qu’elle bougeait de nombreuses fois dans la voiture, elle était trop secoué par l’accident pour se réaliser qu’il ne l’amenait pas à l’hôpital. Ce ne fut que lorsqu’ils arrivaient aux serres et qu’il la trainait jusqu’à l’intérieure, qu’elle commençait à se réaliser en quoi elle s’embarquait. La jetant contre le mur, tout comme il avait fait avec Lyraa, notre psychopathe allait prendre soin de bien fermer la porte derrière lui. Se tournant vers la brunette, un sourire amusé s’affichait sur ses lèvres lorsqu’il entendit la question de Ruby.

    -Toujours une langue de vipère à ce que je vois… T’as pas beaucoup changé, on dirait.

    Il ouvrait la porte de la cave, poussait sur un interrupteur qui déclenchait plusieurs lampes se trouvant dans la cave. Et oui, attention les yeux les filles. Prenant l’arme, il le pointa sur le dos de Ruby tout en l’attrapant par le bras. L’obligeant à descendre jusqu’en bas.

    -Franchement les filles… vos mémoires sont vraiment minuscules. Aucune de vous trois me reconnaît ? Ah j’espère que vos héros seront plus intelligent que vous…

    Poussant Ruby contre le mur ou était attachés Lyraa et Haley, il l’attachait à son tour, serrant bien fort les menottes, car il ne faisait pas confiance à une fugitive. Ensuite il prit une chaise et s’asseyait en face d’elles.

    -Bon alors… on commence avec qui ? Pas de réponse ? Et bien c’est bien dommage… Je vais devoir vous obliger à choisir ? C’est une démocratie les filles… Vous pouvez quand même choisir une d’entre vous avec qui je vais commencer ? Lyraa… Haley ou Ruby ? Et toi Haley ? Tu choisis qui ?

    Oh oui, c’était cruelle de leur donner ce choix, mais si ils ne choisissaient pas il allait en prendre une aléatoire et ca n’allait pas être beau à voir… Quoi que… Même en choisissaient une ca n’allait pas être très beau, mais ca serait moins cruel. S’approchant avec un couteau près du visage de Lyraa.

    -Si vous ne me dites pas un nom je vais commencer à mutiler chacun de vous, jusqu’à ce que vous me dites un nom.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Lun 13 Sep - 23:12

    Pas beaucoup changé ? Quoi ? Il me connaissait ? Je le regardais mais rien.. Je ne le connaissais vraiment pas ou alors j’avais perdu une partie de ma mémoire lorsqu’il m’a renversé… mais non, impossible. Tout à coup, il ouvrait une porte et pointa une arme sur moi. Ah oui… je savais que ca ne sentait pas bon ici. Il me tirait par le bras, m’obligeant à me relever et je ne pus m’empêcher de grimacer face à la douleur que mes côtes me faisaient ressentir. Mais dans quel cauchemar est-ce que je venais encore de mettre les pieds ? Descendant dans une cave, je sentais trop bien l’arme pointé sur mon dos, je ne pouvais rien tenter. Du moins pas encore. Mais je fus choqué de voir Lyraa… si peu vêtue et en mal condition et puis Haley… Attachées toutes les deux contre le mur. A croire que ce cauchemar pouvait réellement devenir plus grave. Peu de temps après je me retrouvais à mon tour attaché contre ce mur… avec des menottes tout ce que je détestais. Ca me rappelait les deux fois que le marshal avait réussit à me capturer… Ah des bons souvenirs. Mais mes souvenirs furent coupés court lorsque la voix de ce fou se fit à nouveau entendre. « Et bien si tu voulais ressembler à Michael Jackson… Je pense que tu devrais demander ton argent de retour, car je suis navrée de te l’annoncer mais ta chirurgie plastique n’a pas réussit du tout. » Ah bah quoi ? C’est pas parce que j’étais attaché et que j’avais mal aux côtes que j’allais devenir plus gentille. Non mais faut pas rêver. La suite fut perturbant. Héros ? « Et je peux savoir qui tu vois comme héros ? Car franchement les héros ca n’existe plus de nos jours… T’as vu vraiment trop de films de cowboy’s à mon avis. » La suite fut encore plus étrange. Choisir ? Je ne répondis pas et me contenta de regarder Haley et Lyraa à tour de rôle. Puis l’inconnu s’avançait vers Lyraa avec un couteau. Yeah.. Mutilation… Vrai film d’horreur et malheureusement je connaissais trop bien la vie pour savoir que les gentils allaient débarquer juste à temps. La vie ne marchait pas comme ca. C’était pas une vie à l’eau de rose. Ah bien sure, ces deux petites poupées à côté de moi essayaient encore à y croire. Une vie de famille heureux, de l’amour éternelle et tout les autres ingrédients pour une vie parfaite. Mais moi j’avais déjà abandonné l’idée d’une vie parfaite il y a bien longtemps. Je regardais Lyraa. Franchement qu’elle se fait coupé en petits morceaux ou pas ca ne me faisait vraiment rien… Et pourtant elle m’avait aidé, même si au fond c’était surtout pour Devan… Devan… Ah et merde… Coincé. Je savais que ca risquais de lui briser le cœur de voir Lyraa souffrir, de la voir morte ou encore défiguré simplement parce que personne de nous voulait dire un nom. « T’as qu’à me montrer ce que tu as dans le ventre… De toute facon si on doit y passer, je préfère y passer la première. Pas envie de les voir pleurnisser et supplier. » Et non messieurs et dames, j’étais pas altruiste. Je ne faisais que penser à Devan et tout ce qu’il faisait pour moi. Et je voulais pas qu’il souffre à cause de moi, pas si j’avais su y changer quelque chose. Fidèle pour les quelques amis que j’avais, c’était surement la seule qualité que j’avais…. Puis même si c’était pas vraiment son souhait, Lyraa m’avait quand même aidé. Quant à Haley… Ah elle était mère à ce que j’avais comprit par Dean. Et puis je ne détestais pas Haley. Je détestais que peu de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mar 14 Sep - 0:02

Mon dieu ça faisait peu de temps et j'étais déjà dans cet état. Il fallait dire qu'il m'avait poussé par deux fois dans les escaliers, n'importe qui aurait été dans le même état que moi. Mais bon j'avais été la première à avoir été capturée et même si je pensais qu'il s'en était pour le moment plus prise à moi j'étais également celle qui avait le plus d'information sur lui. Enfin si on peut appeler ça des informations des déductions plus.

La présence d'Haley était agréable à mes côtés mais malheureusement pas autant que le serait des pansements, un peu de morphine ou tout simplement de l'eau pour laver les plaies. Mais je faisais avec ce que j'avais. Elle me parlait de Dean et ça me faisait sourire. Ils étaient fait pour être ensemble et j'en étais convaincue. Il fallait juste qu'elle se le mette dans le crâne. Bien sur les choses n'étaient pas facile, mais est ce que les choses étaient vraiment facile pour tout le monde. Non si tout était simple il n'y aurait plus aucun intêret. Elle disait qu'elle avait peur de devenir une maniaque du contrôle et possessive et jalouse. On ne pourrait pas lui en vouloir, mais ça s'estomperait avec le temps. « C'est bien normal comme réaction tu sais, mais ça passera avec le temps tu lui refera confiance, et puis une chose est sûre, c'est en essayant que tu verrais. » je disais ça comme si nous avions un avenir en dehors de cette cave. J'étais stupide ou quoi? Non je savais bien que nous n'avions pas de futur que la vie que j'imaginais – et uniquement pour Haley notez – était impossible parce qu'il y avait aucune chance de s'en tirer vivante ou indemnes. Encore pour moi je comprenais qu'il n'y avait aucun futur après tout je n'étais pas l'exemple de la fille que l'on a envie de sauver, non? Mais Haley merde, Hales était mère de famille, elle serait regrettée, Dean, Nathan, JAMIE! J'en venais même à penser que ma mort ne pourrait que servir, parce qu'après ça les ventes et l'audimat de N&D ne pourrait qu'augmenter et si mourir permettait à Hales de s'en sortir j'hésiterai pas. Grand geste ou autre? Non pas trop, mais j'étais là et je pensais de plus en plus aux choses et de plus en plus je ne voulais pas revoir les autres, la vie. Après tout tout les gens que j'aime sont partis ou sur le point de le faire. Mélinda est morte et Maman va retourner chez elle avec son nouveau mari. Wendy et Anton ne me supportent pas. Devan est avec Mélissa et c'est tant mieux. Steven trouvera d'autres filles qui ne méritent bien plus que moi. Et mon père n'a même pas bougé ses fesses de Newport pour venir à l'enterrement de celle qui m'a presque éduquée. Alors quel interêt?

Je partait une nouvelle fois dans mes délires – pas forcément si délirants que ça – et c'est la voix d'Haley qui me ramenait à la réalité. Une rélité en définitive bien plus facile que celle que mon esprit fabriquait. Elle parlait de Serena. « Tu ne seras jamais comme Ruby Hales, puis tu n'as pas couché avec lui avant qu'il quitte Serena. Et puis vous avez choisi de ne justement pas faire cela. » je soupirais « Les cœurs en miettes on connait ça oui, mais on n'est ni les premières ni les dernières à qui sa arrive. Et puis Serena est forte elle s'en remettra, ne t'inquiètes pas. Après tout tu as fini par t'en remettre et moi aussi. Ce qui compte c'est le temps. Elle est belle elle est intelligente elle a la vie devant elle. » je disais ça et je refusais d'aller voir Devan pour épargner la douleur de Mélissa. Que de contradictions.

Puis nous parlions du kidnappeur, j'avais l'étrange sensation de l'avoir déjà vu mais sans pouvoir dire ou. C'était pas physique mais plus une atmosphère générale. « Non pas du tout, je sais que je l'ai déjà vu,il me l'a dit et j'ai des impressions de déjà vu en regardant ses yeux même dans la presqu'obscurité. Mais rien de plus. » Mais ce qui me faisait peur c'était qu'il mentionne Devan, ça je ne le supporterais pas. « Je ne sais pas. Je ne veux pas qu'il … » des larmes coulaient sur mes joues quand je pensais à ce qu'il pourrait faire à Devan mais je ne pur finir ma phrase tout comme Haley puisque comme elle l'avait dit on entendait un bruit.

Nous nous taisions mais je gelais de froid. Tout d'un coup j'entendis la porte s'ouvrir en grand et TOUT D'UN COUP les lumières s'allumaient. Je dus fermer les yeux tellement la douleur de cette lumière si forte sur mes rétines étaient fatale. J'avais pas vu le jour depuis … six heure de matin et même là il ne faisait pas réellement jour. J'ouvrais les yeux peu à peu et voyait mon corps. C'était encore pire que je ne l'avait pensé. De nouvelles plaies étaient ouvertes et j'avais perdu beaucoup de sang. Du sang à moitié séché et frais se coagulait peu à peu sur mon corps et la plaie à l'intérieur de la cuisse était mal en point et devenait presque noire. Je levais les yeux vers l'escalier je n'osais pas regarder Haley qui avait vu maintenant mon état. Je ne pouvais et voulais pas lire la vérité dans ses yeux. Il prenais la parole. Non je ne me souvenais pas de lui. Qu'est ce que ça changerait. Je reconnus Ruby. * Tiens il semble que le dévalement des marches c'est seulement pour moi … * pensais-je amèrement alors qu'il venait à son tour l'attacher près de nous. Ruby mon dieu pourquoi elle il aurait pu prendre le premier SDF du coin ou le violeur du quartier que ça ne m'aurait pas dérangé mais pourquoi elle? J'écoutais Ruby parler des héros qui n'existaient pas et pour une fois j'étais d'accord avec elle. Je ne pus m'empêcher de rire quand elle eut fini de parler de dit en ajoutant de l'eau à son moulin « TU sais on n'est plus bloquées à l'époque du lycée NOUS » je crachais presque ce « nous » à son visage « le prince charmant ou le superhéro on n'y croit pas! » mes yeux lançaient des éclairs et je ne savais pas d'où me venait cette force alors que je sentais mon corps si faible. « Je ne sais d'ailleurs pas si on y a déjà cru. »

Il nous demandait maintenant avec qui il commençait et j'en déduisais qu'il avait toutes les personnes qu'il voulait. Mais pourquoi nous. Pourquoi maintenant et pourquoi comme ça? Je le regardais horrifié il voulait que l'on choisisse celle qui sera torturée. Je regardais tour à tour Ruby puis Haley mais restais muette. J'eut un mouvement de recul quand il s'approcha de moi et me cognais la tête contre le mur avec un bruit sourd. * Ben vas-y aussi mâche lui le travail détruit toi toute seule! * j'avalais abruptement ma salive et retint un cri quand il approchait un couteau de mon visage. Oh il ferait ce qu'il disait je le savais bien. Il me l'avait trop montré pour que je ne le croie pas. Et puis sinon pourquoi nous avoir ici toutes les trois?

Au moment où j'allais ouvrir ma bouche il fallait que cette stupide Ruby ouvre son claquet. Je tournais la tête vers elle et la regardant méchamment et dit durement « Ruby tu fermes ta gueule! » je regardais Haley à côté de moi je ne voulais pas la laisser seule mais je ne voulais pas non plus qu'elle se fasse torturer. Quant à Ruby .. ah Ruby c'était autre chose, je ne la portais pas dans mon coeur mais que dire, je ne voulais pas non plus qu'il la torture. Et comme j'étais pas dans un très bon état, autant continuer comme ça, en bas je ne serais pas d'une grande utilité et peut être qu'a elles deux en meilleur état que moi pourraient essayer de penser plus clairement. Ce dont je n'étais absolument plus capable maintenant. « Première arrivée, première servie! » Je ne regardais même pas Haley et me contentais de regarder Ruby avec insistance pour qu'elle la boucle.

Un grand sourire s'afficha sur le visage du malade, il devait prendre son pied en sachant qu'en réalité on se battait pour savoir qui aurait le « privilège » de passer en premier dans ses mains. Je me poussais un peu me mettant dos à Haley pour qu'il puisse accéder aux menottes et me détacher. Je jouais les chevaliers? Que nenni. Si je restais là je risquais fort de m'évanouir j'avais besoin de bouger un peu de plus au point où j'en étais, un coup de plus ou de moins ne serait pas grand chose. Je le regardais sortir les clefs des menottes ce même sourire affreux toujours aux lèvres. * C'est pas comme ça que tu marqueras des points avec les filles mon gars! *

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mar 14 Sep - 17:58

Orde à poster :

-Burning Nightmare
-Haley Scott
-Ruby O'Neill
-Lyraa E. Jones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burning Nightmare
PNJ
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Mer 15 Sep - 15:26

    Alors qu’il avait finit d’attacher notre meurtrière, cette dernière voulait encore une fois de plus se faire entendre. Ah c’était vraiment incroyable comme Ruby pouvait avoir une langue de vipère. Mais cela ne le touchait pas, oh non. Par contre il fut surprit d’entendre que Lyraa commençait à suivre l’exemple de Ruby.

    -Oh mais je ne parle pas du prince charmant sur son cheval blanc, les filles. Je parle d’un certain agent du FBI amoureuse d’une chanteuse… Je parle d’un certain Marshal qui semble avoir succombé aux charmes d’une meurtrière et je parle d’un capitaine dans l’armée qui essaie de dissimuler ses sentiments d’amour envers un amour de jeunesse….

    Et oui, aucun des trois filles devaient lui raconter des betîsses, il les avait observer bien longtemps pour remarquer que Devan était toujours fou de Lyraa. Que Dean et Haley étaient fait pour être ensemble. Et que ce con d’un Marshal avait succombé, comme beaucoup d’autres hommes, aux charmes de Ruby. Lorsqu’il demandait avec qui il pouvait s’amuser en premier, ca fut la grande gueule qu’était Ruby qui l’ouvrait en première. Mais qui fut bien fit mis à carreaux par Lyraa. Passant son regard sur les trois femmes, il prit une mine de réfléchir quelques secondes, avant de détacher Lyraa.

    -Je pense que tu as raison, Lyraa. Surtout que ca va me prendre beaucoup plus de temps pour obtenir le même résultats….

    Il l’avait détaché et l’obligeait à monter. Tout en la regardant, il finit par rire doucement.

    -Franchement, faudrait quand même que tu essayes de m’expliquer pourquoi tu as enlevé ta robe. Tu espérais quoi ?

    Montant les escaliers, il lui indiquait une pièce. Encore une fois, il s’agissait d’une pièce ou la lumière du jour ne pouvait pas pénétrer car il n’y avait aucune fenêtre. La pièce était assez grande, mais vide. Il n’y avait qu’un cercueil en métal, déposé dans un coin de la pièce. Il avait allumé la grande lampe et obligeait Lyraa d’avancer en direction de la boîte métallique.

    -Ouvre le et rentre dedans… Imagine toi donc que tu joues Dracula… Malheureusement je suis pas sure que tu arrives à sortir du cercueil vivant….

    Ses yeux devaient noir comme la nuit, un sourire machiavélique se dressa sur ses lèvres, ouvrant le cercueil d’un geste brutale, il poussa Lyraa afin qu’elle s’installe dedans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Scott
    ***Rising Star & Mum ***

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Toujours quelque part à Green Hill
Citation : Pour rester soit même dans un monde qui s'évertue jour et nuit à vous rendre comme n'importe qui il faut gagner la plus rude bataille qu'un humain puisse livrer et cette bataille n'a pas de fin.
Métier : Chanteuse / Prof de langues à mi-temps
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 29 ans
Santé:
30/100  (30/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Jeu 16 Sep - 21:08

    Toujours en parlant de Dean, je devais bien admettre que Lyraa avait raison sur beaucoup de choses, néanmoins en parlant de Serena, je souris doucement et lui demandait très vite si elle avait donc déjà fait la rencontre de cette Serena ? Car bien sure on était entrain d’en parler, mais je ne l’avais jamais vu. Je ne savais pas si elle était grande, mince, belle, intelligente….

    -Mmm tu parles de Serena comme si tu la connaissais… C’est le cas ?

    Peut-être qu’en effet Lyraa avait déjà fait la rencontre de Serena. Après tout, elle avait gardé contact avec Dean et aurait donc bien pu voir sa petite amie… non Ex-petite amie à présent. J’ignorais toujours qui pouvait bien être notre kidnappeur et lorsque Lyraa mentionnait Devan, j’entendais que sa voix se brisait. Mais je n’eu pas le temps de terminer ma phrase ou d’essayer de la réconforter car du bruit se faisait entendre et peu de temps après j’étais aveuglé par la lumière. Ca prit pas mal de temps avant que mes yeux s’adaptaient à nouveau à la lumière, par contre j’avais bien reconnu la voix de notre ravisseur ainsi que… RUBY ?!! Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Alors que tout le monde se mit à parler d’héros, moi je ne disais rien. Car au fond j’avais toujours dit à Jamie que son père était un héro et c’était surement une stupide idée de ma part… mais j’avais l’impression que l’inconnu nous connaissait beaucoup mieux qu’on le croyait. Lorsque je voyais que Ruby était attaché, j’étais un peu surprit, je l’aurais plus vu à côté du kidnappeur plutôt du notre…. Peu de temps après Lyraa fut menacé et sa fut encore une fois Ruby qui ouvrait sa bouche. Moi-même je ne savais pas quoi dire ou quoi faire. C’était un fou et quoi qu’on risquait de dire ou de faire, je doute fort que ca allait le faire changer d’avis et de ne pas mettre son plan en exécution (importe le plan qu’il puisse avoir en tête). Finalement ca fut Lyraa qu’il prit et je tapais doucement ma tête contre le mur. Pourquoi est-ce qu’elle n’avait pas laissé Ruby se sacrifier ?! Car la laisser seule avec cette pétase… C’était demandé des problèmes. Contre toute envie, je voyais Lyraa quitter la cave, la porte se refermait et je me retrouvais avec Ruby. Et je refusais tout conversation avec elle. Serrant mes lèvres l’une sur l’autre, je me contentais de ne rien dire et de ne pas regarder dans sa direction. Priant en même temps que Lyraa allait bien et qu’il n’allait pas la tuer ou la torturer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby O'Neill
It's better to burn out than to fade away
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 06/05/2010
Localisation : Hiding in the dark of Green Hill
Citation : Catch Me If You Can, Marshal....
Métier : Recherchée pour Meutre
Multicompte : Non

My Life
Age du Personnage: 27 ans
Santé:
50/100  (50/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Jeu 16 Sep - 23:27


    Je me demandais réellement qui il pouvait bien être. Sarcastique comme toujours, je n’hésitais aucun instant à ouvrir ma grande gueule. Bah oui, j’étais bien consciente que j’avais une grande gueule, mais voila tout mon charme, non ? Enfin soit, je continuais donc à parler lorsque soudainement il se mit à parler de Brenan. Brenan ? Qu’est-ce qu’il venait faire là dedans ? Qu’est-ce que mon marshal venait faire dans cette histoire ? Il attendait que Dean, Brenan et Devan viennent nous sauver ? C’était sa son plan ? Est-ce qu’on servait que d’appât ? Oh non…. Je ne voulais pas qu’il arrive quoi ce soit à Devan. Il avait déjà subit assez de choses par ma faute. J’étais la première à vouloir passer entre les mains du kidnappeur, surtout parce que j’avais pas envie de rester tout le temps enfermer ici, attendant mon tour. Mais Lyraa tournait son regard vers moi et me disait de la fermer. Je la regardais amusé, mais ne dit rien. Finalement elle me ressemblait sur certains points, même si elle ne voulait pas l’admettre. Ah peut-être que dans une autre vie on aurait pu s’entendre ? Puis mon regard tournait vers Haley… Génial… me voila coincé avec elle. Puis il entrainait Lyraa jusqu’en haut et je me demandais ce qui pouvais bien passer dans sa tête. J’avais peut-être connu quelques voleurs et meurtriers et quelques hommes sadiques, mais jamais un psychopathe. Car il me fallait pas longtemps pour me rendre compte qu’on n’avait pas affaire à un simple kidnappeur ou meurtrier. Tout seul avec Haley, je me doutais bien qu’elle ne voulait pas me parler. Et bien tant pis pour elle, mais moi j’allais parler. Je murmurais doucement. « Il te recherche… Dean… Je l’ai vu aujourd’hui. Et il était fou inquiet. Je pense qu’il va avertir tout le FBI pour te retrouver… » J’aurais bien voulu y ajouter avec sarcasme qu’elle avait de la chance, mais je ne le fit pas. Car je craignais que cette chance… je l’avais malheureusement aussi. Mais je ne voulais pas que Brenan vienne me secourir. Il avait déjà prit une balle pour moi et ca l’avait mit dans un de ses états… oh non je ne voulais pas le revoir dans un état pareil ou encore pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   Ven 17 Sep - 2:03

Elle me demandais si j'avais déjà rencontré Serena, oui je l'avais déjà croisé oh peu de temps, mais elle me semblait quelqu'un de bien qui rendait Dean heureux. Mais Dean ne pourrait être réellement heureux qu'avec sa jolie Haley.

Le fou nous parlait des héros et je devins pâle quand elle parlait de Devan Dean et je suppose de ce Brenan. * Quoi? * j'eut un rictus. « Qu'est ce que tu es sais après tout. C'est pas comme si tu faisais partie de nos vies et que tu nous connaissais sur le bout des doigts. Les apparences peuvent être trompeuses. » dis-je simplement, qu'il ne fasse rien à Devan c'était tout ce que je demandais. A Dean et même à ce Brenan que je n'avais rencontré qu'une fois non plus, mais c'était pas eux que j'aimais et l'égoïsme m'emportait un peu. J'avais tellement envie que l'armée l'appelle justement et l'envoie à l'autre bout du monde pour ne pas que ce taré mette la main sur lui.

Il nous demandait de choisir qui torturer en premier. Et non par acte de bravoure je m'en doutait – puis elle le disait elle même – Ruby se proposait d'être la première. Quelle idiote. Si il y avait bien quelqu'un qui devait rester en forme le plus longtemps c'était elle et Haley, les moins touchées – pour le moment malheureusement – par le fou pour essayer d'y voir plus clair. Franchement si Ruby nous connaissait mieux elle saurait que l'on était pas du genre à nous apitoyer sur notre sort, ni Haley ni moi. Et elle avait beau jouer les dures autant qu'elle voulait elle était tout de même ici avec nous. Je soupirais puis me tournais un petit peu pour le laisser me retirer les menottes et me mettre debout. J'avais énormément de mal à poser les pieds par terre et encore moins à avancer. Chaque pas était un supplice mais il n'en avait rien à faire. Je trébuchais une fois en bas des marches mais il m'obligeait à me relever et monter, chaque pas m'arrachaient une douleur incommensurable et j'étais à la limite de m'évanouir sous le poids de la douleur. JE ne dis rien quand il me demandait pourquoi j'avais retiré mes vêtements. Il n'avait peut être pas vu que j'avais essayé de faire des garots et des compresses à certains endroits? Peut être était il mal-voyant, mais je ne lui donnerait pas le plaisir de lui répondre. Je tournais la tête vers lui et crachais entre mes dents « T'occupes » dans le coin de l'oeil je voyais Ruby et Haley en bas, je leur fis un faible sourire pour les rassurer mais je n'étais pas convaincue moi même …

En haut il m'indiquait une autre pièce une toute nouvelle. Il n'y avait presque rien. Juste un espèce de cercueil en métal. J'avançais avec douleur toujours et il me faisait signe d'aller vers cette boite. Il voulait que j'entre dedans. Je tournais la tête vers lui ne faisant toujours pas ce qu'il me disait mais un sourire mauvais se dessinait sur ses lèvres et il ouvrit la boite et m'y poussais. Mes genoux déjà bien endoloris rencontrèrent le métal avec douleur. J'essayais de m'allonger dedans dans une position pas trop désagréable. Qu'est ce qu'il allait me faire. Il ferma le couvercle bruyamment et je l'entendis rigoler.

Le métal froid avait au moins l'avantage d'apaiser la douleur que je ressentais dans mon corps. Vous dire les endroit ou je n'avais pas mal serait préférable à faire la liste des endroit qui me causaient une douleur aiguë mais tout d'un coup tout s'arrêta je ne ressentais plus rien. Je le voyais juste au loin. Je savais que c'était lui, je reconnaitrais sa silhouette parmi la foule. Je le vois qui se retourne et qui me souris. * Devan … je crois que je peux mourir heureuse. * Mais j'étais loin d'être morte – enfin techniquement parlant – et Devan était loin de moi. Mais ça moi je n'en étais pas consciente. Ce n'est que quand j'entendis des cris que l'image de Devan se dissipait et que je retombais dans la réalité. Moi. Seule. Enfermée. Cercueil. Vivante. … Je commençais à taper de toute les misérables forces qu'il me restait sur le couvercle.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} Scenario I : Beware Girls [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} Scenario I : Beware Girls [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Hi boys and girls
» scenario star wars miniature
» Anegdote avec vos nabz..... On n'a pas fini d'en rire :-D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bring Me to Life :: || Green Hill || :: Alentours :: Les Serres-
Sauter vers: