Bring Me to Life
Bienvenue à Green Hill

Rejoins-nous le plus vite que possible, soit en créant un nouveau personnage, soit en prenant l'un des postes pré-définis disponibles, sans oublier de consulter avant tout le règlement & le contexte

N'attends plus une seconde =)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Dim 13 Juin - 3:48


Caring is Creepy
ft. Anton & Wendy Clarke-Jones

    Ce matin était un jour difficile, je n'avais pas voulu y penser depuis mon arrivée ici, mais disons que c'était ce qui avait tout chamboulé. C'était aujourd'hui l'enterrement de ma tante. Je me levais doucement du lit. J'avais demandé à Steven de rester cette nuit. Il était à côté de moi dans le lit. Je le regardais en soupirant. Puis je me levais et me dirigeais vers la salle de bain. Je retirais ma robe de nuit et ouvrit le robinet de la douche. JE passais un pied pour vérifier la température et quand elle fut comme il fallait j'y entrais entièrement. JE sentait l'eau s'infiltrer doucement dans mes cheveux et perler sur ma peau. Ca faisait tellement du bien. J'aurais tant aimé rester là, sous cette douche, toute la journée au lieu de devoir en sortir et affronter la réalité. La dure réalité. Quand je sortais je m'enveloppais dans un peignoir en éponge chaud et agréable. Puis en retournant dans la chambre je constatais que Steven n'était plus là. J'entendais dans le salon des voix de gens qui parlaient. Ma mère devait être réveillée elle aussi. Je suivit le bruit des voix et vit sur la table du salon un énorme petit déjeuner. Je les regardais attablés à discuter comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Est ce que j'avais rêvé, ou c'était un rêve encore, cet énorme petit déjeuner. Je souris et ils me remarquèrent enfin. Ma mère se levait et vint me prendre dans ses bras. Je posais ma tête sur son épaule accueillante qui m'avais tant manqué. Puis je la regardais dans les yeux lui demandant si elle avait bien dormi, si elle allait. Elle ne répondit rien mais hochais la tête. Steven me prit à son tour dans ses bras et déposa un baiser dans mon cou. Je souris puis allais m'asseoir. Dans une assiette je pris une crêpe. Je la beurrait lentement avant de la manger en silence, je n'avais pas envie de parler, pas pour le moment. Je bus lentement une gorgée de jus de fruit multi-vitaminé avant de manger une deuxième crêpe, avec de la confiture cette fois-ci. Puis je me levais et leur dit simplement. « Je vais m'habiller, Je reviens. »
    Je me rendais à nouveau dans la chambre et sortit de l'armoire la tenue que j'avais prévue pour l'enterrement. Des collants transparents, une jupe crayon noire, une chemise manche longue blanche, un chapeau et un noeud papillon défait autour des épaules. Je pris mes lunettes de soleil et ramassais dans un petit sac à main les affaires nécessaires. Quand je revenais au salon, tout le monde était prêt pour partir à l'église. « Toujours pas de nouvelles de papa? » demandais-je doucement l'air dépité. Non ma chérie, je pense qu'il n'y aura que toi et moi. je soupirais puis nous montions toutes les deux dans la voiture de Steven et roulions en direction de l'église. Mélinda n'était pas religieuse mais, on avait envie de lui dire au revoir dans des conditions décentes.

    Nous arrivions à l'église et il y avait déjà tout le monde. Du côté de la famille, je reconnus entre autre ma cousine éloignée, Emma Roberts. Et puis également deux jeunes personnes on aurait dit un couple. tout deux étaient bruns et semblaient tristes. Je reconnus ma grand mère que j'allais saluer et le premier mari de Mélinda. Si j'avais encore espéré que mon père soit là à l'église au moins je ne voyais nulle part le bout de son nez. Ma belle mère et mes demis frères et soeurs non plus. Mais je ne vois pas pourquoi ils l'auraient fait. Ils ne connaissaient pas Mélinda. Les portes de l'église s'ouvrirent. Steven qui me tenait par la main me lâcha après m'avoir embrassé doucement et rejoignait les places réservées aux amis et connaissances du défunt. Les rangs pour la famille étaient aussi bondés que pour les amis et connaissances. Plein de gens que jene connaissait pas. « Hébien il y en a du monde » murmurais-je à ma mère. Oui, aux enterrements ... les gens sont comme des vautours, ils viennent de partout pour savoir si leur nom était dans l'héritage. C'est pour ça que j'ai du repousser de beaucoup la cérémonie/ je soupirais. On pouvait en effet voir à leur visage qui était là pas chagrin et douleur, et qui l'était par profit. Mais je n'eut guère le temps de regarder plus en détail qui il y avait, puisque la cérémonie allait commencer. Assise au premier rang, ma main dans celle de ma mère, j'écoutais la cérémonie sans réellement la voir. Quand je me retournais pour voir où était Steven, j'aperçut Devan quelques rang derrière lui dans la rangée de chaises à côtés. Je lui souris doucement puis remarquais qu'à côté de lui se trouvait Mélissa. Elle lui tenait fermement le bras, comme s'il risquait de s'enfuir. Je regardais à nouveau l'estrade. Ma mère y montait maintenant, on lui avait demandé de faire un petit discours. On m'avait demandé de le faire mais j'avais refusé, et puis c'était ma mère qui s'était occupée de tout ça.

    Une fois la cérémonie terminée, comme toujours, le curé demanda aux personnes qui n'étaient pas de la famille de partir et laisser les proches se recueillir. Puis enfin nous sortions tous de l'église. Sur le parvis se trouvaient encore certaines personnes. Steven me rejoignit aussitôt que je posais un pied dehors. Puis plusieurs personnes venaient nous adresser leurs condoléances. La plupart des membres de l'équipe de tournage se trouvaient là, pas mal de personnes de la ville. Haley, Nathan et Jamie étaient aussi venus. Dean également mais sans Serena. Il y avait des gens que je ne connaissait même pas. Les gens commençaient à partir pour aller vers le cimetière. Les gens des pompes funèbres mettaient le cercueil dans la voiture. Je me retournais et vit que la place était presque déserte. Il restait Devan qui s'approchait de moi doucement. Je souriais faiblement et quelques larmes s'accrochaient dans mes cils que je n'avais pas pris la peine de maquiller ce matin. Il posa sa main sur mon épaule puis en souriant d'un air gêné me dit simplement Toutes mes condoléances Lyraa. puis il se tourna vers ma mère et dit doucement Madame Jones. J'aurais préféré vous revoir en d'autres circonstances. puis il posa a nouveau son regard sur moi et ma mère préféra s'éclipser pour aller m'attendre avec Steven dans la voiture. Il plongeait ses yeux dans les miens puis doucement me pris dans ses bras. Mais notre étreinte ne dura pas assez longtemps à mon goût mais je n'avais pas la force de dire quoi que ce soit. « Merci d'être là Devan. » murmurais-je doucement. En regardant derrière lui je vis Mélissa qui l'attendait. Je lui fis un signe de tête puis dit « Tu devrais y aller. On ne fait pas patienter une jolie fille. » et je désignait Mélissa qu'il regardait. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais plus rapide que lui je posais mon doigt sur sa bouche « Ne dis rien Devan. ». Ce qu'il fit il déposa un baiser sur ma joue puis tournais les talons vers Mélissa qui l'attendait. Je le regardais partir puis montait dans la voiture avec Steven et ma mère. Aucun d'entre eux ne me posa une seule question.

    Il y avait déjà beaucoup de monde au cimetière. Doucement nous procédions tous derrière le cercueil à travers le cimetière jusqu'à arriver a un trou. La stèle était très jolie, du marbre blanc. La pièce qui serait posée dessus plus tard se trouvait un peu plus loin. Nous nous regroupions autour et attendions la mise en terre. Elle ne tarda pas. Tout le monde jeta chacun son tour une rose blanche dans le trou avant de partir. Je regardais Devan s'éloigner, main dans la main avec Mélissa, un sourire naquit sur mes lèvres, sans savoir pourquoi pourtant. Haley vint me faire une bise et Jamie me fit un gros câlin avant de partir eux aussi. Puis ça fut au tour de Dean.

    Une fois de retour chez moi je soupirais et me laissait tomber sur le canapé. Les choses n'étaient pas facile, vraiment pas mais il fallait bien les affronter. Ma mère avait organisé un petit repas le soir, mais je n'avais aucune envie d'y aller. « Je crois que je ne vais pas y aller au dîner Maman. Je ne me sent pas vraiment bien. » je soupirais et fermais les yeux. Je la sentit déposer un baiser sur mon front puis dire que ça n'était pas grave. Je m'allongeais sur le canapé et plongeais dans un sommeil profond.

    A mon réveil la maison était vide. Il était tard, enfin ... 20heures passées. Maman était sûrement au dîner. Et Steven, peut être avec elle ou je ne sais où. Il n'était pas dans la maison. Je soupirais je n'avais pas la moindre envie de rester ici. J'avais envie de sortir, de crier, de danser. La soirée en compagnie d'Haley il y a quelques semaines m'avait donné envie de recommencer. J'avais envie de me prendre une cuite monumentale. Je retournais dans ma chambre et me changeais. Des collants noirs et une robe à fines bretelles bleu céruléen. Une ceinture imitation croco' et une demie queue de cheval.

    J'entrais dans la boite de nuit et pris directement un verre de vodka. Elle me brûlait la gorge mais j'adorais cette sensation. Puis les verres s'enchaînèrent. un, deux trois, au bout du cinquième j'étais déjà sur la piste de danse à remuer comme une folle et pas forcément toujours en rythme avec la musique. Mais je m'en fichais, j'étais stone, j'étais bourrée, mais pour une fois dans cette fichue journée, je me sentais bien.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary


Dernière édition par Lyraa E. Jones le Dim 2 Jan - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Clarke-Jones
Anton
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 08/06/2010
Métier : Dealeur
Multicompte : Bryan Badgley

My Life
Age du Personnage: 18
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Sam 19 Juin - 17:21

Si Anton n'avait pas eu autant la tête dans les nuages, il se serait sûrement souvenu de l'enterrement de la tante de Lyraa. Y serait-il allé? Non, sûrement pas, même si il avait toujours adoré les enterrements de gens qu'il ne connaissait pas. C'était un peu comme les mariages pour lui: une occasion de picoler du bon champagne gratuitement. Mais il venait à peine d'arriver à Green Hill et avait bien autre chose en tête que d'aller à un stupide enterrement qui était lié à sa "nouvelle famille" qu'il était censé accepter. Alors non, heureusement qu'il n'y était pas allé, ou il aurait sûrement passé tout son temps au fond de l'église à somnoler, bercé par les paroles d'un prêtre persuadé de l'existence de Dieu. Ridicule. Anton avait donc passé sa matinée à roupiller comme un bébé, dans le King Size Bed rempli de gros coussins et de grosses couettes qu'il avait demandé à l'Hôtel. C'était quelque chose qu'il adorait: avoir l'impression d'être perdu dans les couettes, d'en avoir toujours plus, et surtout, de pouvoir se retourner 50 fois dans son lit tout en sachant qu'il n'avait absolument rien à faire, donc aucune raison de se lever. Sur sa porte, un joli "DO NOT DISTURB" était affiché, et il entendait bien ne pas être dérangé avant au moins 15H, heure qu'il jugeait respectable pour se lever. Pas besoin de petit déjeuner, les nutritionnistes disent toujours n'importe quoi, ce qui est important, c'est le sommeil.

Il s'était donc réveillé aux alentours de 14H mais avait passé tout son temps au lit à regarder des dessins animés à moitié endormi. Puis il avait appelé le room service et avait demandé un brunch: oeufs, bacon, yaourt, jus d'orange, confiture, tout ensemble, de toute façon c'est la même chose dans l'estomac. Il savait que sa soeur travaillait et qu'il allait devoir passer la journée tout seul. Dans sa tête, tout était très clair: il voulait visiter la ville, s'acheter de la bière, trouver des lieux sympa ou passer les soirées, et éventuellement passer voir comment se préparait le tournage de la série. En fin de compte, une fois son brunch terminé, Anton tituba jusqu'à la salle de bain et se fit couler un bain, dans lequel il laissa tomber quelques produits moussants. En attendant que le bain coule, il se laissa tomber la tête la première sur l'oreiller, et ne rouvrit les yeux que quelques secondes, lorsqu'il se demandait de quoi parlait le dessin animé. Puis, il coupa la télévision, et alla jusqu'au lecteur de CD. C'était quelque chose qu'il adorait dans les Hôtels de Luxe: avoir de quoi écouter de la musique. Il mit Jefferson Airplanes et monta doucement le volume. Puis il prit une Bible qui se trouvait dans l'habituel tiroir des Hôtels, et déposa de la cocaïne dessus. Il s'assit sur le lit, devant la Bible, et sortir un billet de 100$ de sa veste, le roula, et sniffa un peu de Coke avec. Il prit ensuite une cigarette qu'il tassa sur la cocaïne afin de lui donner un meilleur goût, puis, clope au bec, il se déshabilla, avant de se laisser glisser dans le bain brûlant et plein de mousse. Il alluma sa cigarette, déposa doucement le briquet sur le côté, et tira une latte, puis deux, les yeux fermés, savourant le goût et la musique. Il finit par s'endormir, et il était sûrement une des rares personnes à arriver encore à dormir après 12h de sommeil, et sous drogue en plus de ça ! Il fut réveillé par un coup sur la porte, et sursauta. Il se leva, mit une serviette autour de sa taille et alla ouvrir et tomba nez à nez avec une employée de l'Hôtel. C'est vrai, il avait oublié qu'il avait demandé une voiture de location. On lui tendit les clés et on lui fit signer un papier, puis, il referma la porte, et couru s'habiller. Ses lunettes de soleil sur le nez, il sortit de l'Hôtel et alla faire un tour en ville. Il réussit à parler à quelques jeunes et à avoir l'adresse d'une boîte de nuit, où il comptait bien passer la soirée. Il alla s'acheter des vêtements classes, repassa a l'Hôtel pour se changer, et se mit en route.

La boîte était plutôt sympathique, surtout pour un bled pareil, et Anton s'était attendu à bien pire que ça. Bon, ce n'était pas non plus le grand luxe, mais le lieu était tout de même esthétique, et donc agréable. A peine arrivé, il repéra deux filles et alla leur parler, leur proposant qu'il paye le champagne pendant qu'elles lui parleraient un peu de la ville. Rapidement, il n'y eut pas une, mais une dizaine de bouteille de champagnes qui furent englouties, et il y avait de plus en plus de monde à la table d'Anton. Après tout il avait l'habitude, les gens s'incrustent toujours quand il y a des verres gratuits. Anton écoutait la musique et regardait les ombres qui se dessinaient sur la piste de danse, lorsqu'il en remarqua une qui lui était familière. Lyraa? Oui, c'était bien elle, et elle avait l'air sacrement bourrée...marrant ! Anton se leva et enjamba la bande de filles qui était assise autour de lui. Il prit une coupe de champagne en plus de la sienne et se dirigea vers la piste de danse ou se trouvait sa chère demi-soeur. Il se planta devant elle histoire d'être sur de ne pas s'être trompé et lui tendit la coupe de champagne :

- Tiens, au point ou t'en es, ça te fera pas de mal !

Elle eut l'air surprise de le voir ici, surtout qu'ils ne s'étaient pas encore vus depuis son arrivée. Et débarquer comme ça devant elle sans même lui dire bonsoir, ça pouvait effectivement être assez surprenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy Clarke-Jones
    Elle est Nature, mais c'est de la HAUTE-COUTURE

Elle est Nature, mais c'est de la HAUTE-COUTURE
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 26
Localisation : Hilton Hôtel
Citation : Money Money Money
Métier : Assistante de direction à la boutique Chanel
Multicompte : // Lyraa E. Jones //

My Life
Age du Personnage: 18 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Mer 21 Juil - 0:21

    Les journées de travail étaient longues et fastidieuses, mais au moins je faisais ce que je voulais. C'étais assez bien payé même si le confort matériel n'était pas forcément quelque chose qui me manquais. J'aimais juste travailler quoi. Du coup c'est pour ça que ce soir j'avais décidé d'aller me déhancher en boite de nuit. De toutes manières je pouvais bien faire ce que je voulais et j'avais décidé d'aller me déchainer sur la piste de danse. Qu'est ce qu'Anton faisait, je n'en avait aucune idée du tout. J'étais passée à sa chambre en rentrant du travail cet après midi mais il n'était pas là. Oh il sait bien mon numéro de téléphone et pourra me joindre quand il voudra. Je filais donc sous une douche et décidais ensuite de me vêtir d'une petite robe rouge décolletée dans le dos. Je mis un peu de rouge à lèvre et ce qu'il faut de maquillage avant de sortir et prendre le taxi pour la Discothèque appellée Fever. J'avais eu de très bons échos de cet endroit au travail et puis avec un petit peu de chance c'était là que je trouverai Anton.

    Il était tôt quand j'entrais dans la boite et après avoir passé un bon quart d'heure de folle danse je décidais de m'attabler au comptoir pour siroter doucement un cocktail inconnu. Je souris doucement quand le barman me fit un clin d'oeil. Je levais les yeux au ciel et me retournais de façon a voir la boite dans son ensemble.

_________________

Elle est nature, mais c'est d'la haute couture.
Elle a 18 piges, mais c'est d'la haute voltige.
Ne vous y frottez pas! TOUT CA EST A MOI!


Wendy Clarke-Jones
My Links
My Diary
My Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Mer 21 Juil - 0:37

    Les choses se brouillaient devant mes yeux et je voyais à peine ce que je faisait. Ah mon dieu dans quoi est ce que je venais de m'embarquer encore moi? Qu'est ce que je foutais là, au milieu d'inconnus, à découvert et également apparemment peu couverte. Mais bon on a tous le droit de craquer à un moment non? De vouloir tout envoyer valser. Et si un photographe se trouvait dans la boite, demain en plus d'une gueule de bois je me ferais taper dessus par des journaux. Mais bon … vivre le moment présent était la seule chose à laquelle je pensais en ce moment précis. Je fermais les yeux et ondulais mon corps, je ne savais même pas si je faisais ça avec élégance ou pas, mais j'avais presque l'impression de voler.

    Le dur retour à la réalité m'apparut sous la forme d'Anton. Mon demi-frère. Je ne m'attendais pas à le voir ici. Je le regardais interloquée quelques minutes avant de réaliser qu'il me tendait un verre de champagne. Je la pris en souriant et dit en rigolant « Oh surtout si ça n'est que tu champagne, j'ai au moins six ou sept verres de vodka déjà à on actif. » je souris puis trinquais avec lui avant de descendre d'une traite ma coupe. Voilà tout d'effaçait, Devan, Melinda, Melissa, Ruby, l'homme de la forêt … il n'y avait plus que moi … enfin moi et Anton.

    « Qu'est ce que tu fais là? » demandais-je d'un ton un peu trop intéressé à mon goût. « Wendy est dans le coin aussi? » puis tout d'un coup je me figeais et réalisait tout ce qu'il représentait …. Anton Clarke-JONES … « J'imagine que tu es venu t'excuser pour papa de ne pas avoir pu venir à l'enterrement de Mélinda? » de PAF voilà le retour de bâton.

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Clarke-Jones
Anton
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 08/06/2010
Métier : Dealeur
Multicompte : Bryan Badgley

My Life
Age du Personnage: 18
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Ven 30 Juil - 16:43

Anton n'avait pas remarqué l'arrivée de sa soeur, d'autant plus que son attention était maintenant reportée sur Lyraa. Dire qu'elle était bourrée était peu dire, elle était même carrément à l'ouest. Mais pour lui, c'était plutôt drôle, voir carrément hilarant de la voir ainsi. Elle qui donnait toujours une image d'elle quasiment impeccable, ça en aurait fait halluciner plus d'un. Mais lui était content de la voir comme ça, il trouvait ça cool et ça prouvait qu'elle était peut-être digne qu'il s'intéresse un peu à sa vie. Elle siffla la coupe de champagne d'un coup et Anton fit donc de même, tout en l'observant discrètement (ou pas). Elle lui demanda ce qu'il faisait dans le coin et si sa soeur adorée était là. Mais non, pour l'instant, pas de signe d'elle, ou du moins pas à sa connaissance, quant à ce qu'il faisait ici, c'était un peu évident: il faisait la fête, et surtout, il testait la capacité de cette ville à être intéressante. Mais il réalisait qu'elle ne devait pas savoir qu'il se trouvait là, après tout il n'avait jamais eu le temps de l'appeler et du peu que lui avait dit Wendy, elle ne l'avait pas fait non plus.

- Wendy est en ville oui mais je suis pas sur qu'elle soit dans la boîte !

Mais Lyraa enchaîna sur quelque chose qui n'avait aucun rapport. Son père? Qu'est ce qu'il pouvait bien en avoir à faire franchement. Elle devait bien savoir qu'Anton n'était pas le moins du monde interessé par la vie de ce type, encore moins depuis qu'il était avec sa mère. Alors qu'il vienne s'excuser de sa part ne risquait pas d'arriver, elle aurait du le savoir. Quant à l'enterrement de Melinda, il n'était même pas vraiment sur de savoir qui c'était... quelqu'un de la famille qu'il avait du croiser sans faire gaffe...

- Euh non, j'ai pas vu ton père depuis un bail et c'est pas plus mal. C'est qui Mélinda?

Lyraa avait été un peu agressive mais il s'en foutait, surtout si elle était bourrée, ça arrivait, mais bon qu'elle ne commence pas à l'associer avec son père alors que c'était une des rares personnes au monde qu'il détestait vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy Clarke-Jones
    Elle est Nature, mais c'est de la HAUTE-COUTURE

Elle est Nature, mais c'est de la HAUTE-COUTURE
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 26
Localisation : Hilton Hôtel
Citation : Money Money Money
Métier : Assistante de direction à la boutique Chanel
Multicompte : // Lyraa E. Jones //

My Life
Age du Personnage: 18 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Mar 3 Aoû - 3:58

    Tout d’un coup je vis ma demie soeur, Lyraa. * Tiens qu’est ce qu’elle fait ici? Et dans un sacré état *. En effet ma chère demie sœur dansait comme une folle et semblait, même de loin légèrement imbibée d’alcool. Je souris je n’aurais vraiment pas imaginé qu’elle fasse ce genre de choses. Bon elle n’est pas coincée c’est sûr, mais c’est un peu risqué pour sa carrière. Surprise je me levais et me dirigeais vers elle quand je me rendais compte qu’une autre personne m’avait précédée. Anton, même de dos je l’avais reconnu. Mon verre en main je me dirigeais vers eux et quand j’entendis Lyraa demander si j’étais dans le coin je pris un malin plaisir à me poster derrière elle sous l’œil amusé d’Anton qui répondait comme si de rien était qu’il n’étais pas sûr que je sois là.

    « Wendy est la! » dis je doucement en buvant une gorge de mon verre. Elle se retournait vers moi et un énorme sourire illuminait son visage. Je ne savais pas s’il étai sincère ou non. Je n’avais rien à lui reprocher, mais nous n’étions pas non plus proches. L’alcool devait la rendre beaucoup plus expressive me dis-je dubitative. J’avançais vers elle pour lui faire la bise et en effet elle puait l’alcool. Puis je me penchais vers Anton qui après notre étreinte fraternelle garda son bras autour de mes épaules.

    Je la vis changer de tête en nous regardant, elle réalisait que l’on était ses demis frères et sœurs. Mais je ne m’attendais pas à une telle réaction. Apparemment nous étions sensé passer le message de son père pour expliquer son absence à l’enterrement d’une certaine Mélinda. * Mélinda, qui est ce que c’est déjà, j’ai bien du le savoir … * et je trouvais la réponse tout de suite. Mélinda était sa tante, sa seule tante de qui elle était très proche.
    Je ne pus m’empêcher de sourire en entendant Anton répliquer qu’il n’en avait rien à faire. C’était peut être assez désagréable, mais Anton n’aimait pas Monsieur Jones, ça n’était pas nouveau.

    « Heu, non nous ne portons aucun messages. On est juste venu en ville comme ça. Moi j’y ai trouvé du travail puis Anton m’a rejoint. » je souris doucement puis réalisant mon impolitesse dit doucement « Toutes mes condoléances Lyraa, je savais que tu l’aimais beaucoup. Mais je ne savais pas que c’était aujourd’hui, je serais venue sinon. » et j’étais sincère. Si Lyraa et moi nous nous entendions bien je ne dirais pas non.


_________________

Elle est nature, mais c'est d'la haute couture.
Elle a 18 piges, mais c'est d'la haute voltige.
Ne vous y frottez pas! TOUT CA EST A MOI!


Wendy Clarke-Jones
My Links
My Diary
My Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Mar 3 Aoû - 4:40

    Je ne vous dis pas la surprise quand j’entendis la voix de Wendy derrière moi dire qu’elle était là. Je ne pus m’empêcher de partir d’un éclat de rire bien fort. Ils m’avaient bien eu. Je la regardais un grand sourire aux lèvres. Je ne savais pas moi-même si j’étais réellement contente de la voir ou pas. Mais ne dit on pas que l’alcool est in desinhibiteur et qu’ainsi on fait ce que l’on a tendance à réfréner. Donc je suppose que je devais bien aimer Wendy au fond de moi. Anton également même si il était totalement différent. * Parce que tu ne les connais pas, ils sont tout de même jumeaux, donc doivent avoir des points communs *. Je crois que ce qui me reste en travers de la gorge c’est que mon père nous ait laissé ma mère et moi et qu’a Newport il se sente tellement bien qu’il adopte ces deux enfants … alors que garder contact avec sa fille … de sang dirons nous, ça lui demandait beaucoup d’efforts. Oh ils n’y pouvaient rien, et je savais bien qu’ils ne m’avaient pas vraiment pris mon père parce qu’il était plus à la maison depuis bien avant qu’il rencontre leur mère. Mais plutôt maintenant. Il est à Newport, avec eux et ne m’appelle plus jamais. Il ne prend même pas la peine de présenter ses condoléances pour la mort de Mélinda et ne préviens pas qu’il ne viendra pas à l’enterrement. Il n’avais pas à venir pour maman, elle s’est remise de son divorce et plutôt pas mal heureusement, mais au moins par respect pour celle qui les ont aidé à m’élever et puis pour moi, pour me voir … ça va bientôt faire trois ans que je ne l’ai pas vu. Et les repas vite fait entre deux scènes à Los Angeles ne compte pas bientôt.

    Autant je me sentais douce et calme auparavant, maintenant que j’avais pensé à mon père je me sentais maussade et passablement énervée. Est-ce que je pourrais vraiment apprécier Anton et Wendy pour ce qu’ils sont ? Ils me renverraient toujours l’absence de mon père au visage … Quand je leur demandais plutôt violemment mais en même temps pleine d’espoir si ils étaient venu porter le message de mon père ils me répondaient que non. Je soupirais fortement. Ma gorge devint subitement très sèche. Je n’avais qu’une seule envie l’apaiser et donner à mon corps ce qu’il voulait … encore un peu plus d’alcool. Sans me soucier de demain. Je regardais Wendy droit dans les yeux quand elle me présenta ses condoléances. Je me demandais si elle était sincère ou si elle disait ça parce qu’elle se sentait obligée de le dire. Je haussais les épaules et dit simplement mais sèchement :

    « Oh merci, mais ne te sens pas oblige de dire quoi que ce soit. Vous ne pouviez pas deviner, c’est pas si grave » dis-je en pensant tout le contraire de l’absence de mon père ce matin. « Alors vous restez combien de temps ici les jeunes ? » puis je marchais vers le bar en supposant qu’il allaient me suivre. En regardant par-dessus mon épaule je constatait que c’était en effet le cas. Autour de moi les gens commençaient à réagir. Comme s’ils m’avaient reconnue. Mais je n’étais pas en état de me demander si c’était bien ou pas. « Je vous offre un verre ? » dis-je commandant une vodka orange pour moi. « Ou bien deux. » ajoutais-je en gloussant après avoir bu d’un trait ou presque ce verre.


_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy Clarke-Jones
    Elle est Nature, mais c'est de la HAUTE-COUTURE

Elle est Nature, mais c'est de la HAUTE-COUTURE
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 26
Localisation : Hilton Hôtel
Citation : Money Money Money
Métier : Assistante de direction à la boutique Chanel
Multicompte : // Lyraa E. Jones //

My Life
Age du Personnage: 18 ans
Santé:
100/100  (100/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Jeu 5 Aoû - 11:43

    Je regardais Lyraa qui chancelait. Elle me regardait avec suspicion quand je lui présentais mes condoléances. Mais en même temps nous ne sommes pas si proches que ça alors peut être que sans le vouloir j’avais sonné faux. Je fis une grimace gênée. Mais elle ne remarqua rien certainement trop imbibée d’alcool pour reconnaître quoi que ce soit. Je ne lui répondis donc rien me contentant de regarder Anton qui ne disait rien pour le moment.

    Puis elle nous demandais pour combien de temps nous étions là. Je souris doucement puis répondit simplement « Hé bien, moi … j’ai été embauchée comme assistante de direction à la boutique Chanel. Donc comme c’est un CDI et que je me plais bien ici, je n’ai pas trop d’idée combien de temps je vais rester là. » je souris puis me tournais vers Anton attendant qu’il réponde pour lui-même. Mais j’ignorais bien combien de temps il comptait rester moi aussi.

    Elle s’éloigna un peu vers le bar et nous la suivirent. Je m’assis sur un tabouret et Anton en pris un qu’il plaça à mes côtés. Se retournant vers nous notre demie-sœur nous demandait si on voulait un verre, offert par elle. Je fis une légère grimace. « TU ne crois pas que tu as assez bu Lyraa. Ca ne va pas t’aider à faire ton deuil de ta tante tu sais » dis je concernée pour elle et surtout sincère. « Mais si tu insiste, je prendrais comme toi. » Le barman me donnais mon verre et je commençais à le siroter en regardant Anton.


_________________

Elle est nature, mais c'est d'la haute couture.
Elle a 18 piges, mais c'est d'la haute voltige.
Ne vous y frottez pas! TOUT CA EST A MOI!


Wendy Clarke-Jones
My Links
My Diary
My Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyraa E. Jones
::Fonda::
♥ Mint Flavoured Love ♥

avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 31
Localisation : Partout.
Métier : rôle de Meryl Thompson dans la série Night and Day
Multicompte : // Wendy Clarke-Jones //

My Life
Age du Personnage: 26 bougies soufflées
Santé:
45/100  (45/100)
Mes Relations:

MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   Ven 13 Aoû - 22:22

    L'alcool faisant et certainement mon énervement de la journée influant dans mon humeur. Ou tout simplement parce que je fait de les voir en face de moi me renvoyaient l'absence de mon père en plein dans le visage. Comme une claque, comme un grand coup de couteau dans le cœur. Et donc non je ne pouvais pas rester impassible devant eux. Et comme je ne buvais pas très souvent, ça faisait encore plus de ravages. Je les regardais soudain. Pourquoi est ce qu'ils étaient réellement là? M'énerver, profiter de mon succès. J'écoutais Wendy me dire qu'elle avait été embauchée par Chanel. Bien tant mieux pour elle. Ça m'énervait les gens qui n'avaient qu'a donner de l'argent pour avoir telle ou telle chose, même si c'était de l'argent. Je jugeais peut être un peu trop hâtivement, mais que voulez vous, je n'étais pas en phase avec moi même, j'étais en deuil, je ne pensais pas clairement et je m'en voudrais certainement beaucoup demain. Mais j'étais loin de m'en rendre compte au moment présent.

    Le petit air condescendant de Wendy me fit tilt. Non mais pour qui elle se prenait pour me parler de ma consommation d'alcool et en quoi ça n'aiderait pas le deuil. Je la regardais avec des yeux perçant. Si j'avais pu lancer des éclairs, elle aurait été foudroyée sur place. « Tu te prends pour qui? » demandais je en me retournant brusquement vers elle « Je gère mon deuil comme je l'entend » j'avisais Anton qui se levait, il ne semblait pas aimer que je parle ainsi à sa sœur, mais j'en avait rien à faire. Elle avait essayé de rattraper le coup en disant qu'elle prendrait bien un verre. Mais non j'étais partie. « Vous vous prenez pour qui tout les deux sincèrement. On ne se connait pas, et je n'en ai pas la moindre envie. Vous n'êtes pas mon frère ou ma sœur! » Je me levais brusquement et fit tomber le tabouret sur lequel j'étais assise. Anton se levais aussi et me regardait l'air menaçant. Oh non je n'allais rien leur faire. Je n'allais pas me salir les mains pour eux. Je me contentais de ramasser mon sac puis le tabouret. « Bien je ne vous dis pas au revoir. Passez une bonne soirée! » J'eus envie de rajouter « Et à notre père » mais à la place je me mordis la langue et ne dit rien. Je me contentais de tourner les talons et de m'éloigner dans les toilettes. Je m'enfermais dans les toilettes et laissais les larmes couler sur mon visage, ça faisait du bien, ça libérait, et peut être qu'ainsi l'alcool partirait de mon corps. Je ne sais pas bien combien de temps je suis restée dans ces toilettes à sangloter en silence. Quand enfin j'eus la force de partir je pris dans mon sac un mouchoir et m'essuyais les yeux et le maquillage qui avait coulé. Je tirais la chasse d'eau au cas où il y avait quelqu'un et pris ma trousse de maquillage afin de me refaire une beauté avant de sortir. Devant le miroir je me regardais et souris faiblement. * Quelle idiote tu fais Lyraa. Tu es loin d'être la star talentueuse que tout le monde crois hein. Tu n'es que la petite égoïste qui pique une crise quand les choses ne vont pas sans son sens! * Je sortit des toilettes et jetant un coup d'œil dans la boite je ne voyais pas l'ombre d'Anton ou bien de Wendy. Tant mieux. Je souriait au videur qui m'ouvrait la porte pour sortir.

    J'étais à présent sur le parking, il était désert et c'était plutôt normal à 6h du matin. Je n'avais vraiment pas vu le temps passer. Je ne me doutait vraiment pas qu'il était si tard. Ou bien tôt … enfin … Il faisait froid et vu comment j'étais habillée, je me les gelais. L'alcool commençait doucement à se dissiper dans mon organisme et les souvenirs de ma journée me revenaient lentement en plus du froid qui commençais à m'étreindre. Je soupirais et baissais la tête avant de retirer mes escarpins. Mais soudain je sentit le canon d'une arme contre la colonne vertébrale et je me figeais aussitôt sur place n'osant même pas cligner un cil. Je déglutit bruyemment sans le vouloir, plutôt de manière nerveuse …

    « Je t'ai manqué Lyraa? » demanda cette voix que je connaissais trop. Cette voix qui me hantait depuis cette aventure dans la forêt. Non ça n'était pas l'équipe d'Ashton qui voulais me punk'der … c'était bien pire!

FIN DU TOPIC

_________________
UNDERCO
Lyraa E. Jones
LinksDiary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} Caring is creepy |ft. Anton & Wendy Clarke Jones
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bring Me to Life :: || Green Hill || :: Quartier Nord :: Fever Nightclub-
Sauter vers: